Suivez-nous

Fintech

SumUp officialise une carte de paiement reliée au compte du TPE mobile

Les commerçants SumUp peuvent désormais utiliser l’argent encaissé plus rapidement.

Il y a

  

le

 
Carte SumUp
© SumUp

Après avoir mené un premier test auprès de 25 000 commerçants, la carte de paiement SumUp est désormais prête à être déployée à plus grande échelle. La fintech britannique vient d’annoncer que cette carte était désormais disponible au Royaume-Uni, en France et en Italie – pour tous les utilisateurs d’un TPE mobile de la société.

Une carte gratuite pour un accès rapide

Aujourd’hui, les commerçants qui utilisent des terminaux de paiement mobile de nouvelle génération (SumUp, iZettle) n’ont pas accès à leurs fonds de manière instantanée. Ils se voient créditer leur argent sur leur compte bancaire dans un délai de 2 à 3 jours après un encaissement via leur terminal. Avec cette nouvelle carte SumUp, les titulaires du TPE peuvent utiliser les fonds dès le jour suivant la transaction – y compris le week-end.

En partenariat avec le réseau Mastercard, cette carte de paiement gratuite a vocation à faciliter encore « la gestion des paiements pour les professionnels ». Les commerçants qui utilisent le lecteur SumUp pourront directement contrôler leur solde depuis l’application mobile classique.

Si tous les paiements réalisés avec cette carte SumUp sont gratuits (en France ou à l’étranger), les retraits effectués seront facturés dans certains cas. En France, les trois premiers du mois sont gratuits. Au delà, la société prélève 2% de commission sur chacune des opérations. A l’étranger, dès le premier retrait, SumUp facture une commission de 2%.

2 millions de clients

En juillet dernier, lorsque SumUp annonçait son gigantesque tour de table de 330 millions d’euros, la société recensait 1,5 million de clients. Aujourd’hui, elle se félicite d’avoir franchi le cap des 2 millions, une croissance supérieure à 30% sur les six derniers mois.

Le co-fondateur de l’entreprise, Marc-Alexander Christ, expliquait vouloir « accélérer considérablement l’augmentation de notre clientèle, améliorer notre position de leader dans l’industrie des technologies et développer de nouveaux services » avec cet argent frais. Cette nouvelle carte de paiement s’inscrit parfaitement dans cette stratégie.

Elle permet par ailleurs à la société de se distinguer de son concurrent direct iZettle, racheté par PayPal en mai 2018, en offrant une solution pour rationaliser le processus d’encaissement et simplifier la gestion de la trésorerie de ses clients. Ils n’auront ainsi plus à passer par leur banque principale pour récupérer les fonds et les dépenser avec leur carte professionnelle.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. FERNANDES MARQUES JOAO PAULO

    18 février 2020 at 16 h 48 min

    Je souis très conto avec votre service.

    MERCI Marques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *