Selon cette étude, le reach sur Facebook a encore baissé

Juste au cas où vous vous poseriez la question.

L’année dernière, la société Ogivly publiait les résultats d’une étude menée sur des pages de marques qui totalisaient plus de 48 millions de likes et qui a montré qu’entre 2012 et 2014, la portée organique des pages Facebook étudiées est passée de 16 % à 6,15 %. De ce fait, la chute du reach organique n’est plus vraiment une actualité.

Par ailleurs, Facebook avait déjà expliqué que la chute du reach organique moyen sur le réseau social est due à l’augmentation du nombre de publications candidates pour l’affichage sur le fil d’actualité. Cependant, le numéro un des réseaux sociaux expliquait aussi qu’il ne faut pas croire que le reach s’effondre pour toutes les pages.

En tout cas, quoi qu’il en soit, il semblerait que cette baisse du reach ne se soit pas arrêtée. C’est du moins ce que suggère une autre étude, cette fois-ci menée par l’entreprise Locowise qui a analysé les posts de 5 000 pages Facebook.

L’entreprise a constaté que pour les pages Facebook qui ont été étudiées, le reach moyen est passé de 8,34 % en mai à 7,25 % en octobre (le nombre de personnes atteintes par un post sur le nombre de personnes qui aiment la page). 

Au niveau de l’engagement, Locowise a aussi remarqué une baisse durant cette période, puisque le taux d’engagement est passé de 6,61 % des personnes atteintes à 5,87 %. En revanche, la croissance « organique » des pages semble se stabiliser. En effet, la croissance des nombres de likes (J’aime la page) était de 0,2 % aussi bien en mai qu’en octobre, avec une légère croissance entre les deux dates. Mais il est vrai qu’il aurait été plus intéressant d’avoir une étude étalée sur 12 mois.

Facebook Locowise

Sinon, d’après cette étude, la vidéo serait le type de publication le plus susceptible d’avoir un reach maximal. En revanche, pour avoir un maximum d’engagement, il faudrait préférer les photos.

(Source)


Nos dernières vidéos

8 commentaires

        • Eric

          Le “reach” est le pourcentage de personnes abonnées à une page Facebook qui voient un post donné. Par exemple si une page compte 10.000 abonnés (ou 10.000 Likes) et qu’un contenu (article, image, vidéo…) posté sur cette page est vu par 500 personnes, le reach pour ce contenu est de 5%. Ensuite on peut en déduire le reach moyen d’une page en additionnant le nombre de posts publiés sur une période et en calculant le nombre de personnes atteintes par post.

          • On peut utliser le terme “La portée” qui est l’équivalent français pour le reach

  1. Concrètement, ça veut dire pousser à l’achat de campagne de pubs en fait, non ? Il n’y a pas grand chose à faire d’autre. Poster plus serait mauvais pour la communauté, reste le “poster mieux” mais vu la baisse de visibilité… Il y a déjà des pages qui postent au mieux et qui restent dans les limbes..

  2. Pingback: Sondage Twitter, Youtube et créateurs de contenus, Growth Hacking... [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm

  3. Pingback: Sondage Twitter, Youtube et créateurs de contenus, Growth Hacking… [Lu sur la blogosphère] | Marketing et affiliations

Send this to a friend