Suivez-nous

Tech

Uber veut vous faire prendre un selfie avant de monter à bord

Certains des passagers d’Uber devront confirmer avec un selfie qu’ils portent bien un masque pour pouvoir profiter du service de VTC.

Il y a

  

le

 
Uber
© Unsplash / Charles Deluvio

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, Uber a annoncé plusieurs mesures sanitaires visant à rassurer les conducteurs et les utilisateurs de son service de VTC. Depuis le mois de mai, la société américaine oblige ses chauffeurs à porter un masque, une obligation qu’ils se doivent de prouver en prenant un selfie masqué avant le début de leur journée.

Bientôt, cette obligation pourrait concerner certains passagers du service, indique Uber dans un billet daté de ce mardi. Ce système devrait être déployé aux États-Unis et au Canada dès la fin du mois en cours. Par la suite, il concernera l’Amérique latine et d’autres pays. Le cas de pays européens comme la France n’a pas été évoqué.

Cette nouveauté d’Uber ne s’adresse pas à tous

La nouvelle mesure ne concerne pas tous les passagers d’Uber, précise l’entreprise américaine. En effet, elle vise spécifiquement ceux qui ont été signalés par un conducteur lors d’une précédente course. Dans ce cas, le système d’Uber leur demandera de réaliser cette fameuse photo d’eux-mêmes pour vérifier que leur bouche et leur nez sont bien couverts par un masque —faute de quoi ils ne pourront pas commander un véhicule pour effectuer un trajet.

De leur côté, les usagers ont aussi la possibilité d’annuler une course sans régler de frais dans le cas où le chauffeur ne porte pas de masque, précise l’entreprise.

Sachin Kansal, le responsable mondial des produits de sécurité chez Uber, indique au sujet de cette nouvelle mesure : « Nous croyons fermement que la responsabilité est une voie à double sens ».

La société américaine précise que le système de vérification ne détecte que le masque comme un objet et que les autres informations biométriques présentes sur le cliché ne sont pas traitées. Sachin Kansal a déclaré lors d’un entretien accordé à CNN qu’Uber travaillait à l’amélioration de son dispositif pour vérifier que les personnes ne cachent pas leur bouche avec une de leurs mains par exemple.

Dans son billet, Uber indique que plus de 3,5 millions de conducteurs et de livreurs ont effectué plus de 100 millions de vérifications de masque depuis que la mesure est en place. Il a ajouté à cela que les exigences en termes de masques étaient en vigueur pour une période encore indéterminée.

Uber
Par : Uber Technologies
4.1 / 5
7,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests