Suivez-nous

Tech

Selon la NASA, la connexion dans la Station Spatiale Internationale a doublé

La Station Spatiale Internationale (ISS) va bénéficier d’un débit de connexion plus important avec la Terre. Une belle avancée pour la recherche spatiale.

Il y a

le

Station spatiale internationale
© NASA

Sur Terre, l’arrivée de la 5G pourrait permettre une vitesse de connexion encore hallucinante à ce jour : 10 Gb par seconde. De quoi télécharger un film en temps record, mais surtout permettre le développement des infrastructures connectées, comme avec l’arrivée de la voiture autonome.

Mais il n’y a pas que sur Terre que la connexion est un enjeu. En Californie, en Espagne et en Australie, les trois antennes du « Deep Space Network » n’envoient et ne reçoivent pas leurs ondes sur l’horizon. Le regard tourné vers le ciel, ces antennes paraboliques permettent la connexion avec les satellites, dont celle de la Station Spatiale Internationale (ISS). Depuis quelques jours, son débit d’échanges de données a doublé. Un gain permettant bien des avantages.

NASA Deep Space Network

© NASA

Le débit de connexion de l’ISS double à 600 Mbps selon la NASA

La technique et les infrastructures connectant le sol et la Station Spatiale Internationale n’ont bien évidemment rien à voir avec votre box internet, reliée par câble ethernet. Pour pouvoir échanger des données avec les astronautes situés à 400 km d’altitude en orbite basse autour de la Terre, le sol convertit des signaux libres en ondes radio, des lignes fixes des centres spatiaux vers ces fameuses antennes du « Deep Space Network ». Ensuite, les signaux sont captés par des satellites de relais appelés Tracking and Data Relay Satellite (TDRS).

La Station Spatiale Internationale reçoit quelques instants après les informations. Selon la NASA, il suffit de seulement une seconde pour que les données migrent à travers cette installation. Un défi incroyablement réussi.

Mais depuis, la vitesse de connexion n’avait pas progressé au-delà de 300 Mb par seconde. Depuis fin août, c’est désormais le double auquel les communications pourront s’effectuer. L’augmentation permettra notamment l’envoi de plus grandes quantités d’informations, telles que des données plus détaillées ou un contenu de résolution plus élevé.

Une meilleure connexion qui profitera à d’autres projets spatiaux

Pour « augmenter les débits de données et améliorer les performances des services de communication à haut débit » expliquait Risha George, responsable du projet de mise à niveau du réseau spatial, les experts ont mis en place des formes d’onde de radiofréquence avancées. L’amélioration ne devrait pas se limiter dans les relations avec l’ISS, tant d’autres satellites pourraient en profiter.

En incitant sur ce point, la NASA pense à l’un de ses principaux projets. Il s’agit du lancement de Gateway, la petite station qui orbitera autour de la Lune pendant ses prochaines missions lunaires. Un vaisseau qui à terme pourrait se montrer porteur, tant il pourrait contribuer fortement à une potentielle exploration de la planète Mars, planifiée pour 2033.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Duncan Idaho

    2 septembre 2019 at 21 h 41 min

    Une seconde de ping ? Pas terrible pour les FPS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests