Suivez-nous

Gaming

Test RAGE 2 : notre avis complet, sur Xbox One X

Un peu moins de dix ans après le premier opus, RAGE est de retour sur PS4, Xbox One et PC, pour une expérience post-apocalyptique loufoque, violente, et un poil répétitive.

Il y a

le

test rage 2 xbox one x
© Bethesda

Lancé fin 2011 sur Xbox 360, PS3 et PC, RAGE est un FPS se déroulant en 2135, sur une planète Terre ravagée par un astéroïde, et (forcément) peuplée de créatures hostiles. Dans RAGE 2, les quelques rescapés tentent de survivre et de rebâtir une civilisation dans ce Wasteland dévasté, et le joueur incarne Walker (un homme ou une femme, à définir au début de l’aventure), qui va devoir combattre contre l’Autorité et de nombreux sbires.

Walker, le dernier des (Texas) Rangers

Mis au point chez id Software, ce RAGE 2 mélange la folie FPS caractéristique du studio derrière Doom, Quake ou encore Wolfenstein, à la maîtrise de l’univers Mad Max (et de l’open-world) d’Avalanche Studios. Difficile en effet de ne pas voir les points communs entre le jeu, et le célèbre film de science-fiction de George Miller. On retrouve donc un univers en proie à un chaos permanent, avec son lot de « cramés », et la possibilité d’arpenter ce gigantesque monde ouvert à pieds, mais aussi à bord de véhicules très largement customisés, façon… Mad Max donc.

Rage 2

Open-world oblige, RAGE 2 laisse donc le joueur libre d’arpenter comme bon lui semble le Wasteland, et outre divers objectifs principaux, il sera possible de tomber sur des camps ennemis, sur des missions secondaires, sur des convois à détruire ou encore sur des arches, permettant d’améliorer les pouvoirs de Walker et/ou de trouver de nouvelles armes. Via les Nanotrites, on profite de nouveaux pouvoirs cosmiques phénoménaux, et les matériaux trouvés dans la nature permettront d’améliorer les armes comme les véhicules. Une progression libre donc, mais assez classique, notamment si vous êtes un habitué du genre, ou simplement si vous venez de terminer Days Gone par exemple.

Ce Wasteland regorge évidemment d’ennemis (L’autorité, les Suaires, Les Marécageux, les Mutants..) mais on pourra aussi visiter des villages moins hostiles, avec des marchands et des PNJ qui permettront de faire progresser l’intrigue.

Quand Wolfenstein rencontre Mad Max

Côté gameplay, RAGE 2 est un FPS assez sauvage (id Software oblige), avec des phases d’action dignes des autres licences du groupe (notamment Wolfenstein). Il faudra toutefois avancer avec prudence dans certaines zones, et éviter d’aller au front sans s’être équipé convenablement en amont, mais les habitués du genre FPS devraient très vite trouver leurs marques. A noter qu’il s’agit bien ici d’un vrai (fast) FPS, et non pas d’un RPG à la première personne (comme un Fallout ou un Borderlands).

Rage 2

Visuellement, le titre est très réussi, malgré quelques petites errances techniques (y compris sur Xbox One X), avec un peu de clipping notamment lors des voyages en véhicules à travers le Wasteland. Heureusement, le jeu reste globalement très fluide, très nerveux, avec une impression de puissance très bien rendue. A cela s’ajoute un univers assez gigantesque à visiter, avec un danger qui peut survenir de n’importe où, et sous n’importe quelle forme. Une collaboration plutôt intelligente donc entre id Software et Avalanche Studios, qui permet de faire converger le meilleur du genre FPS et de l’open-world. Certes, la mise en scène n’est pas incroyable, ni même originale, mais le jeu accroche littéralement le joueur à la manette, avec un univers dense, déjanté et coloré, et de très nombreux objectifs.

Forcément, au bout de quelques heures de jeu, on a quand même cette impression de réaliser sans cesse les mêmes actions, et il fort possible qu’une certaine lassitude finisse par s’installer à vos côtés sur le canapé. Certes, on peut tout à fait mettre de côté les objectifs secondaires pour se focaliser sur la campagne principale, mais cela serait également un peu dommage, car on se prive alors d’une vraie ambiance, sans compter le fait que, ce faisant, on flingue également un peu la durée de vie de ce RAGE 2.

Rage 2

Bref, un FPS post-apocalyptique qui ne révolutionnera pas le genre (ni du FPS, ni de l’open-world) mais qui offre de très bonnes heures de jeu, avec des phases d’actions très nerveuses, relativement techniques, avec une sensation de puissance générale assez extraordinaire. Certes, le jeu n’est pas un exemple en terme de créativité (missions principales, missions secondaires, avant-poste à libérer, matériaux à collecter…), mais on prend malgré tout un vrai plaisir à déambuler dans ce Wasteland aussi beau que dangereux, et c’est bien là le principal.

Mon avis concernant RAGE 2

A l’instar d’un Doom ou d’un Wolfenstein, RAGE 2 est un FPS rapide et nerveux, qui plonge le joueur dans un open-world très orienté Mad Max (l’ambiance du film, l’open world du jeu). A l’instar des titres signés id Software, RAGE 2 procure donc un plaisir de jeu assez immédiat, avec des gunfights violents et rageurs, mâtinés de phases d’exploration à pieds ou à bord d’un véhicule (voiture, camion, moto…). Certes, le jeu n’échappe pas à une certaine redondance dans les missions annexes, il ne brille pas non plus par sa mise en scène, mais ceux qui recherchent un titre « pour s’amuser » auront clairement de quoi s’éclater (au propre comme au figuré) pendant de nombreuses heures.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests