Suivez-nous

Actualités

Une rencontre secrète entre Trump et Zuckerberg pose question sur Facebook

Secrètement, le PDG de Facebook a rendu visite à Donald Trump, pour un dîner à Washington. Une rencontre mystérieuse, en vue de l’actualité politique de Facebook.

Il y a

  

le

 
Mark Zuckerberg Facebook
© Maison Blanche

Ils s’étaient entrevus quelques semaines avant, de façon totalement publique. Donald Trump et Mark Zuckerberg viennent pourtant de se revoir une seconde fois, le 23 octobre dernier, dans un contexte qui aura, jusque là, échappé à la presse. L’information, non divulguée par les deux services de communication, vient d’être découverte il y a quelques heures par NBC News.

La rencontre s’est déroulée à Washington, alors que le PDG de Facebook était venu s’entretenir avec le Congrès, où l’homme avait notamment fait un discours au sujet de la cryptomonnaie Libra, dans une mauvaise passe. Ce tête-à-tête a de quoi faire parler de lui, alors que l’actualité au sujet de Facebook et de sa place dans les campagnes politique dérange.

Une rencontre entre Facebook et Trump qui dérange

« Comme il est normal pour un PDG d’une grande entreprise américaine, Mark a accepté une invitation à dîner avec le président et la Première Dame à la Maison-Blanche », a déclaré un porte-parole de Facebook dans un communiqué envoyé par courriel. Suite à un article de NBC News, le réseau social a préféré être transparent, mais aucune autre information n’a été communiquée au sujet des discussions que les deux hommes purent avoir.

Mais selon nos confrères américains, l’entrevue de Donald Trump et Mark Zuckerberg a également été suivie par Peter Thiel. Ce membre du conseil d’administration de Facebook est un conservateur revendiqué. Ses affinités avec le président des États-Unis ne sont pas cachées non plus, alors que l’homme avait fait partie des principaux donateurs lors de la campagne de Trump.

Leurs échanges, non divulgués, ont de quoi déranger. A l’heure actuelle, Facebook revient sur le devant de la scène, à l’approche des élections présidentielles américaines, qui auront lieu dans un an. Il y a un mois, le réseau social avait refusé de supprimer une publicité pour Trump, malgré le fait qu’elle contenait une fake news au sujet de Joe Biden, son adversaire démocrate.

Cette dernière actualité en date fait partie intégrante de tout un tas de mesures laissant le doute courir au sujet du soutien de Facebook dans la campagne de Donald Trump, trois ans après le scandale de Cambridge Analytica. Plus récemment, les critiques avaient été nombreuses alors que la nouvelle section d’actualité Facebook News, avait accepté Breitbart, un site d’extrême droite soutenant l’actuel président américain.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,5 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Gérard

    22 novembre 2019 at 8 h 32 min

    « Pressecitron » est évidemment un média totalement indépendant, mais aurait pourtant apprécié que Facebook soutienne plutôt le démocrate Joe Biden, que le républicain-conservateur Donald Trump !!! C’est aussi ça la logique démocratique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests