Spotify muscle ses recommandations en rachetant une startup parisienne

Les algorithmes de Niland permettent aux ordinateurs d’écouter de la musique comme le ferait un humain.

Même si les concurrents de Spotify sont aujourd’hui nombreux, il reste difficile de rivaliser avec ce leader du streaming musical.

Outre son catalogue important, la plateforme a également su développer des fonctionnalités de suggestions uniques, telles que la découverte de la semaine ou bien Release Radar.

Et ces suggestions risquent de devenir encore plus intéressantes (et imbattables) grâce à une nouvelle acquisition : Niland.io

Dans un billet de blog, Spotify indique que l’équipe de Niland va désormais travailler dans ses bureaux de New York, afin d’aider l’entreprise à « continuer à innover et à améliorer les technologies de recommandation et de personnalisation […]». « Leur approche innovante de l’intelligence artificielle et du machine learning est parfaite pour Spotify », ajoute la plateforme de streaming.

Basé à Paris, Niland est spécialisé dans le machine learning. En substance, cette startup a développé une technologie qui, selon elle, permet aux ordinateurs d’écouter de la musique comme le ferait un humain.

« Notre technologie unique extrait des informations significatives à partir de vos pistes et les transforme en données utilisables. Chaque fois que nos algorithmes analysent le contenu audio, ils apprennent naturellement et se renforcent », lit-on sur le site de Niland.

Afin de muscler ses systèmes de recommandations, Spotify rachète régulièrement des startup comme Niland. Au mois de mars, par exemple, la société a racheté Sonalytic, une statup qui a développé une technologie d’identification de musique capable de fonctionner malgré les changements de tempo, de hauteur, l’ajout de bruits de fond, de distorsions, de filtres ou d’autres effets.


Nos dernières vidéos

Répondre