La startup de VTC Grab lève deux milliards de dollars

La startup Grab a annoncé qu’elle venait de lever deux milliards de dollars qui devraient lui permettre de faire face à la concurrence asiatique.

Grab

© Straits Times / Kevin Lim

Conçue en juin 2012, Grab est une jeune pousse singapourienne qui officie en tant que compagnie de VTC en Asie du Sud-Est. Actuellement, elle est présente dans huit pays tels que l’Indonésie, la Thaïlande, le Cambodge ou encore les Philippines. Depuis le mois de juin, les utilisateurs de Jakarta peuvent également profiter d’un service de livraison de produits alimentaires. Jeudi 2 août, la startup a annoncé dans un communiqué qu’elle venait de lever deux milliards de dollars, soit l’équivalent de 1,7 milliard de dollars.

Grab et Go-Jeks à la recherche d’un accroissement de leurs activités

Concernant les investisseurs, le directeur de Grab, Ming Maa a indiqué dans son billet : « Nous avons perçu un énorme intérêt de la part d’investisseurs stratégiques qui ont décelé, comme nous, le potentiel de cette région ». Comme elle l’avait précédemment indiqué, l’entreprise japonaise Toyota a investi un milliard de dollars. De fait, il est prévu que l’un des dirigeants siège au conseil d’administration de la jeune pousse. Un cadre de Toyota devrait également rejoindre l’équipe exécutive. Hormis le constructeur japonais, des entités telles que Ping An Capital et OppenheimerFunds ont participé à la levée de fonds.

Pour rappel, Grab doit se confronter à son concurrent direct Go-Jeks, une startup indonésienne qui a levé 500 millions de dollars au mois de mai. Tout comme la startup singapourienne, Go-Jeks espère développer ses activités dans plusieurs pays, dont le Vietnam et les Philippines. Pour sa part, cette dernière est soutenue par Alphabet et le chinois Tencent. À l’instar de Grab, la jeune pousse est principalement connue pour le partage de motocyclettes.

Il y a quelques mois, Grab avait également profité du retrait d’Uber lorsque la compagnie de VTC américaine avait annoncé qu’elle abandonnait ses activités en Asie du Sud-Est. De fait, cette dernière avait pu profiter d’une participation de 27,5% du capital de Grab, pour une valorisation estimée à environ deux milliards de dollars. Il était également conclu que le PDG Dara Khosrowshahi siège au conseil d’administration.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies