Suivez-nous

Smartphones

USA : Apple pourrait payer jusqu’à 500 millions de dollars pour régler l’affaire des iPhone bridés

Apple continue d’être hanté par le scandale des iPhone bridés en 2017. La firme de Cupertino a déjà accepté de payer une amende de 25 millions d’euros en France, et pourrait également passer un arrangement qui pourrait coûter 500 millions de dollars aux États-Unis.

Il y a

  

le

 

Par

logo Apple
© MichaelGaida (Via Pixabay.com)

Plus de deux ans après le scandale des iPhone bridés, Apple continue d’être hanté par celui-ci. Pour rappel, fin 2017, la firme de Cupertino avait admis qu’il a ralenti certains iPhone anciens via une mise à jour d’iOS. Pourquoi ? Celle-ci avait expliqué que lorsque la batterie d’un appareil vieillit et se détériore, celle-ci supporte mal les pics de performance. De ce fait, ces pics peuvent provoquer une extension inattendue de l’appareil. Et pour éviter ces anomalies, Apple a eu l’idée de ralentir intentionnellement les smartphones concernés.

Le problème, c’est que la firme de Cupertino n’a pas été transparente au lancement de cette fonctionnalité d’iOS. Et de ce fait, celle-ci a été accusée de rendre les modèles anciens obsolètes pour encourager les clients à acheter les nouveaux modèles.

Pour se rattraper, Apple a lancé des contrôles qui permettent d’activer ou de désactiver ces bridages, ainsi qu’un programme de remplacement de batteries (remplacer la batterie permet de retrouver les performances normales).

Apple aurait remplacé 11 millions de batteries d’iPhone en 2018, au lieu de 1 à 2 millions

Aux États-Unis, Apple pourrait payer jusqu’à 500 millions de dollars

Début février, nous apprenions qu’Apple a accepté de payer une amende de 25 millions d’euros en France pour régler cette affaire. Une plainte a été déposée par une association suite au scandale de 2017 et suite à une enquête de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), il a été conclu que « des détenteurs d’iPhone n’avaient pas été informés que les mises à jour du système d’exploitation iOS (10.2.1 et 11.2) qu’ils installaient étaient susceptibles de conduire à un ralentissement du fonctionnement de leur appareil ».

Mais aux États-Unis, la firme de Cupertino pourrait payer bien plus. D’après le site TechCrunch, qui relaie une information de Reuters, suite à une plainte, Apple aurait accepté un arrangement pour lequel il pourrait payer jusqu’à 500 millions de dollars. Celui-ci paierait 25 dollars par téléphone à chaque personne concernée.

Néanmoins, l’arrangement devrait encore être approuvé par le juge qui a supervisé cette affaire.

Sinon, TechCrunch indique également que si Apple nie avoir commis des actes répréhensibles, celle-ci préfèrerait passer par un arrangement pour éviter les problèmes qui seraient liés à la poursuite.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests