Suivez-nous

Tech

Sous l’impulsion du mouvement Black Lives Matter, GitHub annonce quelques changements sur sa plateforme

Les manifestations Black Lives Matter impactent bien plus de secteurs que prévu.

Il y a

  

le

 
github
© Richy Great / Unsplash

Les manifestations Black Lives Matter deviennent de plus en plus influentes, on a notamment pu le voir en France. Après la tragique mort de Georges Floyd, les États-Unis se sont embrasés et même l’économie a été impactée. En effet, Google a pris la décision de repousser le lancement d’Android 11 et Sony a fait de même concernant la PlayStation 5. Aujourd’hui, c’est GitHub qui a décidé d’apporter du changement sur sa plateforme suite à ces manifestations.

Racheté par Microsft, GitHub est sous la direction de Nat Friedman depuis 2018. Ce dernier a déclaré que les termes « maître » et « esclave » seront très rapidement supprimés de la plateforme. Ils devraient être respectivement remplacés par « principal/défaut/primaire » et « secondaire ». En plus de cela, GitHub prévoit d’arrêter d’utiliser les expressions « liste noire » et « liste blanche » en privilégiant « liste d’autorisation » et « liste de refus/exclusion ». 

Nat Friedman a pris cette décision suite à l’interpellation d’une développeuse Google Chrome, Una Kravets. Cette dernière a mentionné GitHub dans son tweet en invitant les équipes à suivre le mouvement comme le fait Chrome. Elle fut surprise lorsque le PDG de GitHub en personne a répondu à son appel en la félicitant pour la prise d’initiative. Dès cette semaine et pour le reste du mois, de nombreuses plateformes et logiciels vont nettoyer leurs termes pouvant être mal perçus. Si pour beaucoup liste noire n’a rien à voir avec la couleur de peau, cette expression peut porter à confusion quand nous savons qu’en Angleterre les livres noirs étaient utilisés pour noter les esclaves « à problèmes » afin de ne plus les utiliser à l’avenir.

Le média américain ZDNet précise : « des projets tels que la bibliothèque de logiciels de chiffrement OpenSSL , le logiciel d’automatisation Ansible , le langage de script PowerShell de Microsoft , la bibliothèque JavaScript P5.js et bien d’ autres envisagent de changer le nom de leur référentiel de code source par défaut, dans le but d’éradiquer les termes racistes et liés à l’esclavage, afin de montrer leur soutien au mouvement BLM et à leurs protestations. »

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests