Suivez-nous

Tests

iZettle : avis, test et tutoriel sur cet excellent TPE mobile Reader 2

Désormais propriété de PayPal, la solution iZettle Reader 2 est un terminal de paiement mobile de dernière génération. La société à l’origine du produit a travaillé l’esthétique et le confort à tous les niveaux – aussi bien sur le hardware que sur le logiciel. Voici notre test complet et avis sur iZettle Reader 2.

Il y a

  

le

 
iZettle Reader 2
Test du iZettle Reader 2 © Presse-citron.net

La dernière année a été très mouvementée pour la société suédoise iZettle. Fondée en 2010, cette entreprise a mis au point un terminal de paiement mobile qui permet d’accepter les paiements par carte bancaire en toute simplicité. Le modèle a conquis le géant américain PayPal qui a mis la main en 2018 sur la pépite européenne pour la coquette somme de 2,2 milliards de dollars – alors qu’elle venait tout juste de faire sa demande d’introduction en bourse.

Sur les douze derniers mois, son terminal iZettle Reader aurait traité pas moins de 6 milliards de dollars de transactions à travers le monde. Ceci étant dit, passons maintenant au test du iZettle Reader, qui sera agrémenté d’un tutoriel sur toutes les fonctionnalités du TPE mobile. Pour découvrir le produit avant de lire notre avis iZettle, voici un lien d’accès direct vers le site officiel du fabricant.

Acheter un iZettle Reader 2

Introduction à l’iZettle

Le marché du TPE mobile est dominé par deux acteurs : le suédois iZettle d’un côté, et le britannique SumUp de l’autre côté. Chez iZettle, on a fait le choix de la simplicité avec un unique terminal de paiement qui se contrôle en Bluetooth depuis une application mobile. En plus d’avoir une version similaire, SumUp propose aussi une autre version de son boitier de paiement, plus onéreuse, et qui peut être contrôlée de manière autonome sans téléphone. Le boitier s’appelle le iZettle Reader 2, qui est une évolution du premier modèle qui permet d’avoir une autonomie plus grande, et un paiement encore plus rapide.

Comme vous allez le voir dans notre avis iZettle plus bas, le modèle économique de la société s’appuie sur deux sources de revenus : la moins importante est le prix fixe qu’il faut débourser pour acquérir le TPE mobile. Il est disponible pour un coût initial de 15€, ce qui le positionne comme le modèle le moins cher du marché. Ce n’est évidemment pas sur ce point que la société réalise la majorité de son chiffre d’affaires.

Sa source de revenus principale est tirée de la commission qui est prélevée sur chaque transaction : 1,75%. C’est exactement le même pourcentage que l’on retrouve chez son rival SumUp, ce qui n’est pas donné, mais ce qui reste quand même largement accessible par rapport à la simplicité du terminal de paiement mobile.

TPE mobile iZettle Reader avis

TPE mobile iZettle Reader 2 © Presse-citron.net

Si le TPE mobile est une chose, il est également possible d’acheter un certain nombre d’accessoires autour qui permettent d’améliorer encore l’expérience. Une boutique dédiée sur le site iZettle permet d’acheter de manière indépendante une imprimante pour les reçus (319€), des rouleaux pour l’imprimante (39€), un tiroir-caisse (119€), un lecteur de code barre (289€) ou encore différents kit plus complets qui permettent d’avoir plusieurs accessoires à un prix légèrement avantageux. Il ne faut pas se voiler la face, ces accessoires sont assez chers, et ils ne valent pas forcément le coup. Pour l’exemple du reçu, comme vous le verrez dans le test et avis iZettle Reader 2 plus bas, il est possible de l’envoyer par email ou SMS au client.

Contenu de la boite du iZettle Reader 2

Il faut le reconnaître, le boitier du iZettle Reader 2 offre une expérience esthétique bien plus convaincante que les terminaux de paiements plus traditionnels aux couleurs assez austères. La société a d’ailleurs remporté un Red Dot Design Award pour son produit qui se distingue à tous les niveaux de ses concurrents. Pour ce qui est de la boite dans laquelle on reçoit le TPE mobile, elle est aussi parfaitement structurée pour offrir l’essentiel pour débuter avec le iZettle Reader 2. Comme vous pouvez le voir dans l’image de notre avis iZettle ci-dessous, on retrouve dans cette boite :

  • Le TPE mobile iZettle Reader 2
  • Un câble USB pour recharger le iZettle Reader 2
  • Un guide d’utilisation en plusieurs langues
  • Une fiche sur la garantie (12 mois) du produit
  • Un autocollant avec les moyens de paiement acceptés
Contenu de la boite du iZettle Reader 2

Contenu de la boite du iZettle Reader 2 © Presse-citron.net

A la fin de l’année 2018, la société suédoise a sortie une nouvelle version de son terminal de paiement mobile, baptisée iZettle Reader 2. Par rapport à la première version qui existait depuis plusieurs années déjà, il n’y a eu que très peu de changements au niveau du design. En effet, le boitier a conservé les mêmes dimensions (11,05 cm x 6,86 cm x 1,95 cm), qui permet vraiment une prise en main agréable. C’est approximativement la largeur d’un smartphone, et la texture rugueuse du boitier ne fera pas glisser le produit entre les mains. Avec un poids de 130 grammes, il n’est pas contraignant lorsqu’on le tien. Cela fait à notre avis de iZettle un acteur fort sur le marché.

Seule petite touche de couleur qui distingue le iZettle Reader 1 du iZettle Reader 2, la touche de validation (située en bas à droite du boitier) qui passe du bleu au vert, et le logo de la société sur le côté gauche du boitier qui passe lui aussi du bleu au vert. Hormis ce petit changement, le boitier reste fondamentalement le même, avec un écran de grande qualité qui est même visible en pleine luminosité, et des touches rugueuses qui ressortent et qui facilitent l’entrée du code PIN. Contrairement à son rival de SumUp, le iZettle Reader 2 n’a pas de toucher pour modifier le code si vous avez fait une erreur. Il faudra alors annuler la transaction pour la refaire.

Un écran visible en pleine luminosité

Un écran visible en pleine luminosité © Presse-citron.net

Au delà de la face avant, on retrouve la fente pour insérer la carte bancaire sur le bas du boitier, tandis que le haut du boitier montre le bouton pour l’allumer ainsi qu’un espace pour recharger le iZettle Reader 2 par câble micro-USB. Cette structure est pratique parce que le client ne touche donc par défaut aucun de ces endroits sensibles quand il tient le boitier dans sa main. A noter que le logo ‘sans contact » situé juste en dessous de l’écran du TPE mobile permet de facilement voir où il faut placer sa carte bancaire / smartphone pour payer avec la technologie NFC. Ci-dessous dans notre avis iZettle, l’image qui illustre ce propos.

Espace pour la carte bancaire

Espace pour la carte bancaire © Presse-citron.net

Pour ce qui est de l’autonomie annoncée du iZettle Reader 2, le fabricant annonce qu’il est possible de réaliser 100 transactions sans avoir à recharger l’appareil, et qu’il dure donc sans problème une journée de 8 heures pour un petit commerçant (une transaction toutes les 5 minutes). iZettle se félicite d’avoir une batterie 30% plus grande que tous ses concurrents.

Recharge par micro-USB

Recharge par micro-USB © Presse-citron.net

Grâce au long câble micro-USB qui est fourni dans la boite, il est possible de recharger le iZettle Reader 2 tout en passant des transactions – ce qui permet de ne jamais être bloqué par un manque de batterie. Il faut compter entre 1 et 2h pour recharger complètement le TPE mobile. A noter que l’état de la batterie est affichée sur l’écran allumé en haut à droite. Dès lors qu’il ne reste plus que 20% de batterie, nous vous conseillons de le recharger pour ne prendre aucun risque. Cela reste à notre avis jouable, et iZettle reste tout de même très autonomie.

Fonctionnement du iZettle Reader 2

Comme nous l’avons dit plus haut, le TPE mobile iZettle ne fonctionne que s’il est appairé à un smartphone ou à une tablette. Il faut que ces derniers respectent un certain nombre de standards pour être compatible. Pour les produits de la marque Apple, il faut qu’ils possèdent au moins iOS 8.0 (nous en sommes actuellement à iOS 12), tandis que les appareils qui tournent sous le système d’exploitation Android doivent avoir la version 4.4 ou plus récente.

A cela, il faut que l’appareil soit compatible avec le Bluetooth 4.0. Si vous avez acquis un smartphone dans les dernières années, la probabilité est forte qu’il soit donc compatible avec le TPE mobile iZettle Reader 2. Pour aller plus loin que notre avis iZettle, nous vous conseillons de voir toutes ces informations directement sur le site officiel du fabricant.

Acheter le iZettle Reader 2 en ligne

Pour effectuer ce test du iZettle Reader 2, nous avons tout d’abord passé la commande sur le site officiel en langue française du fabricant. Dès lors que vous souhaitez acquérir le TPE mobile, il vous est demandé de créer un compte que vous pourrez ensuite retrouver sur votre application mobile. Le principe de ce formulaire en ligne est le même si vous créez un compte directement sur l’application mobile. Dans le formulaire d’enregistrement, il faut rentrer les informations sur l’entreprise qui utilisera le iZettle Reader 2 (statut, coordonnées…). Ci-dessous dans l’image de notre avis iZettle, nous avons fait une simulation d’inscription depuis l’application mobile, et le résultat est aussi convaincant.

S'enregistrer sur iZettle

S’enregistrer sur iZettle © Presse-citron.net

Une fois que vous avez rempli ce formulaire, vous arrivez sur la page de paiement pour acheter le iZettle Reader 2. Il faut donc débourser 15€, frais d’envoi inclus, pour obtenir le TPE mobile à l’adresse indiquée. Dans le cadre de notre test du iZettle Reader 2, il a été livré en 2 jours par DHL.

Télécharger l’application mobile iOS / Android

Une fois que vous avez commandé le TPE mobile et que vous l’avez fait livrer, il vous faudra alors télécharger l’application mobile iZettle. Elle est disponible sur l’App Store Apple et sur le Google Play Store, sans aucun frais. Une fois que vous avez téléchargé et ouvert l’application, il vous faudra alors vous connecter à votre compte. C’est ce même compte que vous avez créé sur l’interface web iZettle au moment de l’étape précédente. Ci-dessous dans l’image de notre avis sur iZettle, la procédure dont nous avons parlé.

Connexion au compte

Connexion au compte © Presse-citron.net

Une fois que vous avez entré vos identifiants de connexion sur l’application mobile, cette dernière affiche sous forme de slider les dernières nouveautés de son service. En l’occurrence, elle met actuellement en avant son système qui permet de scanner des codes barres directement avec la caméra de son smartphone (plutôt que d’avoir un lecteur de code-barre à payer en supplément), ou encore son sytème pour lire les codes barres affichés sur les reçus pour retrouver une transaction sur son application mobile.

La caméra fait office de lecteur de codes barres

La caméra fait office de lecteur de codes barres © Presse-citron.net

Comme vous pourrez le remarquer vous-même une fois que vous serez arrivé sur l’interface principale de l’application du iZettle Reader 2, cette dernière est vraiment très réussie pour ce qui est de l’expérience utilisateur (au même titre que l’interface web classique d’ailleurs) – et elle est beaucoup plus fluide, rapide et intuitive que celle de son rival SumUp. Le formulaire est parfaitement adapté à l’écran et la navigation et le menu sont parfaitement efficaces et réactifs. C’est l’un des grands points forts de cette solution de paiement mobile, et cela mérite d’être su. Tout se passe autour de l’application mobile, c’est donc un argument essentiel au moment de l’achat.

Mais avant de pouvoir traiter des paiements, il faut d’abord appairer le TPE mobile avec le smartphone. C’est donc la suite de notre tutoriel et avis sur le iZettle Reader 2.

Connecter le iZettle Reader 2 avec un smartphone

La procédure pour appairer un terminal de paiement mobile avec son smartphone est vraiment très simple et intuitive. Nous en avons fait un tutoriel en image ci-dessous pour vous expliquer dans le détail la procédure pour connecter le téléphone avec le iZettle Reader 2. La première chose à faire est d’aller sur son application mobile, et de se rendre dans la section « réglages » qui est disponibles au bas du menu principal.

Aller dans réglages pour connecter le TPE mobile

Aller dans réglages pour connecter le TPE mobile © Presse-citron.net

Une fois que vous êtes dans cette section, il faudra cliquer sur « lecteur de carte » dans le matériel disponible en haut. Vous arriverez alors sur un nouvel écran qui vous demande quel modèle de iZettle Reader vous possédez. A l’heure actuelle, la première version n’est plus commercialisée, et les autres TPE visibles sur l’écran sont plus techniques. Il faut donc sélectionner le iZettle Reader 2 que nous avons en test. La procédure est fluide et sans accroc, et cela fait à notre avis d’iZettle un acteur de choix.

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, on peut faire plusieurs choses depuis l’espace « Réglages » de l’application mobile. C’est également depuis celui-ci que vous pourrez relier des accessoires vendus par iZettle (comme l’imprimante ou le lecteur de codes barres) sur le même principe que quand vous reliez le TPE mobile avec l’application mobile. Vous pouvez ensuite choisir d’activer ou non le paiement en espèces (c’est une fonctionnalité qui permet simplement de suivre la comptabilité des espèces sur l’application mobile, il faudra stocker les espèces dans un endroit sécurisé) ou encore envoyer un message de remerciement.

Sélectionner l'onglet lecteur de carte

Sélectionner l’onglet lecteur de carte © Presse-citron.net

Sélectionner de type d'appareil

Sélectionner de type d’appareil © Presse-citron.net

L’écran suivant demande alors d’allumer le iZettle Reader 2 afin de pouvoir établir une connexion. Il faudra alors cliquer sur le petit bouton situé sur le côté du haut du boitier fourni. Cela active alors le Bluetooth du TPE mobile qui peut être détecté par le smartphone. Une fois que le téléphone a repéré le iZettle Reader 2, il l’affiche à l’écran. Il faut bien que vous validiez que le chiffre affiché sur l’écran du TPE mobile (plus bas dans notre image de notre avis iZettle, 174) soit le même que celui affiché sur l’application mobile à ce moment-là. Si les chiffres correspondent, vous pouvez cliquer sur l’image du TPE sur l’application mobile.

Allumer le iZettle Reader 2 pour établir la connexion

Allumer le iZettle Reader 2 pour établir la connexion © Presse-citron.net

Une deuxième phase de vérification vous demandera alors de comparer deux nouveaux chiffres : l’un sur l’application mobile et l’autre sur l’écran du iZettle Reader 2. S’ils correspondent, il faudra d’abord cliquer sur « valider » sur l’application mobile, et ensuite « valider » une nouvelle fois mais sur le terminal de paiement (sur le bouton vert en bas à droite, comme si vous confirmiez votre code bancaire). Pour illustrer le processus, voici une image de notre avis iZettle.

Valider la sécurité

Valider la sécurité © Presse-citron.net

La connexion est établie

La connexion est établie © Presse-citron.net

Une fois que vous avez définitivement établi et sécurisé la connexion, vous êtes maintenant prêt à accepter les paiements par carte bancaire depuis le terminal de paiement iZettle Reader 2. Comme vous pouvez le voir, le processus est très rapide et intuitif, il ne faudra que quelques secondes pour appairer le TPE mobile avec le smartphone.

Gestion de l’application mobile

Pour voir testé plusieurs TPE mobile, il faut reconnaître que iZettle s’est vraiment donné du mal sur l’application mobile, et qu’elle est donc vraiment un niveau au dessus de tous les autres acteurs du marché. C’est extrêmement important pour quelqu’un qui l’utilise de manière régulière puisque cela lui permet de faire beaucoup de choses, et surtout surveiller sa comptabilité.

Le catalogue

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, le menu s’affiche depuis la gauche de l’écran, grâce aux trois petites bandes que vous pouvez retrouver en haut de l’écran d’accueil. Par définition, vous serez sur l’onglet « catalogue », mais vous pouvez ensuite facilement naviguer sur les autres sections de l’application mobile iZettle : « Montant », « Reçus » et « Activité ».

Vue du menu de l'app mobile iZettle

Vue du menu de l’app mobile iZettle © Presse-citron.net

Commençons notre test par l’onglet « Catalogue », qui est aussi l’écran principal qui apparait lorsqu’on ouvre l’application mobile iZettle. Sur celle-ci, il est possible de créer des produits et de gérer la liste au fur et à mesure. Un petit bouton « modifier » placé en bas à gauche de l’écran du catalogue permet de gérer ce dernier. Pour ajouter un produit dans son catalogue, rien de plus simple. Une fois que vous avez cliqué sur « modifier », un deuxième petit bouton « + » apparait en bas à droite de l’écran. C’est sur celui-ci que vous devrez cliquer pour ajouter un nouveau produit à votre catalogue. Ci-dessous, vous avez un visuel qui illustre la création d’un nouveau produit.

Vous avez la possibilité de l’illustrer par une image, de le nommer, d’avoir un suivi de l’inventaire (en définissant ensuite la quantité disponible), définir l’unité de mesure, le prix, la TVA appliquée etc. Une fois que vous avez terminé la fiche produit, il suffit de cliquer sur le « OK » en haut à droite pour que celui-ci vienne se placer dans le catalogue.

Comme vous le verrez par vous-même si vous faites un test du iZettle Reader 2, il est également possible de créer un article « code remise ». Il vous suffit de définir le montant que vous souhaitez associer (par exemple, 20% de réduction) et le code promo (par exemple, PROMO20) que vous pourrez appliquer ensuite sur une commande. Par exemple, si un client achète un gâteau au chocolat et que vous souhaitez lui faire ensuite 20% de remise sur sa commande. Vous sélectionnez alors sur l’application mobile, dans le catalogue, le produit « gâteau au chocolat » qui vient directement se placer dans le panier (visible depuis la page d’accueil en haut à droite). Si vous cliquez ensuite sur le code de remise PROMO20, alors la réduction viendra s’appliquer sur l’intégralité du panier. Vous pouvez la voir directement au moment de la finalisation de la commande.

Créer un produit sur iZettle

Créer un produit sur iZettle © Presse-citron.net

Gérer le catalogue

Gérer le catalogue © Presse-citron.net

Une fois que vous avez pris toute la commande, il vous suffit de cliquer sur l’onglet « Encaisser » pour procéder au paiement. S’ouvre alors une petite pop-up comme celle affichée ci-dessous qui demande le moyen de paiement qui sera utilisé par le client. Il a la possibilité de payer par « carte » via le TPE mobile (cela inclut aussi les paiements par mobile comme Apple Pay, via le NFC), en espèces (qui doit être activé dans l’onglet « Réglages »), un lien (qui sera soit un SMS, soit un lien électronique vers iZettle), soit une facture (il faudra ajouter un nouveau client avec toutes ses coordonnées). Pour vous donner notre avis sur le iZettle Reader 2, c’est un réel avantage de proposer autant de solutions pour payer. Généralement, les autres TPE mobiles restent assez basiques et se contentent d’accepter le paiement par carte bancaire. iZettle veut aller plus loin en proposant une solution globale qui puisse remplacer un logiciel de caisse simple.

Encaissement sur iZettle

Encaissement sur iZettle © Presse-citron.net

Si vous cliquez sur « carte » (qui est quand même l’utilisation principale pour le TPE mobile), il faudra alors allumer le iZettle Reader 2, puis demander au client d’insérer sa carte bancaire. Le montant sera auparavant affiché sur l’écran du terminal de paiement. Le client a également le choix de payer via le sans contact avec sa carte bancaire, ou avec d’autres solutions sans fil comme Apple Pay, Google Pay ou Samsung Pay.

Facturer un montant

Si vous ne souhaitez pas utiliser de produit dans le catalogue, ou si vous devez facturer un produit qui n’est pas dans le catalogue, il faudra alors aller dans le deuxième onglet du menu de l’application iZettle qui répond au nom de « Montant ». C’est une interface encore un peu plus simplifiée qui permet de rentrer un montant que l’on souhaite facturer (en pouvant toutefois adapter la TVA, et avec la possibilité de rajouter une dénomination pour la transaction. Il suffira ensuite de cliquer sur le bouton vert en bas de l’écran « Encaisser » pour procéder à la transaction. Encore une fois, l’utilisateur a la possibilité d’encaisser de plusieurs manières : par carte bancaire, en espèces, via un lien électronique, ou via une facture.

Ci-dessous, un aperçu de l’écran. Etant domicilié actuellement en Angleterre, j’ai défini la devise de paiement en Livre Sterling. Néanmoins, une société qui est basée en France bénéficiera du paiement en Euros, bien évidemment. Le principe reste sinon le même de bout en bout.

Définir un montant

Définir un montant © Presse-citron.net

Une fois que vous avez cliqué sur le bouton « Encaisser » et que vous avez choisi le mode de paiement par carte bancaire, vous pourrez faire passer la transaction sur le TPE mobile iZettle Reader 2. Si ce dernier n’est pas allumé, vous devez d’abord l’allumer, pour réinitialiser la connexion avec le smartphone (une question de secondes) et automatiquement le montant que vous avez entré sur l’application mobile s’affichera sur l’écran du TPE mobile. Vous pouvez voir cela de manière visuelle grâce à cette image de notre avis iZettle :

Procéder au paiement

Procéder au paiement © Presse-citron.net

Insérer sa carte bancaire

Insérer sa carte bancaire © Presse-citron.net

Le paiement est validéf

Le paiement est validé © Presse-citron.net

Une fois que la transaction est passée, vous avez la possibilité d’envoyer un reçu au client. Si vous n’avez pas cédé pour l’imprimante de luxe (chère) de iZettle et que vous souhaitez économiser du papier, il est possible d’envoyer la facture par email ou par SMS au client. De vôtre côté, vous gardez un reçu dans l’onglet « reçu » du menu principal de l’application. C’est depuis cet onglet que vous pouvez également effectuer une demande de remboursement. A ce moment là, une transaction inverse s’affichera qui indique que le client a été re-crédité. Ci-dessous sur l’image de notre avis iZettle, l’explication visuelle.

Reçu pour le paiement

Reçu pour le paiement © Presse-citron.net

Rembourser un client

Rembourser un client © Presse-citron.net

Moyens de paiement acceptés

Le dernier iZettle Reader 2 est en mesure d’accepter toutes les cartes de crédit et les cartes de débit classiques, ainsi que des solutions de paiement mobile. Autrement dit, les cartes Mastercard, Maestro, Visa, V Pay, Visa Electron, American Express, JCB ou Diners Club sont acceptées. Pour les paiements par téléphone, le TPE mobile accepte aussi bien Apple Pay que Google Pay et Samsung Pay. Le principe est le même, le paiement se fait via le NFC. En revanche, le iZettle Reader 2 n’accepte pas les paiements par cartes à bande magnétiques qui sont trop souvent piratées.

Moyens de paiement acceptés par iZettle Reader 2

Moyens de paiement acceptés par iZettle Reader 2 © Presse-citron.net

Ci-dessus, l’autocollant fourni dans la boite du TPE mobile, qui illustre tous les moyens de paiement disponibles. Pour rappel, le paiement par NFC est limité à un montant de 30€ maximum pour les cartes bancaires. Le paiement via mobile (Apple Pay etc.) n’est lui pas soumis à une limite de montant, mais le client devra au préalable s’authentifier via la reconnaissance faciale ou le lecteur d’empreinte digitale présents sur son smartphone. Passons désormais dans notre avis iZettle à une autre partie importante : les coûts.

Frais et commissions

Comme nous l’avons déjà dit plus haut, iZettle a mis en place un tarif unique pour l’utilisation de son terminal de paiement mobile. Il s’agit d’une commission variable de 1,75% de tous les montants qui seront facturés par carte bancaire via le terminal. Il faut rajouter les 15€ de frais initiaux pour obtenir le TPE mobile – mais qui sont une somme dérisoire par rapport aux commissions variables qui sont facturées. Si vous regardez notre comparatif entre le iZettle et le SumUp, vous verrez que les deux géants du secteur ont adopté exactement la même stratégie et le même niveau de commission.

Par rapport à un terminal de paiement plus classique, avec un contrat de VAD avec une banque, le iZettle Reader 2 s’avère plus intéressant pour des activités à taille modeste. Si vous encaissez moins de 50 000€ de chiffre d’affaires par ce moyen par an, le iZettle Reader 2 sera clairement la meilleure solution. Au delà de ce seuil, il vaudra peut-être mieux aller vers une banque. Mais encore une fois, l’avantage du iZettle est qu’il peut être installé en quelques minutes, et que la gestion du catalogue et de l’application mobile sont très intuitives.

Acheter un iZettle Reader 2

Récupérer son argent

Dès lors qu’une transaction est réalisée via le TPE iZettle, le montant est stocké sur le compte bancaire séparé de la société suédoise – et vous pouvez faire une demande de paiement immédiate (ou régulière) pour récupérer ces fonds sur votre compte bancaire. Pour paramétrer cela, il vous faudra obligatoirement passer par l’interface web de iZettle qui permet de gérer les versements. Ci-dessous, vous avez l’espace qui vous permet de rentrer les coordonnées bancaires de votre entreprise pour récupérer les virements.

Connecter la banque

Connecter la banque © Presse-citron.net

Pour ceux qui seraient inquiets de stocker leurs fonds sur iZettle, il n’y a vraiment aucun risque à avoir. La société est habilitée par le régulateur local, la Swedish Financial Supervisory Authority, pour gérer des fonds. Mais en aucun cas les fonds de la société ne sont mélangés avec ceux des clients. Ce sont des prestataires, mais ils ne gèrent pas vos fonds. C’est le même principe que PayPal par exemple, sa maison-mère.

C’est au moment du versement sur votre compte que iZettle prend sa commission.

Conclusion : mon avis sur le iZettle Reader 2

Depuis sa création en 2010, iZettle a franchi les étapes avec succès pour s’imposer aujourd’hui comme le leader mondial de ces terminaux de paiement mobile simplifiés. Très clairement, il mérite aujourd’hui sa position avec une offre qui est bien construite, et qui permet de gérer facilement des paiements de tous les types depuis une application mobile. iZettle c’est plus qu’un TPE mobile, c’est quasiment un logiciel de caisse. Evidemment, l’un des arguments forts de cette solution est qu’elle s’installe en quelques minutes seulement et qu’elle se gère facilement.

Là où elle se distingue vraiment de la concurrence, c’est au niveau de la qualité de l’application mobile. Que ce soit le catalogue, les paiements ou le récapitulatif de l’actualité en temps réel, tout est construit pour faciliter la navigation de l’utilisateur. Même pour ceux qui ne sont pas très familiers avec les nouvelles technologies et l’électronique, le iZettle Reader 2 sera un excellent choix pour vous accompagner au quotidien. Quand on est un commerçant et qu’on est sous pression des clients qui peuvent payer rapidement, une solution comme le iZettle Reader 2 permet efficacement de répondre au flux. L’autonomie prolongée jusqu’à 8h (avec la possibilité de l’utiliser quand il charge) est aussi un grand avantage. Bref, notre avis sur le iZettle Reader 2 est positif, et c’est même la meilleure solution que nous ayons testé jusqu’à présent.

Au niveau des faiblesses de la solution de TPE mobile, on pourra regretter tout d’abord le taux de commission (1,75%) qui est élevé – ce qui limite l’intérêt pour des entreprises plus grandes. Au delà de 50 000€ de chiffre d’affaires généré via le iZettle Reader 2 par an, il y a peut-être des solutions moins onéreuses ailleurs. Maintenant vous aurez rapidement adopté la solution pour sa simplicité, et il n’est pas dit qu’un terminal de paiement plus classique vous apporte le même degré de confort. Le deuxième petit moins que l’on pourrait trouver est le fait qu’il ne soit pas possible de gérer les paiements depuis son application mobile, et qu’il faille donc aller directement sur le service sur ordinateur pour gérer les versements vers son compte bancaire. Mais globalement, ce sont deux petits détails qui ne pénalisent en rien d’expérience et l’intérêt du iZettle Reader 2. Notre avis : nous sommes convaincus.

Vous pouvez acheter le iZettle Reader 2 directement ici pour 15€ seulement.

Acheter un iZettle Reader 2

iZettle Reader 2

19 €
9.6

Fonctionnalités

9.5/10

Compatibilité

10.0/10

Application mobile

10.0/10

Rapport qualité-prix

9.0/10
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *