Trop de tags vont-ils tuer les tags ?

Les sites ou blogs proposant une liste de leurs rubriques sous forme de tags ou de tags-clouds sont de plus en plus nombreux. J’apprécie assez ce nouveau type de navigation, simple, intuitif et visuel, même si je suis conscient du fait que je cède également un peu facilement à l’attrait de la mode nouveauté. J’envisage

tagsLes sites ou blogs proposant une liste de leurs rubriques sous forme de tags ou de tags-clouds sont de plus en plus nombreux. J’apprécie assez ce nouveau type de navigation, simple, intuitif et visuel, même si je suis conscient du fait que je cède également un peu facilement à l’attrait de la mode nouveauté.
J’envisage cependant d’insérer des tags sur la prochaine version de Presse-citron, et peut-être aussi sur Fuzz, mais en même temps je m’interroge sur la réelle valeur ajoutée apportée par ceux-ci.
Quand je découvre un blog, j’aime précisément pouvoir naviguer dans différentes catégories présentées à égalité, et choisir celle qui correspond le mieux à mes affinités où à ma recherche, et non pas être influencé par une présentation visuelle. Or c’est justement ce que l’on pourrait reprocher aux tags : leur présentation met théoriquement en valeur les catégories (ou rubriques, ou liens, ou pages) les plus cliquées ou les plus documentées, donc celles qui sont censées présenter le plus d’intérêt pour la majorité, ceci au détriment de rubriques plus confidentielles. Je suis forcément influencé par cette présentation, que je le veuille ou non.
Autrement dit, toutes les catégories ne sont pas égales devant le lecteur.
Si je force un peu le trait, on pourrait imaginer un tag nommé Ipod gratuit ou Vidéos X pointant sur une page vide. Pourtant il ne faudrait pas bien longtemps pour que ce tag devienne le plus important de la liste. Serait-il possible d’imaginer ajouter un critère de temps passé sur la page dans les variables influant sur la taille d’un tag ? Est-ce que cela existe déjà ?
Vous en pensez quoi, vous, des tags ?


Nos dernières vidéos

18 commentaires

  1. Venant de créer mon blog je me suis aussi intéressé à cette méthode, mais comme tu dis çà fausse la diversité d’un site. Personnelement je trouve qu’un site doit être attractif dans son intégralité. Cependant je pense que çà peut avoir un intérêt d’un point de vu professionnel, pour mettre en avant des maquettes de son produit (plus que le plan d’acces de la société) ou son succes story …

  2. Les tags ne sont ni plus ni moins qu’une adaptation en version "in" et très "web2" du traditionnel "index" de n’importe quel bon livre. Par consèquent il convient de s’en sevir avec parcimonie, pour une recherche précise et/ou avoir une vue globale de ce dont parle le blog où on se trouve.

  3. Dans le cas de ton blog je ne trouve pas que les tags soient tout à fait appropriés, les catégories sont à mon avis amplement suffisantes.
    Pour Fuzz par contre, je trouve que ça peut apporter un petit plus.

  4. Il me semble que la consultation d’un "tag" n’a pas d’influence sur sa taille, étant donné qu’il est plus ou moins gros selon sa fréquence. Si un seul billet a comme tag "iPod gratuit", il sera en tout petit dans le "tags cloud" même s’il est consulté très souvent. La grosseur des tags est juste révélatrice des sujets traités dans le blog.

  5. Ok, donc la variable est liée uniquement aux rubriques les plus documentées, je pensais que c’était un mix des deux (les + cliquées ET les + documentées). Ce serait bien que ce soient les deux + le temps passé sur chaque page de la rubrique, non ?

  6. Moi j’utilise plus les tags comme un moyen d’avoir une vue globale des sujets traités par un blog rapidement. Cependant, sur mon blog par exemple, j’ai laissé la présentation par catégorie parce qu’évidemment, elle a elle aussi ses avantages.

  7. Je vois les tags plutot comme un moyen de référencer les contenus dont on dispose. Référencement, pas forcément au sens des moteurs de recherche. L’usage est flou pour un texte, mais par exemple pour une image, un son ou une vidéo, cela permet de faire une recherche qui prenne en compte aussi ces médias. Dans cette optique, je trouve important de s’en servir, mais pas utile de les afficher. L’affichage des tags reviendrait un peu, à mon avis, à mettre sur la page d’accueil de Google une liste des 100 mots les plus utilisés sur Internet. Est ce vraiment utile ?

  8. Perso j’ai une triple vision des tags, editeur d’un CMS, webmaster d’un blog et internaute classic et je vous avoue que j’apprécie les tags dans ces trois role. En temps que Webmaster, cela donne une image du blog qui ne serait pas forcément visible avec les rubriques classiques. Exple le tag Podcast serait invisble car rangé dans la rubrique syndication.

    Côté utilisateur, j’avoue que c’est bien pratique notament sur les SNS de vidéo où on trouve ce que l’on veut en quelques secondes.

    Pour info les tags de mon blog ne sont pas afficher selon le nombre de clics mais par rapport à la fréquence du tag que j’ai saisie dans chaque note.

  9. Quand tu passeras sur DC 2.0, en mars, tu verras que tu mettras un nuage de tags…comme sur…chrys-online.com ! 🙂

    et puis tu devrais mettre aussi un truc sympa aussi : le plug ConnOmetre sur DC : ca m’eclate sur mon blog.

  10. Oui, Chrys, j’ai vu ça sur ton blog. Tu as une pré-version de Dotclear 2.0 ou quoi ? Et le ConnOmetre, c’est quoi ? Un baromètre à conneries ? 😉

  11. Jamais eu l’utilité des tags sur le mien.
    Quand je lis un blog au hasard je regarde les titres des derniers billets
    Point
    Alors les "tag cloud" bonjour le bazar inutile
    Donc totalement indispensable 2.0 ?

  12. je pense que les tags peuvent être un bon complément des rubriques/catégories. cela peut permettre justement d’éviter la multimplication de ces dernière. Mais à force en effet trop de tag, ammène un certain flou, et on s’y perd un peut …

  13. je trouve que c’est tres sympa , mais honnettement ca a ete conçu avant tout pour le referencement.

    ce que je commence a croire, c’est que tout le monde migre vers le web 2.0 uniquement pour etre mieux referencé. absurde.

  14. Les tags on peut s’en servir de bien des façons. Sur mon blog consacré aux flyers de marabouts, les tags correspondent aux prétentions les plus courantes imprimées sur ces petites publicités ("retour définitif de l’être aimé", "désenvoutement", etc). Le tagcloud constitue ainsi un "méta flyer" de marabout.

  15. Personnellement je ne vois pas (encore ?) l’interêt du nuage pour un vlog comme le mien ("le notre", Hélène va me tuer sinon). Nos vidéos sont des petites scénes d’auto-documentaire, "des pages arrachées au home-movie familial" (pour citer un de nos spectateurs) et je ne saurais pas comment tager chacune des vidéos. Je pense que les tags-clouds sont utiles quand on traite des sujets et/ou qu’on transmet des informations. Difficile de classifier un travail "artistique" de cette façon.

  16. Travaillant sur une expérimentation sur les tags cloud et plus globalement sur la navigation par tags, je dois avouer qu’aujourd’hui l’utilisation des mots est bien limitée et peu utile.
    Ma légère prose porte sur les sites à vocation purement informatives et pas du tout sur ceux où il est bon se perdre ou de s’arrêter en chemin.

    En terme de visualisation de données :
    Il est vrai qu’actuellement, un tags cloud donne le thème d’un blog et ce, grâce aux tags les plus populaires et/ou les plus documentées.
    Mais il permet aussi de découvrir d’autres concepts bien moins populaires qui ont été abordés par le ou les rédacteurs.
    Le problème est que la représentation graphique (très pauvre) ne permet que de repérer les concepts les plus abordés qui sont souvent les plus généraux.
    Dans l’avenir, il serait peut-être serait plus intéressant de mettre en exergue les tags moins populaires, ceci permettrait de dénicher des concepts plus précis, plus pointus mais aussi plus adaptés à notre besoin.

    En terme de navigation :
    À l’époque actuelle, cliquer sur un tag dans un tags cloud ne revient qu’à faire une recherche sur un tag unique.
    Un tag beaucoup documenté donnera un grand nombre de résultats alors qu’un moins documenté permettra l’accès à des résultats moins nombreux et par la même, probablement plus pertinent.
    Ne devrions nous pas mettre en œuvre une navigation par tags plus élaborée en complément ou de concert avec les rubriques.
    Imaginons un système où ces dernières seraient par exemple, le type de ressources et les tags, les concepts traités dans ces ressources.
    Ainsi, grâce à un système d’affinage, on pourrait sélectionner la rubrique « tuto » avec comme tag « couture » mais aussi en choisissant le tag « point de croix ». On obtiendrait un tuto ayant pour titre « Le point de croix, initiation ».
    Déjà des systèmes utilisant une navigation avancée par tag voient le jour, comme par exemple « Burst Labs » (http://www.burstlabs.com/), catégorie « Discover » ou encore le plugin pour Drupal qui permet d’afficher un arbre de tags (dont je ne retrouve plus le lien, sorry, ma période pré-Diigo).

    En résumé, l’usage actuel des tags n’est pas satisfaisant… mais peut-être n’est-ce qu’une étape vers de meilleurs usages et pratiques.

    En tout cas, mettez-vous au tagging (manuel, pas automatique) car ce sera primordial dans notre manière de classer/consulter les données.

    Vive les tags (mais pas trop, hein Eric !)

    PS : Serait-il possible d’agrandir un peu le textarea « Commentaire : », c’est un peu court quand on est inspiré ! (Heureusement qu’il y a Firebug !!!)

Répondre