Tencent mise sur la reconnaissance faciale pour détecter les joueurs trop jeunes

Il est facile de mettre une interdiction sur un coffret de jeu vidéo, concernant l’âge de l’utilisateur, un peu moins de réellement contrôler ce point dans la réalité. Le chinois Tencent semble pourtant avoir trouvé la solution avec une validation utilisant la reconnaissance faciale et un algorithme qui déterminera si le joueur est trop jeune ou non.

Tencent mise sur la reconnaissance faciale pour détecter les joueurs trop jeunes

Une période de tests pour ce système de reconnaissance faciale

Le géant chinois Tencent est décidé à se lancer sur une nouvelle méthode pour lutter contre l’utilisation de ses jeux par des enfants ou des jeunes adolescents. Une expérience a été lancée sur Arena of Valor / Honor of Kings. L’idée ? Une méthode quelque peu intrusive pour déterminer l’âge. L’entreprise veut en effet utiliser la reconnaissance faciale, cela devrait permettre de bloquer l’accès du jeu aux plus jeunes. Reste à savoir comment l’entreprise compte estimer qu’un joueur est vraiment trop jeune.

Dans un premier communiqué, l’entreprise a déjà anticipé les critiques éventuelles en reconnaissant que l’usage de cette technologie n’est pas vraiment anodin. Une fois les premiers résultats disponibles, ils seront analysés avant d’envisager un éventuel déploiement du système à grande échelle. A l’heure actuelle, seulement un petit panel de joueurs sélectionnés au hasard sont concernés, mais on ignore les méthodes utilisées pour estimer l’âge des joueurs.

> Lire aussi :  IBM a secrètement collaboré avec la NYPD pour entraîner son outil de reconnaissance faciale

La pression du gouvernement chinois sur l’univers des jeux vidéo

Pourquoi Tencent voudrait limiter l’usage de ses jeux par les plus jeunes ? Il s’agit surtout de répondre aux exigences toujours plus nombreuses des régulateurs chinois. L’entreprise avait déjà mis en place une autre expérience au mois de mars dernier. L’idée ? Faire nouer aux parents des « pactes » avec leurs enfants : des bonnes notes contre du temps pour jouer.

Toutefois, cela ne suffit pas encore puisque le pays multiplie les raisons pour réglementer ce secteur. Le jeu est comparé à de « l’opium ».  Ainsi, il a été question de mettre l’augmentation de la myopie en Chine sur le dos des jeux vidéo. Tencent avait déjà voulu forcer les utilisateurs à jouer avec leur propre identité mais cela avait seulement permis de faire proliférer un marché de fausses identités.

Honor of Kings rassemble environ 200 millions de joueurs dont une part importante sont des mineurs. Reste à voir désormais si la lutte de Tencent et du pays sera efficace ou sera un nouveau coup d’épée dans l’eau…

Source


3 commentaires

  1. C’est juste pas fiable leur idée à la con… La Chine elle aussi se dirige vers la décadence. 😀
    Ce qu’ils veulent faire est juste impossible, tout comme Sarko qui voulait absolument contrôler Internet avec ses lois débiles.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.