Un adolescent uruguayen reçoit 31.000 € de Google

Voilà qui pourrait bien donner des envies à ceux qui hésitent à apprendre le code informatique. La firme de Mountain View vient de signer un gros chèque pour remercier un jeune uruguayen qui avait mis la main sur une faille de sécurité importante. Et pourquoi vous ne seriez pas le prochain heureux ?

déjà 5 failles à l’âge de 18 ans

Google vient de donner une très grosse récompense à un adolescent uruguayen. Âgé de 18 ans, il a trouvé un total de cinq bug. Le dernier en date, qui lui a permis de toucher 36.000 dollars (31.000 €) permettait l’exécution d’un code à distance.

Le jeune homme étudie l’informatique depuis qu’il a l’âge de 11 ans, un an après avoir eu son premier ordinateur. Pour toucher cette somme, il a participé au fameux programme « Bug Bounty » de Google. Il étudie actuellement l’informatique dans une université de Montevideo, la capitale de l’Uruguay. Même s’il a pu aller aux États-Unis, au siège de Google comme récompense, il n’a en revanche jamais pu obtenir ce qu’il convoite surtout : une bourse pour une université. Mais, à force de gagner des prix, il pourrait bien finir par se la payer tout seul..

Chasseurs de bugs, une activité rentable

Bien sûr, des cas comme le sien restent exceptionnels. Ezequiel Pereira a appris seul la sécurité informatique et peut donc en tirer un certain bénéfice. Cependant, on imagine qu’il a dû y passer de nombreuses heures à apprendre les subtilités puis à chercher les bugs. Un vrai petit génie en quelque sorte…

Sur la seule année 2017, Google a versé un total de 2,48 millions d’euros à 274 personnes qui ont trouvé des bugs. Celui qui a trouvé le plus important aurait touché 96.200 €, mais même pour Ezequiel, la gloire semble désormais au rendez-vous. Selon le média américain CNBC, il a déjà reçu de nombreux mails de félicitation et même des offres d’emploi ! Le jeune homme n’a eu le droit d’en parler que depuis mi-mai, il a donc créé un compte Twitter à cette date pour faire un peu d’auto-promotion. On a envie de dire que c’est bien mérité !


2 commentaires

  1. Yo!
    Je suis content pour lui, encore que ce ne ne soit pas cher payé !?
    Je peux témoigner, suite à une longue carrière informa-tic, que passer des jours et des nuits à « coder » comme on dit, ne laisse pas sans séquelles. Et comme un sportif de haut niveau, un jour ou l’autre ça craque… Le bug est en nous !
    Prévenir les enfants de cette sèquence est nécessaire aujourd’hui.
    Comme pour les mineurs de fond, il faut remonter pour respirer et ne pas croire que le charbon est de l’or !!!

  2. Yo!
    Je suis content pour lui, encore que ce ne ne soit pas cher payé !?
    Je peux témoigner, suite à une longue carrière informa-tic, que passer des jours et des nuits à « coder » comme on dit, ne laisse pas sans séquelles. Et comme un sportif de haut niveau, un jour ou l’autre ça craque… Le bug est en nous !
    Prévenir les enfants de cette sèquence est nécessaire aujourd’hui.
    Comme pour les mineurs de fond, il faut remonter pour respirer et ne pas croire que le charbon est de l’or !!!

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.