Suivez-nous

Internet

Twitter : de nouvelles options pour contrôler qui peut répondre aux tweets (et pourquoi c’est dangereux)

Sur Twitter, il est désormais possible de sélectionner ceux qui seront en mesure de répondre à vos prochains tweets.

Il y a

  

le

 
Twitter
© Sara Kurfeß/ unsplash

De nouveaux paramètres pour Twitter pour donner (ou non) un droit de réponse aux tweets

Depuis quelques années maintenant, Twitter permet à tout le monde (mais aussi à n’importe qui) de commenter ce qu’il se passe dans le monde, de partager ses idées, de critiquer telle ou telle émission TV, de dire du mal de tel ou tel utilisateur… souvent de manière anonyme d’ailleurs. Des tweets auxquels on peut répondre, et il est parfois compliqué d’avoir « des conversations enrichissantes« , à cause notamment de réponses non désirées, qui viennent se caler dans le fil de discussion.

C’est pourquoi Twitter n’est pas peu fier d’annoncer aujourd’hui le lancement de nouveaux paramètres, qui vont permettre aux utilisateurs de mieux contrôler les conversations. Depuis novembre dernier, il est déjà possible de masquer certaines réponses sous les tweets. Aujourd’hui, Twitter va encore plus loin, en donnant la possibilité aux utilisateurs de décider qui pourra interagir avec leurs tweets.

Un accueil très mitigé…

Du côté de chez Twitter, on indique : « A partir d’aujourd’hui, nous testons de nouveaux paramètres vous permettant de contrôler qui peut répondre à votre Tweet : tout le monde, uniquement les personnes que vous suivez, ou simplement celles que vous mentionnez. » De cette manière, il est possible de contrôler les interactions avec son tweet, et seuls les « heureux élus » pourront répondre à votre message, sachant qu’il est tout à fait possible de rendre son tweet totalement hermétique à toute forme de réponse.

Pour les autres, si l’option « Répondre » sera grisée, il leur sera toujours possible de voir la conversation, de la Retweeter avec ou sans commentaire et de la liker. Twitter indique que ces nouveaux paramètres de conversation sont actuellement testés sur iOS, Android et la version web du service, auprès d’un groupe restreint d’utilisateurs dans le monde.

Du côté des utilisateurs, les réactions à cette nouvelle fonction sont plutôt mitigées, et si certains y voient une bonne manière d’éviter les conflits, d’autres soulignent le fait que cela empêchera toute forme de débat, et que cela va à l’encontre d’un réseau dit « social ». De même, cela risque de poser un vrai souci en ce qui concerne les comptes qui postent régulièrement des fake news, et tous ceux qui s’amusent à poster tout et n’importe quoi, et qui ne pourront plus être publiquement contredits…

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
15,9 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests