Suivez-nous

Startups

Startup : l’incubateur Rocket Internet ne voit plus son avenir en bourse

Après le scandale Wirecard, le Dax va essuyer un nouveau départ.

Il y a

  

le

 
Francfort
© Unsplash / Dominique Müller

L’incubateur et fonds d’investissement de startups Rocket Internet va quitter le Dax, après une décision de sa direction de se focaliser sur son « développement à long terme ». Le marché des capitaux ne serait plus une solution pour la société, qui connaissait déjà une tendance baissière sur son cours.

Rocket Internet est connu pour avoir lancé des startups comme Zalando, ou encore Delivery Hero, une entreprise allemande de livraisons de repas cuisinés née à Berlin en 2011. La bourse et la stratégie de long terme ne pouvaient aller de paire selon Rocket Internet qui avait intégré le Dax en 2014.

Pour le moment, aucun détail n’a été rapporté dans la presse, mais il est possible que la société souhaite prendre davantage de risque dans sa stratégie et retrouver le chemin de l’investissement. Il pourrait donc y avoir un impact sur son bilan financier, ce à quoi une visibilité publique en bourse n’aurait certainement pas été profitable.

Rocket Internet bourse

© Google

Par le passé, Les Echos rappellent que les analystes reprochaient régulièrement à l’incubateur de startups de ne pas être assez transparent sur les résultats de son activité et ses investisseurs minoritaires. La solidité de la société semble aujourd’hui être remise en question.

Mardi, un communiqué de l’entreprise annonçait ainsi que sa sortie du Dax permettrait de « mieux se concentrer sur le développement à long terme, indépendamment des circonstances temporaires sur lesquelles le marché des capitaux se concentre ».

Déjà fragile avant le COVID-19

Forcément, la crise sanitaire a fait des dégâts et fragilisé les bilans de Rocket Internet (200 startups de son portefeuille sont dans une situation délicate). Mais son année 2019 fut déjà difficile. Et les actionnaires avaient déjà dû renoncer à leurs dividendes. En France, le « Startup studio » eFounders a bien mieux géré la crise, grâce à la spécialité des jeunes pousses incubées travaillant sur des solutions numériques en SaaS.

Désormais, le rendez-vous est donné au 24 septembre prochain. Une assemblée générale extraordinaire se tiendra dans le but de réunir les actionnaires (les créateurs du groupe sont majoritaires) pour décider du sort de Rocket Internet sur le Dax et du rachat des actions qui s’étalera jusqu’au 15 septembre.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests