Suivez-nous

Tech

SpaceX remporte la course à l’humain dans l’espace face à Boeing

La NASA comptait sur l’une des deux entreprises, pour ne pas continuer à faire appel aux équipements russes.

Il y a

  

le

 
Crew Dragon SpaceX
© SpaceX

La course aura duré plusieurs mois, et force est de constater qu’elle aura été semée d’embûches. Finalement, SpaceX sera la première entreprise commerciale américaine à envoyer des humains dans l’espace, devançant ainsi Boeing, son rival.

SpaceX va envoyer des humains dans l’espace

C’est une livraison de taille qui s’est déroulée samedi 15 février dernier, sur le site aérospatial de Cap Canaveral. Le vaisseau Crew Dragon, un bijou technologique développé par SpaceX depuis plusieurs mois, sera le premier module fabriqué par une entreprise commerciale américaine à envoyer des astronautes dans l’espace. Un symbole, qui met en retrait Boeing et son vaisseau Starliner.

La NASA travaillera donc avec SpaceX, en remplaçant son partenaire russe depuis 2011, qui lui délivrait des vaisseaux Soyouz. Au cours des prochaines semaines, la capsule de SpaceX connaîtra de nouveaux tests, effectués directement avec les équipes de la NASA.

Le point culminant de ce projet est d’ores et déjà fixé au 7 mai prochain. Il s’agit tout simplement de la date à laquelle le premier vol habité en collaboration avec SpaceX se réalisera. Les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken seront les deux premiers à embarquer dans Crew Dragon. Ils prendront la direction de la Station spatiale internationale (ISS).

Un parcours semé d’embûches

SpaceX n’a jamais dominé la course sur Boeing, et jusqu’au mois dernier, tout était encore à jouer. La période la plus noire pour l’entreprise d’Elon Musk est certainement celle d’avril 2019, quand le vaisseau Crew Dragon avait explosé lors d’un test statique, entraînant la perte totale du module.

Boeing aurait donc pu prendre les devants, mais les complications ont aussi rattrapé l’entreprise basée à Chicago. La plus importante concerne certainement son test de vol sans astronaute en direction de l’ISS, qui a connu un problème de mauvaise gestion de carburant. Boeing avait dû mettre fin à ce voyage.

Début 2020, l’horizon s’est éclairé pour SpaceX, qui a démontré en condition réelle son système d’éjection de la capsule Crew Dragon, en cas de problème avec la fusée. Le 19 janvier dernier en effet, SpaceX avait réalisé un test entraînant la destruction d’un des boosters, lors duquel la capsule avait lancé un processus d’urgence similaire aux éjections des pilotes de chasse en cas de situation d’urgence avec leur avion.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests