Suivez-nous

Gaming

Super Mario 3D-All Stars : Pourquoi certains joueurs sont-ils mécontents de l’annonce de Nintendo ?

Derrière l’empire Nintendo qui règne sur l’industrie du jeu vidéo depuis plus de 40 ans, se cache en réalité pas mal de choses un peu discutables et pas vraiment à l’avantage des joueurs et des consommateurs.

Il y a

  

le

 
Nouvelle Compilation Super Mario 3D-All Stars
© Nintendo

Vous n’êtes sans doute pas passé à côté des grosses annonces de Nintendo ces derniers jours. Pour fêter les 35 ans de Mario, Big N a mis les moyens pour faire plaisir aux fans, mais aussi pour bien leur faire débourser leur argent ! De la réédition de la Game & Watch Super Mario, en passant par la nouvelle version de Mario Kart en réalité augmentée avec « Live Circuit Home » et sans oublier la compilation « Super Mario 3D-All Stars », il y a de quoi y laisser quelques billets. Surtout si l’on prend en compte le fameux pack LEGO à plus de 220€ sur la NES en LEGO.

Parmi toutes ces annonces, si beaucoup sont alléchantes et de qualité, il y en a une qui passe relativement mal auprès des joueurs. Et depuis quelques jours, de nombreuses critiques commencent à faire le tour des réseaux sociaux. Cette annonce, c’est la fameuse compilation « 3D-All Stars » qui proposera dans un seul jeu, trois gros hits de l’histoire de Nintendo et du plombier moustachu avec Super Mario 64, Super Mario Sunshine et Super Mario Galaxy.

Pourquoi cette compilation fait-elle autant débat ? Et surtout, pourquoi ces critiques font remonter de nombreux problèmes concernant Nintendo ?

Nintendo, le prestige à un prix ?

En annonçant la fameuse compilation Super-Mario 3D-All Stars, Nintendo ne s’attendait peut-être pas à certains retours de la part des fans de Nintendo, mais aussi et plus largement des joueurs et de la presse. Et quand nous parlons de certains retours, ce ne sont pas les avis positifs.

Dans un premier temps, de nombreux joueurs et fans reprochent à Nintendo de ne pas avoir intégré dans la compilation le fameux Super Mario Galaxy 2. Mais le principal problème, c’est le prix exorbitant de cette compilation qui proposera donc trois jeux sortis depuis plus de 10 ans dans une fourchette de prix comprise entre 59,99€ et 69,99€ selon les revendeurs.

Avec cette annonce, les joueurs commencent à pousser un cri de colère devant des choix parfois très discutables de la firme nippone qui va se reposer énormément sur ses lauriers plutôt que de rester dans un niveau de qualité ayant de nombreuses fois fait la réputation de Big N afin de justifier un minimum les prix qu’ils imposent.

Car oui, même si d’apparence cette compilation peut être une très belle affaire permettant d’avoir trois jeux pour « seulement » 70€, cela reste très discutable si l’on regarde plus près.

Super Mario 3D All Stars

© Nintendo

C’est bien trois jeux qui se préparent à revenir sur Switch dans les deux prochaines semaines, malheureusement, il ne faudra pas s’attendre à une révolution. En effet, les trois jeux (sortis sur Nintendo 64, GameCube et Wii) ne seront pas de véritables remakes HD, mais de simples portages qui vont subir un bon lifting HD. Le travail effectué est donc minime, et même dommage pour de si bons jeux qui auraient mérité tellement mieux. La comparaison ne s’est pas fait attendre avec Crash Bandicoot ou encore Spyro.

En effet, en 2017, Activision sortait la Crash Bandicoot N-Sane Trilogy qui était une compilation regroupant les trois jeux originaux de Crash (sortis en 1996, 1997 et 1998). On pouvait alors voir qu’un énorme travail avait été effectué pour proposer aux joueurs le même jeu, mais en version « next-gen » avec des graphismes incroyables, un gameplay amélioré et la magie d’époque toujours présente.

Il en sera de même en 2018 avec la Reignited Trilogy de Spyro ainsi qu’en 2019 avec CTR : Crash Team Racing Nitro Fueled. Au total, ce sont sept jeux qui ont totalement été refaits par Activision. Cerise sur le gâteau ? Les compilations étaient proposées au prix de 39,99€ sur PS4 et Xbox One.

Bundle Crash Bandicoot & Spyro

© Activision

Pire encore, en 2019, c’est un énorme bundle regroupant la trilogie Crash Bandicoot et la trilogie Spyro qui est sortie en Angleterre au prix de … 59,99€ ! Pour ce prix-là, c’était donc six jeux complètement refaits qui étaient proposés par Activision.

Le minimum syndical, une habitude pour les rééditions de Nintendo ?

Ce n’est pas la première fois que Nintendo est pointé du doigt pour son laxisme qui dérange. Lors de la sortie de la Nintendo Switch, les joueurs n’auront pas eu le droit à un nouvel opus inédit de Mario Kart. Big N va simplement se contenter d’un portage de Mario Kart 8 sorti sur Nintendo Wii U dans une version « complète » sur Switch. Le tout vendu bien entendu au prix fort de 59,99€ ! Ainsi, aujourd’hui encore, un jeu Wii U de 2014 se paie plein tarif sur Nintendo Switch.

De nombreuses comparaisons ont été faites en 2019 justement à la sortie de CTR Crash Team Racing qui était un jeu de kart de 2020, avec de vraies nouveautés, un mode solo, mais surtout un support online avec de grosses mises à jour gratuites tous les mois ! Et là encore, le jeu était vendu à 29,99€ soit 30€ moins cher que Mario Kart 8 Deluxe.

Crash Team Racing Nitro Fueled

© Activision

Mais le cas de Mario Kart 8 n’est pas le seul exemple. L’ensemble des jeux Wii U qui n’ont pas marché à cause du flop de la console et qui ont été portés sur la Switch ne sont que des jeux de plusieurs années qui ont subi le minimum d’améliorations possibles et qui ont été proposées à des prix absurdes entre 59,99 et 69,99€ sur Switch au moment de leur sortie.

Pire encore, au fil des ans, les prix ne bougent pas. Que ce soit Super Mario Odyssey, The Legend of Zelda : Breath of the Wild ou bien encore Splatoon 2, tous sont encore proposés dans des fourchettes de prix entre 59,99€ et 69,99€.

Des jeux, mais aussi des accessoires au prix excessif

Nintendo Switch joy-con

© Unsplash / Sara Kurfeß

L’Empire Nintendo ne s’en arrête pas qu’aux prix des jeux. Si nous avons la chance d’avoir des consoles avec un prix plutôt compétitif (299,99€ la Switch à son lancement, face aux 399,99€ de la PS4 ou aux 499,99€ de la Xbox One), Nintendo sait où se rattraper.

Les joy-con, les fameuses petites manettes à détection de mouvements (bien fragiles) sont proposés à 74,99€ en prix de départ ! Certaines éditions spéciales ou limitées peuvent même monter à 99,99€ pour deux petites manettes qui ne sont pas à l’abri d’être touché par le fameux bug du joy-con drift. Et il en est de même pour la plupart des accessoires de la Switch.

En comparaison, une manette DualShock 4 pour PS4 ou une manette Xbox One sont proposées à des prix qui évoluent entre 44,99€ et 59,99€. Alors bien entendu, la technologie derrière les joy-con est elle aussi coûteuse avec la détection de mouvements, le système de vibration, etc… Mais tout de même. Au niveau de la qualité des matériaux et de leur robustesse, nous sommes loin des manettes PS4 et Xbox One.

Nintendo : L’Apple du jeu vidéo ?

Nintendo Apple du JV

© Presse-citron.net

Visé par de nombreux détracteurs, Apple est un peu l’entreprise considérée comme « prestigieuse », à la limite du « luxe » qui propose des produits à des prix bien trop élevés qui méritaient cette renommée il y a quelques années, mais qui a perdu de son prestige ne justifiant plus les prix affichés. De son côté, de plus en plus de personnes commencent à surnommer Nintendo « l’Apple du jeu vidéo » avec une mentalité qui commence à faire de plus en plus de mécontents.

Le problème ? C’est que malgré cela, le succès est toujours au rendez-vous. Dernier exemple en date avec les derniers Pokémon Épée et Pokémon Bouclier en novembre 2019. Attendus depuis de nombreuses années et promis comme des opus « révolutionnaires », les deux jeux se sont révélés être de vraies déceptions. Malgré cela, ils ont explosé tous les records de la licence.

Il en est de même pour la majeure partie des productions Nintendo qui chaque semaine squattent le top 5 des meilleures ventes de jeux vidéo en France, mais aussi dans le monde. Le véritable problème vient donc du consommateur qui laisse les choses se dérouler ainsi en acceptant chaque annonce.

Il est certain que les packs Mario Kart Live : Circuit Home à 100€ ainsi que la compilation Super Mario 3D-All Stars à 69,99€ seront de gros cartons pour Noël. D’autant plus que Nintendo précise bien que la compilation sera disponible en quantité limitée en version physique et que la version digitale serait elle aussi une édition limitée disponible uniquement jusqu’en mars 2021 sur le Nintendo eShop.

Une stratégie basée sur la sensation de « rupture », de privilège, et de rareté qui a également fonctionnait lors de la sortie de la NES Mini qui ne devait plus être redistribuées. La console fut alors très rapidement en rupture de stock avant de revenir sur le marché six mois plus tard.

Si de son côté Apple commence à changer sa façon d’agir face aux reproches et critiques, proposant désormais des produits « accessibles à tous », il n’est pas certain que du côté de Nintendo cette option soit envisageable dans un futur proche. Du moins, pas tant que chaque annonce soit un carton planétaire, que le prix soit justifié ou non.

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Ashitaka

    6 septembre 2020 at 12 h 19 min

    « Article » qui déroule à longueur de paragraphe une seule information : Nintendo c’est cher.
    Oui… et non
    Ce sont clairement les seuls à ne pas vraiment baisser leurs prix avec le temps. C’est chiant mais c’est comme ça depuis plus de 20 ans : si on n’adhère pas, on n’achète pas.
    Et surtout les prix indiqués sont malhonnêtes : on trouve la compilation Super Mario 3D à 45€ voire même 40€, contre 70€ annoncés.

  2. vcwvcw

    6 septembre 2020 at 12 h 53 min

    Car nintendo n’invente rien depuis la WII et a part jouer sur la nostalgie et cannibalise ses ancienne franchise ne propose rien et est en retard creatif avec les concurents

  3. Moi

    6 septembre 2020 at 14 h 46 min

    Les gens étant encore libres de choisir d’acheter ou pas, je ne vois pas le problème…

  4. Nairolf091

    7 septembre 2020 at 23 h 32 min

    Le prix de cette compilation est entre 40€ et 60€ pour commencer, et Nintendo sort quand même uk certain nombre de nouveau jeu, comme Mario kart Live : Home Circuit, et Nintendo est vraiment moins cher comparé aux concurrents, que ce soit pour les consoles, les manettes (où il ne faut pas oublier qu’il y en a 2 à chaque fois pour la Switch) et aussi pour les jeux de la même gamme

    • Christopher Klippel

      8 septembre 2020 at 1 h 10 min

      Il ne faut pas oublier que les enseignes qui proposent le jeu à partir de 40€ cassent carrément le prix et ne vendent pas au prix « officiel ».
      Pour la Switch, je reconnais qu’il y a deux joy-cons… Mais cela reste relativement un prix élevé pour ce genre d’accessoire. Les 60€ des deux manettes Wii (si je me souviens bien du prix) étaient déjà plus élevés qu’une manette PS3/360 mais plus justifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests