Suivez-nous

Sciences

Space X valide un nouveau test et s’approche un peu plus de Mars

Hier soir, à Boca Chica, dans le sud du Texas, Space X a réalisé un second test de lancement pour le Starhopper.

Il y a

le

SpaceX Starhopper
© Space X

Hier soir, à Boca Chica, dans le sud du Texas, Space X a réalisé un second test de lancement pour le Starhopper. Pendant cet essai, le véhicule a volé en ligne droite jusqu’à 150 mètres de haut. Ensuite, à l’aide d’un seul moteur Raptor, le Starhopper s’est déplacé latéralement sur quelques centaines de mètres. Pour finir, la descente a été complètement maîtrisée, avec un atterrissage sur une piste spécialement prévue.

Vous l’aurez compris, l’essai a été impressionnant d’un point de vue technique. Cette puissance dans la poussée et le contrôle de ce nouveau moteur Raptor était une première, et il semblerait que ce soit une réussite. Suite à ce test, les ingénieurs Space X peuvent respirer et prendre confiance en eux, alors qu’ils sont en passe de terminer la construction du prototype Starship au Texas, ainsi qu’en Floride.

Une prouesse technique et politique

Si la réussite de ce test est importante d’un point de vue technique pour Space X, il l’est également d’un point de vue politique. Space X peut désormais retourner vers la NASA pour indiquer une nouvelle fois que le Starship est un véhicule viable, et qu’un voyage habité vers la Lune ou d’autres destinations est envisageable. Plus tôt dans le mois, un porte-parole de Ted Cruz, le sénateur républicain du Texas, s’est confié à Ars Technica : « En ce qui concerne le Starship, le sénateur et son personnel ont suivi de près les développements et sont enthousiasmés par les perspectives du véhicule, l’activité économique et l’innovation qui en découle au Texas. »

Désormais, Space X connaît assez d’informations sur les capacités du Starhopper et s’apprête à passer à la vitesse supérieure en effectuant des vols d’essai grandeur nature, plus tard dans l’année. Le véhicule Starship, qui sera lancé de la Terre comme deuxième étape de la fusée Super Heavy en cours de développement, pourrait prendre son envol en 2020 ou plus tard, selon les essais du prototype. Les deux vols du Starhopper sont considérés comme des pas supplémentaires vers un véhicule aux capacités révolutionnaires, capable de réaliser un atterrissage et un décollage propulsif pour partir à la conquête de mondes éloignés comme la Lune ou Mars.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests