Suivez-nous

GPS

Sur iOS, Google Maps va indiquer les radars, mais …

Les utilisateurs de Google Maps sur iPhone vont pouvoir désormais signaler des incidents ou des radars via l’application.

Il y a

  

le

 
Google Maps
© Unsplash / Isaac Mehegan

Depuis que Google a racheté Waze en 2013, l’application de navigation n’a jamais connu autant de fonctionnalités, allant des simples informations de l’état des routes à la visualisation des prix des péages d’autoroute, au contrôle de l’application par la voix, ou encore à une plateforme de covoiturage baptisée Waze Carpool (uniquement aux États-Unis).

Mais depuis ce rachat, Waze a également perdu en valeur avec le rapprochement de Google Maps, de plus en plus similaire à l’application d’itinérance. Cette semaine, c’est d’ailleurs au sujet des fonctionnalités de Waze que Google Maps fait parler de lui. Désormais, les utilisateurs iOS pourront signaler des incidents, obstacles et radars de vitesse sur leur trajet, pour le partager aux autres utilisateurs.

La fonctionnalité faisait déjà partie des dernières mises à jour d’Android, bien que l’OS de Google se dote également cette semaine de plusieurs nouveaux types de signalisation. Ils sont quatre à être nouvellement proposés pour les utilisateurs, à savoir des travaux, des routes fermées, des véhicules arrêtés, et des objets sur la route.

Les radars arrivent sur Google Maps pour iOS, mais …

Difficile à comprendre réellement ce que Google fera de ses deux applications d’itinérance. Si Google Maps et Waze continue à se rapprocher, il ne serait pas surprenant que les deux applications fusionnent ensemble.

L’apparition des radars sur Google Maps fera certainement très mal à Waze, qui perdra ainsi l’une de ses principales fonctionnalités « inédites » au groupe, faisant sa popularité. Par ailleurs, les utilisateurs Android français pourront le confirmer : le signalement de radars en France n’est pas disponible, en vue de l’article R413-15 du Code de la route. La question sera donc de savoir ce que Google décidera de faire pour le marché de l’hexagone. Pour l’heure, Waze s’en sort avec des appellations différentes que « radars de vitesse », permettant ainsi de contourner le règlement.

Autrement, Google Maps poursuit son développement dans son intérêt pour les piétons notamment. Il est vrai que nous utilisons généralement davantage Google Maps lorsque nous avons à nous déplacer de façon pédestre dans une ville. Depuis quelques semaines, il est possible de suivre un itinéraire en regardant à travers la caméra de notre smartphone. Google Maps a effectivement introduit une fonctionnalité d’itinérance en réalité augmentée, qui est une vraie réussite.

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests