Trust’n’Rent, les amis de vos amis sont vos locataires

Utiliser la dynamique et l’indice de confiance élevé qui caractérise les réseaux sociaux si on les utilise à bon escient pour louer son appartement, c’est l’idée derrière Trust’N’Rent, un nouveau site de location entre particuliers. Selon les mots de ses fondateurs, Trust’N’Rent se caractérise comme un service à mi-chemin entre Particulier à Particulier et Facebook,

Utiliser la dynamique et l’indice de confiance élevé qui caractérise les réseaux sociaux si on les utilise à bon escient pour louer son appartement, c’est l’idée derrière Trust’N’Rent, un nouveau site de location entre particuliers.

Selon les mots de ses fondateurs, Trust’N’Rent se caractérise comme un service à mi-chemin entre Particulier à Particulier et Facebook, à savoir un réseau social qui permet de pratiquer des petites locations entre amis.

trustnrent

Le principe est simple : vous souhaitez louer votre appartement ou votre maison pour un week-end ou une période de vacances afin de vous faire un peu d’argent de poche ou simplement pour amortir les frais pendant votre absence, mais vous ne souhaitez pas le louer à n’importe-qui : Trust’n’Rent vous permet de sélectionner les personnes de confiance qui peuvent être intéressées par la location de votre bien.

Le site fonctionne donc comme un réseau social où chacun créé son réseau et permet aux utilisateurs, qu’ils soient propriétaires d’un bien ou locataires potentiels, d’augmenter leur pouvoir d’achat en louant en confiance (enfin normalement, car on peut aussi se faire flouer par de vrais-faux amis rencontrés sur un réseau social).

Côté finances, le service se rémunère en ponctionnant une commission sur les locations auprès du locataire, c’est donc entièrement gratuit pour le loueur, et le montant total de la location est encaissé dès la réservation par Trust’n’Rent, qui sert donc d’intermédiaire. A ce sujet, un coup d’œil sur les mentions légales du site montre effectivement que le service est titulaire de la carte professionnelle de gestion immobilière (délivrée par la Préfecture de police de Paris).

Je pense que la valeur ajoutée d’un tel service se situe justement dans la sécurisation financière de la transaction car pour le reste il y a… Facebook justement, et ce qui est possible avec Trust’n’Rent l’est a fortiori sur Facebook, où j’imagine qu’il ne doit pas être très difficile de trouver un locataire de confiance parmi ses amis afin de ne pas risquer de voir son intérieur douillet transformé en restaurant chinois (ou en maison de passe).


6 commentaires

  1. Très drôle la pub. Après je ne suis pas convaincu par le service: je ne vois pas l’intérêt de m’inscrire sur ce site pour le peu souvent où on en a besoin en tant que locataire.

  2. Pourquoi pas. En tout cas pour la vidéo et pour le buzz c’est réussi. Maintenant reste à voir sur le plus long terme si le concept accroche et est viable. Toujours est-il qu’il est bien de lancer de nouvelles idées, les sites immobiliers qui sortent de l’ordianaire sont assez rares.

  3. Je comprend pas pourquoi c’est le locataire qui paye.

    C’est parfaitement idiot vu que c’est au loueur que l’on rend service 0_o

    En tant que locataire, je ne passerai donc jamais par ce service …

  4. @cr0vax :
    Le locataire aussi profite du service : Il est sur de pouvoir récupérer son argent en cas de location fantôme !
    Et dire que le locataire paye est a la fois vrai et faux… Le propriétaire dit combien il souhaite toucher, et de là, le locataire se voit proposer le prix majoré.

    Certains propriétaires peuvent donc être amené à baisser le prix pour que le prix proposé au locataire correspondent à ce qu’il met ailleurs.

    Et ne pas faire payer la mise en location d’un appartement incite le propriétaire à le faire, ça ne lui coute rien.

Répondre