Tablettes internet : usages et offre disponible

Entre les smartphones, les UMPC, les netbooks et les ordinateurs portables, nous n’imaginions pas qu’il restait encore de la place pour une autre catégorie de produit mobile et portable. Et pourtant, les usages se segmentent et laissent entrevoir un marché pour chacun d’entre eux. C’est ainsi que les tablettes tactiles internet ou MID (Mobile Internet

Entre les smartphones, les UMPC, les netbooks et les ordinateurs portables, nous n’imaginions pas qu’il restait encore de la place pour une autre catégorie de produit mobile et portable.

benq_s62

Et pourtant, les usages se segmentent et laissent entrevoir un marché pour chacun d’entre eux. C’est ainsi que les tablettes tactiles internet ou MID (Mobile Internet Device) commencent à faire une apparition remarquée car elles aussi correspondent à un besoin, et peuvent adresser une cible, comme on dit dans les services marketing.

Entre internet mobile et internet fixe : l’internet domestique.

Pour avoir la chance d’utiliser au quotidien depuis maintenant une paire de semaines le Tabbee d’Orange (je dispose encore d’une semaine avant de le retourner à ses propriétaires), mon pressentiment au sujet de la pertinence et de l’utilité de ce type de machine au sein d’un foyer se confirme : depuis que j’ai le Tabbee, j’utilise beaucoup moins fréquemment mon iPhone et mon netbook chez moi.

Et pourtant le Tabbee est loin d’être parfait et présente encore nombre de défauts qui en limitent parfois l’usage (bugs, lenteurs, poids…).

Quels sont les usages d’une tablette tactile internet ?

Comme son nom l’indique, un MID est avant tout dédié au surf sur internet, et donc à un usage « passif » du web : visite de sites, lecture d’infos, visionnage de vidéos, écoute de musique. Soit un usage plutôt domestique et grand public. Auquel on ajoutera éventuellement la relève d’emails et la consultation de son compte Facebook, mais pas sûr. Un usage de consultation, donc, avec peu d’interaction : la saisie de texte étant encore assez fastidieuse avec les tablettes actuelles (sur le Tabbee c’est une horreur malgré le grand clavier tactile), il sera difficile de les utiliser pour poster de longs commentaires, et encore moins pour publier sur son blog.

Bien sûr, tout ceci va probablement s’améliorer avec les prochaines générations de tablettes.

Web et multimédia : comme un smartphone, en mieux.

En revanche, la tablette trouve sa vraie fonction dans un usage ponctuel, rapide, spontané : consultation d’une recette de cuisine, recherche sur Google, lecture d’une info sur le site d’un média en ligne…

Sans compter bien sûr l’éventuelle possibilité de regarder la TV (même si cela ne fonctionne toujours pas sur mon Tabbee avec la Freebox malgré la promesse client d’Orange), d’écouter la radio via le web, voire de consulter la météo ou les cours de bourse à l’aide de widgets. Toutes choses possibles bien sûr avec un PC ou un netbook, mais il faut démarrer l’appareil, l’ouvrir, ou, dans le cas d’un PC, se rendre dans la pièce où il est installé.

La grande force d’une tablette réside dans sa mobilité, son poids et son encombrement : bien conçue, elle vous suit partout dans la maison, et vous la posez à proximité, comme un bon bouquin ou un magazine. Mieux : si elle est doté d’un socle si possible relié au secteur, comme le Tabbee, c’est idéal, car vous disposez d’un écran permanent que vous pouvez installer sur le plan de travail de la cuisine par exemple.

Si le navigateur web est bien conçu et assez puissant, le surf sur l’écran d’une tablette, même pour lire et annoter vos fils RSS, est beaucoup plus agréable et confortable que sur un smartphone, même s’il s’agit d’un iPhone, et plus pratique qu’avec un netbook, notamment en position relax de vautrage nocturne ou dominical, dans un canapé par exemple.

Reste le prix : je pense que ce type de machine intermédiaire ne rencontrera le succès auprès du grand public que si son tarif se situe en-deça des 200 euros, car son utilité ne semble pas flagrante de prime abord. Il faudra à ce sujet un travail habile et actif des services marketing, et donc probablement des budgets importants en communication pour convaincre madame Michu que la tablette est l’avenir du web domestique…

Les forces en présence : entre réalité, prototypes de rêve et extrapolations

Le marché évolue rapidement depuis quelques mois, et, entre prototypes, effets d’annonce et appareils montrés mais qui ne seront jamais importés, il est difficile de trier le bon grain de l’ivraie. Cela étant, nous pouvons compter sur quelques valeurs sûres : en voici 3 qui sont déjà disponibles sur le marché français.

Tablette Nokia N810

Déjà un classique, 3ème version de cette machine fort séduisante mais encore un peu poussive, qui finalement mériterait un écran un peu plus grand pour vraiment proposer une expérience internet plus confortable.

nokian810_510

Tabbee d’Orange

Appareil très attachant de par sa facilité d’utilisation et son orientation résolument grand public. Bilan général positif, assombri malheureusement par de nombreux bugs, plantages, lenteurs et limitations du navigateur web, et une promesse pour le moment non tenue par Orange :  la TV par internet quelque soit votre opérateur et votre box ne fonctionne pas. Très énervant.

Archos 5 et 7

Présentés comme tablettes internet, ces deux appareils sous Linux (comme le Tabbee et le Nokia N810) sont en fait des terminaux multimédia complets puisqu’ils disposent d’un disque dur de forte capacité (jusqu’à 320 Go). Dotées d’un navigateur web avec Flash 9, ces tablettes ne devraient pas souffrir de problèmes de compatibilité avec la plupart des sites de vidéo, mais ne permettent encore pas d’accéder à des sites de musique en streaming comme Deezer, qui utilise Flash 10.

archos7

Bien sûr, de nombreux autres appareils sont déjà en gestation, ou à l’état de prototypes, ou encore disponibles sur internet sur des sites asiatiques pour les plus téméraires.

TechCrunch CrunchPad

Partie du rêve fou de l’éditeur du blog TechCrunch, cette tablette très tentante serait déjà en phase de pré-production. Très fine, entièrement tactile, sa sortie sur le marché prévue en juillet prochain risque de faire un carton comparable à celle de l’iPhone auprès des geeks.

crunchpad

La tablette Apple

Quel possesseur d’iPhone ne rêve pas d’un appareil similaire avec un écran plus grand pour pouvoir surfer à domicile avec la même aisance et le même plaisir que sur son iPhone ? C’est le projet, encore secret, non officiel et sujet à toutes les extrapolations, que Apple préparerait pour la fin de l’année 2009. Si celui-ci se concrétise, pas besoin de chercher bien longtemps ce qui trônera au pied du sapin des geeks pour Noël 2009…

apple_tablet

BenQ S6

Présenté en octobre 2008, le Benq S6, très alléchant et proche dans l’esprit du Nokia N810, n’a pas encore fait son apparition sur le marché français, et c’est à se demander s’il sera disponible un jour. Lui aussi sous Linux, les premières vidéos semblent montrer une interface assez fluide et réactive.

Alors, les MID, gadgets pour accros au web ou vrai besoin pour grand public ? Les deux mon capitaine : vrai besoin d’accros au web et du grand public, puisque les internautes sont chaque jour de plus en plus nombreux et qu’ils passent de plus en plus de temps sur le web en multipliant les points d’accès…


Nos dernières vidéos

33 commentaires

  1. Les tablettes techcrunch et apple sont vraiment belles. les autres, on dirait les versions 2009 du minitel 😉
    J’attendrai une version avec le clavier laser projeté sur une surface. Le clavier virtuel sur l’iphone se justifie, mais sur une diagonale de cette taille, même si plus pratique, je n’aime pas. vous imaginez ce bel écran tout plein de gras de doigts ? 🙂

  2. Bravo et merci pour ce très bel article Eric 😉
    J’attends en effet avec impatience la tablette de Techcrunch et celle d’Apple qui sera très certainement multi-touch.
    Elles contribueront très certainement à faire décoller les nouvelles applications tactiles et le développement d’interfaces réellement intuitives (les jours de la souris sont comptés…)

  3. Tous ces appareils sont très tentants. Si je pouvais, je gaverai la maison de ce type d’écran… J’en connais une qui ne serait pas contente. ;o)

  4. Même remarque que Sylvain, Apple et TechCrunch se sont bien débrouillés au niveau du visuel. J’imagine que les performances seront aussi au rendez-vous !

    C’est très alléchant ! 🙂

  5. Les tablettes, c’est bien… mais c’est encore un nouvel appareil à configurer, à synchroniser, à tuner…

    Pourquoi ne pas construire simplement un écran tactile dans laquelle on enfilerai son smartphone pour retrouver instantanément son environnement mobile mais avec un écran plus grand ?

    Avantages : beaucoup moins cher et simplissime d’emploi.

    Ah si j’avais les moyens (financement et partenaires), je crois que je me lancerai dans ce marché.

    Concept similaire : CELIOCORP.com avec le REDFLY et PALM avec le FOLEO qui n’a pas marché. Mais si le PRE fait un carton, peut être que l’on verra un FOLEO 2 sortir ?

  6. Surfer allongé dans le canapé. voilà le rêve.

    Le CrunchPad peut vraiment faire un carton, c’est de loin mon préféré (même si le prix risque d’être très différent du projet initial). A moins qu’Apple crée la surprise avec un tablet. Mais là, les rumeurs autour d’Apple… j’évite de plus en plus à les prendre au sérieux.

  7. Miam. J’espère aussi que les Linux embarqués là-dedans ne seront pas tous soit restrictifs, soit mal conçus (comme Xandros pour le Eee701 et ses librairies pas à jour du tout, empêchant l’installation de nombre de programmes additionnels, et impossible à facilement contourner).

  8. +1 pour l’Archos 9 qui semble intéressant également.

    Pour Apple, pas d’emballement, la photo n’est qu’un concept issu de l’imagination des fans, rien d’officiel bien sûr.

    Et les (feu) UMPC dans tout ça ? Moi j’ai toujours un Samsung Q1. Ca tourne sous XP, ça permet donc de faire tout ce que fait un PC (web, mail, télé via free etc…), ça pèse moins d’un kg, format tablette et écran tactile. Pourtant ça a fait un méga flop…

    C’était trop cher, pas assez d’autonomie (2 à 3h, mais on ne connait pas l’autonomie des nouvelles tablettes…), résolution un peu faible, clavier tactile pas pratique.

    Alors est-ce qu’un prix « raisonnable » et un design plus sexy transformeront le flop d’hier en hit de demain ? A voir…

  9. c’est vrai qu’elles sont sexy les tablette de CrunchPad et d’Apple. elles me donneraient presque envie de repousser l’achat de mon netbook… Mais bon le prix va me faire trop de mal je pense !
    Une chose est sûre avec tout ce matériel, on se rapproche de l’an 2000 d’Asimov et autres auteurs de SF 🙂

  10. Bravo pour cette synthèse! Après avoir expérimenté un Archos 5 (écran trop petit), je patiente avec un Acer Aspire One SSD / Linux qui me sert uniquement à surfer. Avantage: démarrage en 10s chrono. Mais j’attends vraiment une net tablette à me mettre sous les doigts! A noter aussi le modèle intéressant de Always Innovating, pas encore dispo en France je crois (http://www.alwaysinnovating.com/touchbook/). A suivre…

  11. Je radote un peu, mais l’actualité s’y prête bien, sur la comparaison entre ces superbes produits « grand public », et les futurs hybrides netbooks/tablettes comme l’Asus T91.
    Plus cher qu’une tablette, plus cher qu’un netbook « classique » mais pour moi des possibilités décuplées !! Qu’en pensez vous ?

  12. J’ai pour ma part testé la tablette numérique Tabbee et la première série de widgets est encore réduite mais j’espère que ca va se développer car le support est plutot ergonomique.

  13. Amusant ce marché des « tablets ». Quand j’étais jeune, j’ai souvent lu des livres de science-fiction et souvent ce genre de gadget revenait dans l’histoire. C’est toujours drôle de voir la réalité rejoindre la fiction même si les concepteurs et le marketing ont 20 ans de retard sur les auteurs 😀

  14. techcrunch a l’avantage d’être un projet réel qui je l’espère aboutira.
    Celle d’apple n’est malheureusement aujourd’hui qu’un doux rêve qui nous reviens a chaque Keynote, est si le nom iPhone3.1 trouvé dans le firmware 3.0 était cette tablette et si il la sortirait pour fêté le retour prochains de Steve ….

  15. ça y est ce n’est plus de la sience-fiction, et qui sait on pourrait très vite voir leur utilisation dans les classes avec les professeurs. ça me semble l’idéal pour étudier

  16. La dent bleue, c’est bien, mais ils ne parlent pas du Wifi sur l’Archos…

    Et les netbooks avec écran tactile qui se retournent sur le clavier pour faire tablette, c’est pas dans la même cour que cela joue ?

  17. Pingback: Blog Asiatique » Tablettes internet : usages et offre disponible | Presse-Citron

  18. @sambeckett
    > CELIOCORP.com avec le REDFLY

    Je viens de regarder, c’est une idée, mais à mon avis le concept date d’avant la vague des netbooks.
    Aujourd’hui pour pratiquement le même prix que le redfly, et à peine plus lourd, on a un netbook complet avec un vrai OS. Parce que Windows mobile, déjà sur un smartphone c’est pourri (troll inside), alors sur un grand écran…

  19. Et le Hubster de SFR ?
    Il peut aussi être comparé à une tablette internet, même s’il ne permet pas vraiment d’aller sur internet 🙂

    Très bon article sinon 😀

  20. @ mdtdamien
    C’est exactement mon point de vue.
    Steeves Jobs ne peux pas revenir comme ça sur la scène sans un petit « One More Thing », il a eu 6 mois pour répéter son coup.
    Il attendra certainement la fin du lancement de l’iPhone (avec la classique « rupture de stock »)
    Apple à plusieurs avantages sur le sujet :
    > Pas de netBook dans sa gamme ils ont toujours dit qu’il n’y croyait pas
    > UN OS IPHONE OS.3 qui pourrait se révéler parfaitement adapté
    > Un boîtier multimédia (l’Apple Tv) qui pourrait servir de base de synchronisation et de « relais » vers un Tv
    > Une offre logiciel spécifique existante (dont notamment les jeux)
    > Une communauté de développeurs acquise avec l’iPhone
    Les autres projets sont certainement très bien sur le papier mais ne réunissent (me semble t il) pas autant d’éléments « concordants ».
    Enfin dernier point, l’appareil pourrait être vendu avec un abo mobile, un espèce d’abonnement iPhone +. Pour Apple, l’objectif n’est pas de sortir un produit « bon marché » mais un truc « Amazing » 😉

    En tout cas Eric belle synthèse de l’état des lieux sur ce marché

  21. @ ellis75 :
    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Effictement, le REDFLY est beaucoup trop cher, trop lourd et pas suffisamment design.

    Je donnais cet exemple pour expliquer l’idée et montrer que c’était possible de faire un affichage déporté avec un smartphone.

    Par contre, pour l’avoir tester, je peux te dire que Windows Mobile prend une autre dimension en 10 pouces avec un sourie ! 😉 Très sympa de se balader sur googlemaps, pocket office devient fonctionnel, accès instantanné à ses contacts, mails, sms/mms… je peux même me connecter et utiliser les applications de mon entrereprise avec CITRIX. C’est très simple à gérer car il n’y a pas d’OS dans le REDFLY (celiocorp.com). Si on me le vole, aucun problème, il ne contient aucune donnée…

    La même chose que le REDFLY mais design, moins cher, moins lourd, avec clavier en option et compatible iphone et c’est le pied. Car je le répète pour moi, gérer une multitude d’appareil avec chacun leur OS est de plus en plus contraignant.

  22. Pingback: BenQ MID S6 - 龍的耳朵

  23. Pingback: Asus EEEPC T91, netbook tablette tactile internet, disponible fin juillet 2009 | Presse-Citron

  24. Pingback: Nokia dévoile sa nouvelle tablette tactile Nokia N900 Maemo | Presse-Citron

  25. Pingback: Les tablettes grand format sont-elles l’avenir de la BD numérique ? | BoDoï, explorateur de bandes dessinées - Infos BD, comics, mangas

  26. Pingback: Terminaux portables dédiés, l'avenir des éditeurs de médias sociaux ? | Presse-Citron

Répondre