Suivez-nous

Objets connectés

Smart2Go : des wearables qui n’ont pas besoin d’être rechargés

Smart2Go est un projet collaboratif de récupération d’énergie pour alimenter des wearables et dispositifs médicaux qui n’auraient ainsi plus besoin d’être rechargés.

Il y a

le

Les applications Wear OS vérifiées par le Play Store

Smart2Go est un projet collaboratif européen utilisant un système de récupération d’énergie du corps humain pour créer des wearables n’ayant pas besoin d’être chargés.

Smart2Go : la récupération d’énergie du corps humain comme alimentation

C’est la société allemande, Fraunhofer FEP, qui dirige le projet collaboratif Smart2Go. Celui-ci impliquera le développement d’une alimentation électrique flexible pour les appareils portables dans le cadre du programme européen Horizon 2020. Une « plate-forme autonome d’approvisionnement en énergie » devrait être créée pour alimenter le nombre croissant de wearables et d’appareils médicaux portables. Une solution ingénieuse au problème de batterie et de la recharge de ces dispositifs.

Actuellement, les wearables doivent disposer d’une batterie que l’on doit recharger régulièrement pour fonctionner. Les constructeurs doivent faire un compromis entre la taille de la batterie et son autonomie. La batterie occupe, par ailleurs, une place non négligeable dans le dispositif et lui ajoute un poids proportionnel. Le projet Smart2Go pourrait apporter une véritable avancée et récupérant l’énergie du corps humain pour alimenter le dispositif.

En utilisant la récupération de l’énergie, les dispositifs Smart2Go n’auraient plus jamais besoin d’être rechargés et l’utilisateur n’aurait plus à s’inquiéter de l’autonomie de leur appareil. Notez toutefois que le dispositif devra toutefois contenir une batterie car la récupération d’énergie n’est pas continue et celle-ci devra être stockée pour un fonctionnement sans interruption.

Le processus de récupération d’énergie pas encore dévoilé

La société Fraunhofer FEP n’a donné, pour le moment, aucuns détails sur le système de récupération d’énergie Smart2Go. Elle s’est simplement contentée de déclarer que le système était « approprié ». Il est possible d’imaginer différentes techniques comme par exemple la conversion de la chaleur du corps humain, l’énergie des mouvements, etc. Cela pourrait aussi être une combinaison de différentes techniques.

Fraunhofer FEP a toutefois précisé que le projet Smart2Go serait une plateforme modulaire permettant aux constructeurs de l’adapter à leurs produits et besoins. Le projet est financé par le programme européen de recherche et d’innovation Horizon 2020. Il regroupe huit partenaires européens et le centre de recherche en optoélectronique de l’Université de Southampton. Smart2Go a été lancé officiellement en janvier et durera 36 mois.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Arnaud

    14 mars 2019 at 16 h 55 min

    ces systèmes existent déjà depuis longtemps en horlogerie :
    – BRM fait une montre hybride, avec un balancier qui convertir le mouvement en électricité (comme un alternateur),
    – Seiko fait des montre avec cadran solaire et avec récupération d’énergie par le mouvement (kinetic)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests