[Tuto du mardi] Comment je reste productif sans fermer Facebook

Je travaille, mais je suis en permanence sur Facebook.

Facebook est souvent considéré comme un ennemi de la productivité. Il n’est pas rare de tomber sur des articles demandant aux internautes de désinstaller l’application ou de se déconnecter au travail afin d’être plus performants.

En ce qui me concerne, je n’y suis jamais parvenu (et je n’en ai pas envie). Facebook est même devenu le hub sur lequel je communique avec mes collaborateurs, mon outil de veille et aussi ma To Do List. Avec l’arrivée des bots sur Messenger, on a également de de nouveaux outils intégrés à la messagerie.

Choisir ce qui apparaît en premier sur le fil d’actualité

Comme je l’écrivais plus haut, Facebook peut devenir un outil de veille. C’est d’autant plus  pratique pour un blogueur qui doit être à l’affût des dernières informations sur une thématique.

Et le numéro un des réseaux sociaux permet de choisir les pages qui apparaissent en premier. Dans mon cas, comme j’écris sur les nouvelles technologies, je priorise donc les sites d’info geek.

Pour customiser le fil d’actualité, il suffit de se rendre sur l’accueil de Facebook, de cliquer sur les « … » à côté de « Fil d’actualité » sur la barre latérale gauche, puis sur « Modifier les préférences ».

Là, vous aurez la liste des pages et des profils que vous suivez et vous pourrez choisir ceux qui diffusent des informations pertinentes par rapport à votre activité.

La prochaine fois que vous irez sur Facebook, les publications de ces pages seront au-dessus des autres.

Faire le ménage

La deuxième étape consiste à cacher les publications indésirables, pour laisser de la place aux informations plus pertinentes.

Lorsque vous estimez qu’une publication n’a rien à faire là, vous pouvez signaler à Facebook que vous ne souhaitez plus voir les « publications de ce style ».

Cette information est prise en compte par l’algo du fil d’actualité et vous permet d’avoir des informations plus intéressantes la prochaine fois.

Utiliser le marque-pages

L’autre problème avec Facebook, c’est qu’on y tombe facilement sur des infos intéressantes, mais qu’on n’est pas obligé de consulter tout de suite. Cela fait perdre l’attention ainsi que du temps précieux. Cependant, pour ne pas perdre le lien, il faut utiliser le marque-pages du réseau social.

La To Do List, tous les matins

Le premier site que j’ouvre après avoir allumé mon PC est Facebook. La première chose que je vois, c’est ma To Do List.

Si le numéro un des réseaux sociaux ne propose pas encore cette fonctionnalité officiellement, il existe en revanche une extension Chrome qui permet de l’avoir.

Elle s’appelle Todobook, elle est gratuite, et elle intègre une petite To Do List sur l’emplacement du fil d’actualité.

Devenir invisible

L’autre souci, quand on ne ferme pas Facebook, c’est qu’on devient visible sur la messagerie et on est susceptible d’être dérangé toutes les minutes. La solution : désactiver la discussion instantanée.

Utiliser les bots

Enfin, il faut profiter des bots. Depuis le lancement de la plateforme de Bot de Messenger, la messagerie de Facebook regorge de petits outils pratiques. Pour trouver tous les bots en rapport avec la productivité, il vous suffit d’aller sur le site Botpages.


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Alàlà, toute la vie perso et pro à dispo de/sur Facebook.
    Vous avez vendu votre âme au diable.

Répondre