Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Uber poursuit la ville de New York en justice

Estimant que les décisions prises par la ville de New York sont abusives, Uber décide de la poursuivre en justice !

Il y a

le

Uber New York
© Presse-citron.net

À New York, Uber a décidé de limiter l’accès de ses conducteurs à son application au coeur de la ville qui ne dort jamais. Selon Reuters, cette décision a pour objectif de rétablir un équilibre avec la revalorisation de la rémunération des chauffeurs. Cependant, cela ne semble pas convenir à l’entreprise californienne, puisqu’Uber vient d’intenter une action en justice contre la municipalité de New York afin d’annuler cette décision contraignante.

En effet, à force de limiter l’activité des chauffeurs dans certaines zones, et à certaines heures, la ville pourrait lourdement impacter l’activité économique d’Uber, tout en menaçant l’emploi des conducteurs. En plus d’avoir obligé Uber de revoir à la hausse le salaire des chauffeurs, New York empêche désormais Uber d’octroyer de nouvelles licences jusqu’à août 2020. Pour l’entreprise de VTC, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

New York ne démord pas

La société craint de perdre l’une des villes les plus importantes pour sa santé financière, et accuse le maire et ses conseillers de prendre des mesures arbitraires. Depuis 2018, les chauffeurs Uber ne peuvent pas dépasser 41% de leur temps de conduite sans passagers. New York envisage désormais de faire passer ce taux à 36%, puis progressivement à 31%. Si au sein de la direction de Uber cette décision est décriée, les chauffeurs sont également insatisfaits par cette annonce.

Pour sa défense, Seth Stein, le porte-parole du maire de New York, Bill de Blasio, explique que ces dispositions sont prises « contre une entreprise cherchant avant tout à faire du profit. » Pour en revenir à l’empêchement de donner des licences de chauffeurs jusqu’à août 2020, ainsi que la hausse des salaires, Seth Stein affirme que ce sont des décisions complètement légales, qui sont nécessaires pour subvenir aux besoins concernant les problèmes concernant la circulation dans le centre de New York.

Pour Bill de Blasio cette réglementation est indispensable pour désengorger les rues de sa ville. Si New York tente d’encadrer davantage les activités d’Uber, c’est pour mettre en avant de nouvelles sortes de mobilités urbaines comme le vélo, ou simplement la marche à pied, sans oublier les transports en commun.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests