Connect with us

Tech

Un système de reconnaissance faciale chinois confond un visage avec une affiche

Dong Mingzhu, une des plus célèbress femme d’affaires chinoise, a eu son visage affiché sur un écran dénonçant les personnes qui ne respectent pas les règles de sécurité alors qu’elle n’était pas physiquement présente sur les lieux.

Il y a

le

Quand le piéton indiscipliné est une affiche de bus

L’identification des visages a envahi la vie quotidienne des Chinois et s’immisce non seulement dans les entreprises, où les badges lui cèdent peu à peu le terrain, mais également un peu partout pour de multiples usages. La reconnaissance faciale est aussi utilisée pour repérer les piétons indisciplinés qui traversent une chaussée en pleine circulation. Le phénomène de « jaywalking » est particulièrement traqué en Chine et cette semaine une caméra de reconnaissance faciale a épinglé publiquement une célèbre femme d’affaires célèbre pour avoir traversé la rue alors que ce n’était pas son tour. Le problème ? Elle n’était physiquement pas présente.

Les faits se sont déroulés dans la province du Zhejiang, au sud de Shanghai. Le visage de Dong Mingzhu, présidente de Gree Electric, a été affiché sur un écran géant qui montre au public la liste des « jaywalkers » à proximité dont le visage a été capté par des caméras. Une ligne de texte sous-titrait sa photo, affirmant qu’elle avait enfreint la loi, et affichait son nom.

Pourtant, ce n’est pas réellement Dong Mingzhu que la caméra a vu mais une publicité mettant en avant son visage affichée sur le côté d’un bus. La police a rapidement reconnu l’erreur du système de reconnaissance faciale dans un communiqué diffusé sur Weibo. 

Une femme d’affaires très connue en Chine

Dong Mingzhu figure sur la plus haute marche du podium de la liste des 100 femmes d’affaires les plus influentes en Chine, selon Forbes. Elle est notamment réputée pour n’avoir jamais pris un jour de congé depuis 26 ans et pour faire passer sa vie professionnelle en premier au détriment de sa vie personnelle. La photo de l’écran d’affichage listant les « jaywalkers » est devenue virale sur le réseau social chinois, amenant même un internaute à poster le message «Faites attention de ne pas être poursuivi en justice par Dong Mingzhu» à destination des personnes chargées du système de reconnaissance faciale.

La police chinoise a de plus en plus recours à des systèmes de reconnaissance faciale pour attraper ceux qui enfreignent les règles. Les systèmes sont déployés dans les plus grandes villes du pays comme Beijing, Shanghai et Shenzhen mais restent visiblement encore à améliorer.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests