Sony achève (complètement) sa PS Vita

Passée sous silence depuis quelques années déjà, la PS Vita de Sony vit ses derniers mois, avec bientôt les dernières cartouches de jeu produites.

La PS Vita abandonnée (pour de bon) par Sony

Lancée en 2011 au Japon (et 2012 en France), la PS Vita de Sony est la seconde incursion du géant nippon sur le marché des consoles portables, après la PSP. Véritable concentré de technologies, la PS Vita disposait d’un large écran OLED tactile, de deux sticks analogiques, d’un pavé tactile, d’une puissance impressionnante…. Bref, tout pour faire de la machine un succès incontestable, face à une Nintendo 3DS qui faisait pâle figure à côté. Pourtant, la console de Sony a rapidement du s’incliner face à la machine de Nintendo, et, pire encore pour les détenteurs de la console, les (gros) jeux se sont rapidement faits (très) rares sur PS Vita.

PS Vita OLED

La PS Vita, et son superbe écran OLED tactile

A tel point que depuis quelques années maintenant, la PS Vita n’est plus une priorité chez Sony, loin de là. Aujourd’hui, on apprend, via un message transmis aux éditeurs, que Sony aurait indiqué vouloir mettre un terme à la production de cartes PS Vita au terme de l’année fiscale 2018. Les éditeurs ont également jusqu’au 28 juin prochain pour demander des codes produits avant la commercialisation de leurs titres. A noter que cela ne concerne que la distribution physique des jeux.

La PS Vita a bénéficié d’un petit relooking en cours de carrière, avec un nouveau modèle légèrement remanié, troquant notamment sa dalle OLED pour une dalle LCD.

En d’autres termes, dans quelques mois à peine, le dernier jeu au format cartouche sur PS Vita verra le jour. Une fin de vie programmée par Sony depuis quelques mois maintenant, le géant nippon ayant déjà confirmé que dès le mois de mars 2019, le PS Plus ne fournira plus que des jeux PS4, au grand dam des détenteurs de PS3 et PS Vita. Rappelons au passage que cela fait trois ans maintenant que Sony a stoppé les développements de jeux PS Vita en interne. Evidemment, divers éditeurs tiers ont continué à proposer des titres sur PS Vita, avec notamment de nombreux titres issus de la scène indépendante.

Bref, malgré son côté avant-gardiste (pour l’époque), la PS Vita n’est pas parvenue à trouver la voie du succès, certains pointant du doigt Sony himself, qui n’a jamais réellement soutenu la machine, hormis bien sûr durant son lancement et les mois qui ont suivi, avec quelques titres forts comme Uncharted, Wipeout 2048, Gravity Rush ou encore Everybody’s Golf. A noter également que certains titres initialement exclusifs à la PS Vita ont été par la suite portés sur PS4.


Commenter