Connect with us

Auto-Moto

Tesla actuellement visé par une enquête du FBI

Le Bureau soupçonne Tesla d’avoir volontairement fourni des données erronées sur sa réelle capacité de production de la Model 3.

Il y a

le

Tesla Model 3 enquête

Comme l’indique le Wall Street Journal dans un récent article, le constructeur automobile est la cible d’une enquête ouverte par le bureau d’investigation américain. En effet, Tesla aurait communiqué de mauvaises informations aux investisseurs en leur mentant sur ses réelles capacités de production. Ces informations auraient été transmises au début de l’année 2017, avant que le Model 3 ne soit officialisé. Pour l’instant, aucun détail supplémentaire n’a été fourni.

Pas la première enquête de Tesla

Pour rappel, Elon Musk a rapidement placé la barre de la production de Model 3 très haut, si bien qu’il souhaitait produire 200 000 voitures pour la fin de l’année 2017. Néanmoins, la compagnie a rapidement découvert ce que Musk a nommé « l’enfer de la production », si bien que l’objectif a été revu à la baisse. C’est finalement un an plus tard que Tesla atteint son but en construisant 5 000 véhicules par semaine.

Par conséquent, la compagnie a indiqué qu’elle souhaitait coopérer avec les autorités et qu’elle avait effectivement reçu une demande de communication volontaire issue du département de la Justice. Néanmoins, un porte-parole a tenu à préciser : « Nous n’avons pas reçu de citation à comparaître, de demande de témoignage ou de tout autre procédure formelle, et le ministère de la Justice n’a demandé aucun autre document à ce sujet depuis des mois ». Il ajoute à cela que Tesla a toujours été transparent lorsqu’il s’agissait de communiquer sur les chiffres de la production.

> Lire aussi :  Le configurateur de la Tesla Model 3 disponible... en Chine

Ce n’est pas la première enquête dans laquelle Tesla est directement visé par les autorités. Il y a quelques mois, c’est la SEC, gendarme de la bourse aux USA, qui s’intéressait de près à la compagnie de Musk, accusant le milliardaire d’avoir partagé des tweets trompeurs sur le fait que l’entreprise pourrait sortir de la bourse. Au final, l’enquête a mené l’entrepreneur à quitter la présidence de la compagnie, tout en conservant son poste de directeur général. Musk et Tesla doivent également s’acquitter d’une amende respective de 20 millions de dollars.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests