Suivez-nous

Auto-Moto

Tesla ferait pression sur ses employés pour qu’ils retournent au travail

Tesla menace ses employés américains de perdre leurs allocations au chômage s’ils ne retournent pas travailler à l’usine américaine qui a rouvert ses portes illégalement.

Il y a

  

le

 
Tesla Model 3
© Unsplash / Vlad Tchompalov

Il y a deux mois, le gouvernement a obligé plusieurs entreprises jugées comme non nécessaires au bon fonctionnement du pays à fermer afin de respecter les mesures sanitaires. C’est le cas de l’usine de Tesla située à Fremont en Californie. Malgré cette décision, le constructeur américain a continué à faire tourner ses usines quelques jours avant que le shérif du comté d’Alameda ne réaffirme cette décision.

Il semblerait que ce décret ne plaise pas à Elon Musk, figure emblématique de Tesla, si bien que l’entrepreneur s’est exprimé plusieurs fois sur Twitter en invitant le gouvernement à « libérer l’Amérique maintenant ».

L’homme s’est exprimé plusieurs fois en faveur de ce positionnement, rejoignant ainsi les opinions de plusieurs américains pro-Trump ayant participé à des manifestations qui appelaient au déconfinement massif du pays.

Comme un air de menace chez Tesla ?

Plus récemment, Elon Musk a annoncé que Tesla rouvrait son usine malgré les mesures sanitaires mises en place le 23 mars. Une fois de plus, il a utilisé Twitter pour annoncer la nouvelle, ajoutant à cela : « Tesla redémarre la production aujourd’hui contre les règles du comté d’Alameda […] Si quelqu’un est arrêté, je demande que ce soit seulement moi ».

Si cette réouverture est illégale, l’homme a obtenu le soutien de Donald Trump, qui a également utilisé le réseau social à l’oiseau bleu pour déclarer : « La Californie devrait laisser et Elon Musk rouvrir l’usine, MAINTENANT. Cela peut être fait rapidement et sûrement! ».

Dans ce contexte particulier et malgré l’illégalité de la réouverture de l’usine Tesla, Elon Musk mettrait la pression à ses employés pour que ceux-ci retournent travailler, faute de quoi ils pourraient perdre leurs allocations au chômage.

Dans un email auquel The Guardian a eu accès, Musk écrit : « Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour venir travailler, vous pouvez rester chez vous et serez en congé sans solde. En choisissant de ne pas vous présenter au travail, vous risquez de supprimer ou de réduire votre droit au chômage, selon l’agence pour l’emploi de votre État ».

Plusieurs employés de Tesla ont discuté anonymement avec le quotidien anglais, déclarant par exemple : « Ils essaient des tactiques d’intimidation et de menace, en disant que si vous ne vous montrez pas, il n’y a plus de chômage […] Jusqu’à ce que l’officier de santé du comté d’Alameda, le Dr Erica Pan, dise le contraire, je ne serai pas là ».

Un autre employé de Tesla a ajouté : «  Ils ont dit que je ne serai plus en congé et que je ne pourrai plus toucher de salaire. Mais beaucoup d’entre nous n’ont pas du tout encaissé. En fait, j’ai commencé la quarantaine une semaine avant que Tesla ne ferme et je n’ai rien reçu, sauf les deux semaines que Tesla nous a payées. Mais je suis sans travail depuis le 13 mars ».

Il semblerait que les autorités du comté ne prévoient pas de fermer l’usine et qu’elles seraient en train d’examiner un plan de réouverture légal.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. andre grenier

    14 mai 2020 at 22 h 02 min

    On peut voir ici que si Elon Musk est un génie de la techno, c’est aussi un très mauvais patron qui se fout des droits de ses employés.

    • Phil Hozophy

      17 mai 2020 at 16 h 06 min

      Encore le mythe du bon patron 😎. C’est l’essence même : faire du profit en cela c’est un excellent « patron » au moins à la différence de beaucoup de parasites actionnaires il fait avancer La technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests