Suivez-nous

Tech

La société israélienne SpaceIL n’ira finalement « pas sur la Lune »

SpaceIL a annoncé qu’il ne visait plus la Lune, jugeant que refaire un voyage vers le satellite n’était « pas un challenge suffisant ».

Il y a

le

Lune NASA
© NASA

Alors qu’elle avait pour objectif de faire atterrir une sonde sur la surface de la Lune, la société SpaceIL a indiqué qu’elle ne retenterait finalement pas l’expérience. Pour rappel, celle-ci a travaillé de longs mois sur un atterrisseur du nom de Beresheet (qui veut dire « Genèse » en hébreu) qui est finalement arrivé aux abords de la Lune à la date du 11 avril.

Mais que peut bien viser SpaceIL si ce n’est pas la Lune ?

S’il a bien atteint la Lune, le dispositif est arrivé trop vite vers sa surface, si bien qu’il s’est finalement crashé. Dans un communiqué, SpaceIL avait déclaré à ce sujet : « Selon une enquête préliminaire sur la manœuvre d’atterrissage de l’engin spatial israélien Beresheet, il semble qu’une commande manuelle ait été entrée dans l’ordinateur de l’engin spatial […] Cela a provoqué une réaction en chaîne dans l’engin spatial, au cours de laquelle la machine principale s’est arrêtée, ce qui l’a empêchée de s’activer davantage ».

En cas de réussite, SpaceIL serait devenue la première entreprise privée à faire atterrir une sonde sur la surface de la Lune, faisant également d’Israël le quatrième pays à envoyer un dispositif sur le satellite (après les États-Unis, la Russie et la Chine).

En conséquence, la société SpaceIL a annoncé qu’elle n’avait plus pour objectif de se rendre sur la Lune, ajoutant qu’une « tentative de répéter un voyage sur la Lune n’est pas un défi suffisant ». Malgré l’échec du 11 avril, l’entreprise voit cette première expérience comme une réussite.

Si SpaceIL a partagé un message sur Twitter à ce sujet, l’entreprise n’a pas évoqué son nouvel objectif et, surtout, sa destination. Elle a donc mystérieusement indiqué : « Cette fois, nous n’irons pas sur la lune. Le voyage de Beresheet vers la Lune a déjà été accueilli comme un voyage réussi et record. Nous chercherons plutôt un autre objectif important pour Beresheet 2.0. Plus de détails à suivre…. ».

Aucune idée pour l’instant, donc, de la future destination de SpaceIL. L’on pourrait tout de même supposer qu’il s’agit peut-être de Mars, un challenge que l’entreprise devrait trouver à son goût, et une planète vers laquelle beaucoup se tournent actuellement.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Shirosagi

    27 juin 2019 at 20 h 12 min

    « atterrir à la surface de la lune »
    Il y a un mot pour ça : alunir.

    « répéter un voyage sur la lune n’est pas un défi suffisant »

    C’est comme dire que lancer un ballon de basket pour marquer c’est pas suffisant. En effet, il faut réussir à marquer.
    Les gars, c’est pas le voyage qui est le défi, mais l’alunissage.
    Tentez pas plus dur si vous avez pas réussi ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests