Tesla diminue les activités de SolarCity, sa société de panneaux solaires

La société a indiqué qu’elle allait réduire considérablement les activités de SolarCity, sa division spécialisée dans l’énergie solaire. Une douzaine de sites vont ainsi fermer leurs portes.

Elon Musk SolarCity

Fondée en 2006 par les cousins d’Elon Musk, l’entreprise SolarCity a été rachetée dix ans après par Tesla, pour le montant non négligeable de 2,6 milliards de dollars. En 2016, l’entreprise avait ainsi été intégrée à Tesla afin de proposer une offre spécialisée dans l’énergie solaire. Populaire pour ses panneaux solaires, SolarCity employait quelque 15 000 personnes en 2015, bien que des licenciements aient eu lieu depuis.

Aux vues des chiffres de la division dédiée à l’énergie, le choix de Tesla est plus facile à comprendre. Début 2016, SolarCity installait quelque 200 mégawatts de système solaire contre seulement 76 au début de l’année 2018. Un chiffre nettement en baisse, donc.

De fait, Tesla a indiqué qu’elle allait réduire l’activité de SolarCity en fermant une douzaine de sites de production d’énergie solaire. Si environ soixante sites restent ouverts, la société n’a pas indiqué lesquels allaient fermer et le nombre d’employés qui se retrouveront sans emploi. Comme le précise Business Insider, Tesla a signé un accord avec l’État de New York, s’enjoignant ainsi à investir 5 milliards de dollars sur dix ans. Si l’accord n’est pas respecté, la firme devra certainement payer des pénalités pouvant aller jusqu’à des millions.

Tesla possède également un partenariat avec Home Depot depuis février, auquel elle a mis fin lorsqu’elle a indiqué la diminution d’activité de SolarCity. Cette collaboration permettait de vendre les systèmes de la division dans presque 800 magasins. Tesla explique avoir stoppé ce partenariat pour concevoir son image de marque premium et redistribuer ses produits via ses propres magasins.

SolarCity, touché par la réorganisation globale de Tesla

Il y a quelques jours, Tesla indiquait qu’il supprimait 9% de ses effectifs, soit près de 4 000 personnes travaillant actuellement pour la société. Dans un communiqué, le PDG Elon Musk avait alors indiqué qu’il se penchait sur une large réorganisation « difficile mais nécessaire ». Visant les employés chargés de l’administratif, la suppression des postes n’affecte cependant pas la production de la Model 3, un point qui a longtemps été sombre au tableau.


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies