Suivez-nous

Lifestyle

Tangi, l’application anti-TikTok de Google

L’incubateur interne de Google, Area 120, vient de lancer une application de vidéos courtes dédiée aux loisirs manuels. Contrairement aux applications comme TikTok ou Byte, qui sont plus axées sur le divertissement, Tangi vise à aider les gens à apprendre.

Il y a

  

le

 

Par

Tangi de Google
© Google Tangi

Quand on pense à une application de vidéos courtes et amusantes en 2020, on pense en premier à TikTok, qui a été un véritable tsunami dans le monde des réseaux sociaux et des communautés au cours des derniers mois.

Via son incubateur interne Area 120, Google a pris le sujet par l’autre bout : puisque TikTok propose principalement des vidéos sans autre ambition que le divertissement (avec beaucoup de chats), lançons une application qui en reprend certains codes, mais qui sera dédiée aux loisirs créatifs, et seulement à cela.

Ainsi est né Tangi, une plateforme de vidéos courtes, lancée initialement sur le web et iOS (pas de traces de l’app sur le Play Store Android pour le moment), qui permet aux créatifs de partager des vidéos de « how to » sur des sujets tels que l’artisanat, la peinture, la cuisine, la mode, la beauté et bien d’autres encore.

Tangi est une fusion de TeAch aNd GIve et « tangible ». Pour encourager la communauté, il comprend une fonction « Try It », qui permet aux utilisateurs de partager leurs tentatives de suivre les tutoriels de Tangi, d’une durée de quelques minutes. Selon Google, l’une des vidéos les plus recréées montre un « hack » pour la fabrication de guacamole dans la coque d’un avocat. Il est possible d’apprendre d’autres compétences essentielles, comme faire une fleur avec des cuillères en plastique et ou comment rendre les bougies blanches plus glamour.

« Nous nous concentrons uniquement sur les contenus de bricolage et de créativité », explique Coco Mao, la fondatrice de Tangi, alors qu’elle a eu l’idée de créer Tangi après être rentrée chez elle pour rendre visite à ses parents à Shanghai, constatant qu’ils regardaient beaucoup de vidéos pratiques sur la peinture et la photographie sur leur téléphone. « Ma mère a toujours eu un côté créatif, et j’ai été surprise d’apprendre qu’elle est maintenant une peintre à l’huile amateur grâce à ces communautés de niche avec des vidéos de formation rapide. J’ai moi aussi rejoint certaines de ces communautés créatives dynamiques qui réalisent des vidéos autour de la cuisine et de la mode. J’ai remarqué quelque chose de magique dans ces vidéos : elles permettent de faire passer rapidement un message – ce qui prenait beaucoup de temps à apprendre avec seulement du texte et des images. Notre plateforme a pour but d’aider les gens à apprendre à bricoler, à cuisiner et à créer avec des vidéos rapides d’une minute. Nous avons conçu Tangi pour permettre aux utilisateurs de trouver plus facilement un grand nombre de vidéos pratiques de haute qualité ».

Des tutos vidéo courts et pédagogiques pour aller à l’essentiel

Tangi démontre que l’on peut faire des vidéos pédagogiques et captivantes avec un format très court puisque si l’app permet d’enregistrer des clips jusqu’à une minute, a plupart durent environ 45 secondes ! Evidemment, difficile de faire un tuto détaillé étape par étape dans ce format, mais ce n’est pas l’objectif. C’est d’ailleurs à se demander s’il n’y aurait pas de la place pour de très courts tutos de type « trucs et astuces vite fait » au format écrit de quelques lignes, eux aussi regroupés dans une app, fin de la parenthèse.

Autre fonctionnalité intéressante, « Try It », qui encourage les utilisateurs à télécharger des photos de des vidéos qu’ils ont recréées comme moyen d’interagir avec les autres membres de la communauté. L’une des vidéos les plus « recréées » est par exemple celle de la fabrication de guacamole dans la coque d’un avocat. La re-création, plagiat ou nouvelle tendance ? Vous avez 1 minute…

Il est sans doute beaucoup plus facile de suivre une recette sur Tangi que sur la plupart des sites de recettes actuels, qui sont envahis de publicités et d’histoires personnelles publiées en vue d’optimiser le référencement. C’est là que réside l’idée, finalement simple : réunir sur une plateforme des milliers de tutos vidéo très courts, du genre de ceux dont on raffole quand on scrolle son mur Facebook ou Insta, mais avec un meilleur rapport signal/bruit.

Côté visiteur, il est possible de filtrer les vidéos par catégorie. Pour enregistrer une vidéo ou montrer son soutien au créateur, il suffit, comme sur la plupart des apps de ce type, de faire un tap sur l’icône en forme de cœur pour liker une vidéo. Elle est alors enregistrée dans la section « Aimé » de votre profil, ce qui permet de la revoir plus tard.

Contrairement à d’autres applications de vidéo sociale, le téléchargement vers Tangi n’est pas ouvert à tous pour le moment. Les créateurs doivent plutôt poser leur candidature pour faire partie de la plateforme vidéo. Cela permet à Tangi de s’assurer que leurs vidéos restent axées sur la créativité et les activités de bricolage. Au lancement, Tangi est disponible partout sauf dans l’UE (on se demande pourquoi), d’abord sur le web et sur iOS. L’application est téléchargeable gratuitement, sans publicité et n’est actuellement pas monétisée par d’autres moyens. Le site tangi.co pointe vers une page d’erreur si vous ne passez pas par un VPN américain.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests