Suivez-nous

Internet

Steve Wozniak porte plainte contre Youtube

Si Apple est souvent personnifié par Steve Jobs, l’impact de Steve Wozniak dans l’entreprise n’est plus à démontrer. Et quand le co-fondateur s’attaque à Google, c’est tout internet qui se met à trembler. 

Il y a

  

le

 
Apple Steve Wozniak
© Steve Wozniak © Wikimedia Commons / Gage Skidmore

Steve Wozniak vs YouTube. Le cofondateur d’Apple vient de porter plainte contre la filiale de Google. En effet, son image a été utilisée dans des vidéos réalisant des escroqueries au Bitcoin. Wozniak reproche à la plateforme vidéo de faire de l’argent avec ces vidéos, et surtout de ne pas agir assez rapidement pour leur suppression.

Les arnaques se multiplient en ce moment, alors qu’une attaque de grande ampleur a été orchestrée il y a quelques jours sur Twitter, permettant aux hackers de gagner quelques milliers de dollars en Bitcoins. De la même façon, l’image de plusieurs célébrités du net est utilisée dans des vidéos postées sur la plateforme YouTube.

Le principe est le même que sur Twitter. Les créateurs de la vidéo ont utilisé l’image de Steve Wozniak et prétendu que tout utilisateur envoyant des Bitcoins à son adresse en recevrait le double. Évidemment, personne n’a jamais reçu le moindre Bitcoin, mis à part les organisateurs de cette escroquerie.

YouTube n’a pas réagi

Si Twitter n’a pu empêcher l’escroquerie, elle n’aura duré que quelques heures, avant que les équipes de Jack Dorsey ne reprennent la main sur leur réseau social. YouTube de son côté, n’a rien fait, et c’est en grande partie ce que reproche Steve Wozniak à la filiale de Google.

« YouTube a hébergé, promu, et profité directement d’escroqueries similaires sans aucuns remords », a-t-il déclaré. Les plaignants comme Wozniak ont demandé le retrait immédiat de ces vidéos, ainsi que des dédommagements compensatoires et punitifs.

De son côté, YouTube se défend en assurant avoir supprimé plus de 6 millions de vidéos au cours du dernier trimestre. D’un point de vu législatif, une loi américaine de 1996 exclue les fournisseurs d’accès internet de toutes formes de responsabilités vis à vis du contenu publié sur leurs plateformes. Et cette loi s’applique également à Youtube, la plateforme n’est donc pas responsable des vidéos qu’elle héberge. Ainsi YouTube est couvert par la justice américaine, et la plainte de Wozniak a peu de chance d’aboutir.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
87,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests