Suivez-nous

Réseaux sociaux

Twitter promet un bouton « Edit », si tout le monde porte un masque

Le bouton « Edit » qui permettrait de modifier un tweet après sa publication fait partie des fonctionnalités les plus demandées par les utilisateurs de Twitter. Aujourd’hui, la plateforme serait prête à proposer cette fonctionnalité, à condition que tout le monde porte un masque.

Il y a

  

le

 

Par

coronavirus masque pandémie
© leo2014 (via Pixabay)

Cela fait des années que de nombreux utilisateurs de Twitter réclament un bouton « Edit » qui permettrait un tweet après sa publication, par exemple si on a fait une coquille. Et si à un moment, la plateforme de microblogging s’est montrée en faveur de la création de cette fonctionnalité, celle-ci a, plus tard, changé d’avis.

Cette semaine, Twitter s’exprime à nouveau au sujet de cette fonctionnalité tant réclamée par les utilisateurs, pour encourager les gens à porter un masque pour stopper la propagation du coronavirus. Sur son compte officiel, Twitter a publié que les utilisateurs pourraient enfin avoir ce bouton… quand tout le monde portera un masque.

Dans une autre publication, la plateforme écrit : « tout le monde signifie TOUT LE MONDE. »

Une manière de freiner la propagation du virus

Est-ce une annonce sérieuse, ou simplement une façon d’attirer l’attention sur l’importance de porter un masque ? On ne sait pas. Mais en tout cas, dernièrement, les réseaux sociaux ont décidé d’utiliser leurs plateformes pour encourager les utilisateurs à porter un masque.

Aux États-Unis, Facebook et Instagram affichent maintenant un message au-dessus du fil d’actualité afin rappeler aux utilisateurs qu’il faut porter un masque lorsqu’ils sont en public afin d’empêcher la propagation du COVID-19. L’affichage de ces messages fait suite à une recommandation du CDC. « Le CDC recommande que les gens portent des couvre-visages en tissu dans les lieux publics et à proximité des personnes qui ne vivent pas dans votre ménage, en particulier lorsque d’autres mesures de distanciation sociale sont difficiles à maintenir », lit-on sur son site.

Facebook et Instagram encouragent le port du masque

Facebook et Instagram encouragent le port du masque / © Facebook

Sinon, de son côté, Mark Zuckerberg avait également publié un message dans lequel il demande à ses followers de porter un masque en public. « Portez un masque s’il vous plaît. Le Covid se propage rapidement de nouveau et le port de masque aide les gens à rester en bonne santé et à garder le pays ouvert », a écrit le patron de Facebook.

Sinon, pour rappel, Apple a déjà modifié le fonctionnement de son système de reconnaissance faciale sur l’iPhone pour tenir compte du fait que l’utilisateur peut porter un masque.

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
16,8 M avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Alex Lecat

    4 juillet 2020 at 9 h 49 min

    Les réseaux sociaux, ou plutôt leurs dirigeants se comptant sur les doigts d’une main, montrent leur véritable visage : la dictature qui ne dit pas son nom mais est amplement consentie par les peuples.

    Ainsi donc ils décideraient même de la politique sanitaire, et notamment au sujet d’une pandémie qui, à ce jour, n’a pas entraîné un nombre de décès supérieur à celui de la grippe saisonnière (jusqu’à 650 000 chaque année. Un chiffre à garder en tête, sachant que de surcroît, pour la grippe ce nombre de décès est « avec vaccin », cependant que pour le coronavirus c’est en l’absence de vaccin.

    Et l’on voudrait nous museler… enfin nous masquer. Quel tour de force.

  2. Patrick Huet

    4 juillet 2020 at 11 h 57 min

    Comme Twitter est en train de passer du côté « sombre de la Force », cela déjà une bonne raison de ne pas lui obéir.

    Quant à l’explosion de « cas »,attention, les tests dépistent les « anticorps », pas le virus.

    Juqsu’à une période récente, avoir des anticorps d’un virus était synonyme de bonne santé, voire d’immunité, désormais les autorités ont décrété que cela signifiait être malades. Ce qui peut arranger un certain nombre de personnes.

    N.B. Seule une analyse approfondie détermine si oui ou non, quelqu’un est atteint de ce virus. Mais cela coûte cher. Personne ne le fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests