Suivez-nous

Cinéma

USA : Cet exploitant de cinémas lance sa propre plateforme de VOD

Alamo Drafthouse tente de s’adapter au confinement qui bouscule totalement le secteur.

Il y a

  

le

 
netflix salle cinema
© Unsplash / Krists Luhaers

La pandémie de coronavirus a contraint la plupart des cinémas américains et européens à fermer leurs portes. Les studios sont donc contraints de revoir leurs plans. Certains choisissent de reporter la sortie de leurs longs métrages, comme les prochains Marvel et James Bond. Mais d’autres préfèrent passer par la case VOD. C’est le cas d’Universal qui, avec Trolls World Tour (Les Trolls 2-Tournée mondiale), a obtenu plus de 100 millions de dollars de recette, soit plus que le premier film.

Une expérimentation à suivre de très près

Face à cette nouvelle donne, l’ensemble des acteurs cherche des moyens de s’en sortir. C’est dans ce contexte tourmenté qu’intervient l’annonce d’Alamo Drafthouse. L’entreprise qui exploite 41 cinémas aux États-Unis vient d’annoncer le lancement de sa propre plateforme de VOD : Alamo on Demand. La compagnie n’entend donc pas tergiverser en cette période très compliquée mais plutôt aller de l’avant en proposant des longs-métrages de qualité à son public.

« Nous préférons voir les gens dans les salles de cinéma, mais tout le monde n’a pas forcément le temps de s’y rendre. Cette plateforme permettra donc à ceux qui ont manqué un film de se rattraper (…). En ces jours de confinement, qui nous obligent à rester fermer et au-delà, ces locations et achats permettront de financer nos de cinémas de quartier« , présente Tim League, le fondateur d’Alamo Drafthouse à Variety.

Depuis le lancement, les utilisateurs ont donc accès à des films qui ont connu un beau succès en salles. C’est par exemple le cas de Parasite qui a obtenu l’Oscar du meilleur film ou encore Knives Out de Rian Johnson.

Une fois que les salles pourront rouvrir, les utilisateurs d’Alamo On Demand seront intégrés au programme de fidélité de l’entreprise. De quoi leur permettre d’obtenir des promotions pour aller voir des films directement au cinéma.

Cette tentative sera à suivre de très près et pourrait, pourquoi pas, convaincre d’autres exploitants de franchir le pas. Les périodes de crise forcent souvent les industriels à se réinventer et il ne faut pas oublier que Netflix était initialement une entreprise de location de DVD avant de devenir le numéro 1 mondial du streaming.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Michaël

    16 mai 2020 at 17 h 18 min

    De très « près ». Non ? ^^

    • Jean-Guillaume

      17 mai 2020 at 10 h 02 min

      C’est corrigé, merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests