Connect with us

Internet

Un « espion » arrêté pour téléchargement illégal de films et contenus pornographiques

Bo Jiang, un ancien chercheur chinois de la NASA a été accusé d’espionnage. Faute de preuve, il a été finalement condamné pour du contenu pornographique sur son ordinateur.

Il y a

le

Le 20 Mars, des agents fédéraux arrêtaient Bo Jiang, un ancien chercheur de la NASA au Centre de Recherche de Langely à Hampton. Ces derniers accusaient le ressortissant Chinois d’avoir transmis des données confidentielles au gouvernement chinois lors de son voyage de Washington à Pékin. L’accusé avait en effet gardé son ordinateur portable lors de son séjour.

Faute de preuves, la justice a donc décidé de ne pas condamner Bo Jiang. « Le contenu de l’ordinateur que Jiang a tenté d’amener au PRC  [République Populaire de Chine] le 16 Mars 2013, n’était ni des informations classées secrètes, ni des informations contrôlées à l’export, ni des informations propriétés de la NASAA » expliquait une déclaration de faits issue de la cour fédérale de Virginie. L’homme ne pouvait donc pas être un espion, a déclaré le juge Groene, chargé de l’affaire.

Spy

Cependant, ses détracteurs n’ont pas abandonné l’affaire. Notre homme a été condamné hier pour violation des règles de sécurité sur les ordinateurs de la NASA. En cause : lors des recherches de preuves sur l’ordinateur portable au cœur de l’enquête, des films téléchargés illégalement et du contenu pornographique ont été retrouvés.

> Lire aussi :  Quelles sont les 9 compagnies qui aideront la NASA à retourner sur la Lune

Loin des accusations d’espionnage, le ressortissant Chinois aura tout de même été condamné, comme quoi, il est difficile d’échapper à la justice lorsque des grandes institutions ont décidé de vous condamner.

(source)

Image: ‘James, I think your cover’s blown!
http://www.flickr.com/photos/[email protected]/2962194797
Found on flickrcc.net

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Bob (mc melun)

    3 mai 2013 at 16 h 49 min

    Du vrai grand n’importe quoi…

  2. Eric

    3 mai 2013 at 17 h 07 min

    Merci pour cet article! L’accusé de téléchargement illégal à la place d’espionnage est fort! Les preuves sont minces mais oui cela montre bien que les grandes institutions ont tout les pouvoirs!

  3. vivalatina

    3 mai 2013 at 19 h 24 min

    Beau boulot les agents fédéraux, ils aiment bien perdre leur temps apparement.

  4. Caméra Espion

    3 mai 2013 at 19 h 36 min

    Un vrai acharnement contre ce « pseudo espion ».

  5. Mikie

    5 mai 2013 at 17 h 38 min

     » comme quoi, il est difficile d’échapper à la justice lorsque des grandes institutions ont décidé de vous condamner » : c’est la seule conclusion que je tire de cette affaire malheureusement =/ Je n’en connais pas les détails, mais si l’homme en question est innocent, il doit être enragé.

  6. Agence Web Lyon

    6 mai 2013 at 10 h 22 min

    Quand la justice veut condamné elle y arrive toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests