Terre !

Après 3 semaines loin de tout (mais près des miens), nous voici de retour sur la terre ferme et civilisée connectée.J’ai passé d’excellentes vacances mais ce fut quand même un enfer pour les raisons que j’ai déjà expliquées ici précédemment : pas de connexion internet, réseau gsm basique (voix uniquement) et aléatoire, pas de TV

NiceAprès 3 semaines loin de tout (mais près des miens), nous voici de retour sur la terre ferme et civilisée connectée.
J’ai passé d’excellentes vacances mais ce fut quand même un enfer pour les raisons que j’ai déjà expliquées ici précédemment : pas de connexion internet, réseau gsm basique (voix uniquement) et aléatoire, pas de TV (ça encore…) et même pas de radio ! Quant aux journaux, il faut faire dix kilomètres (10 kms en Corse = 30 kms ailleurs) pour trouver le premier village, et encore à condition de ne pas avoir le mal de la route comme moi (restitution intégrale du petit déjeuner dès que je roule plus d’une demi-heure sur des routes sinueuses, même quand je conduis, problème d’oreille interne certainement).
J’ai donc appris qu’on peut être pratiquement coupé du monde sur le territoire français à une heure de vol de Paris.
Sacrée leçon, il parait que ça ne fait pas de mal, mais le sevrage fut particulièrement dur quand même.
En tout cas, intoxiqué ou pas, je ne le referai jamais : je me fous de dormir n’importe-où sur un matelas défoncé, de voyager en stop avec 10 euros en poche (je l’ai assez fait et je le referai sans problème, j’aime les voyages désorganisés) mais passer autant de temps sans connexion web est véritablement devenu impossible pour moi.


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. je suis mort de rire entre tes espoirs au départ et le rendu d information pendant tes vacances, j etais mort de rire
    bon la prochaine fois va a Madagascar je suis en visio conference tous les jours !!!

  2. Bonjour!
    Je me permets de vous contacter au sujet d’un projet de reportage pour l’émission Zone Interdite spéciale été qui sera diffusée le 22 août sur M6. Nous sommes à la recherche de personnes, couples, groupes ou familles nombreuses qui vont passer des "vacances de la débrouille" en France, que nous suivrons 3-4 jours courant juillet. Les "vacances de la débrouille", c’est par exemple : échange d’appartement ou de maison, covoiturage ou stop pour partir, petit boulot d’été dans une station balnéaire, colocation, camping, location bon marché… Enfin toutes les astuces et bons plans possibles et imaginables pour passer des vacances de la débrouille! Je suis tombée sur votre blog et comme vous avez l’air du "vacancier débrouillard", je me demande ce que vous faites cet été ?! N’hésitez pas à me contacter : Marie 01 56 26 58 20 ou par mail mvabre@tonycomiti.com

Répondre