Vers la fin des signalements de contrôles routiers sur Waze, Coyote, Facebook…

Signaler un contrôle routier ou un radar sur les applications populaires comme Waze, Coyote ou encore Facebook pourrait bien coûter très cher à l’avenir, car un projet de décret en fera une lourde infraction, rangée dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Waze dans Ford

Le gouvernement semble bien déterminé à user de tous les recours pour faire stopper une pratique devenue courante, la géolocalisation des radars et des points de contrôles routiers de la police ou de la gendarmerie. A aucun moment, il n’est avancé l’argument des pertes financières engendrées par des conducteurs trop prudents dans les « zones de danger » d’applications comme Waze, Tom-Tom ou Coyote par exemple, mais c’est la carte du terrorisme qui est avancée.

Le signalement des contrôles routiers sera t-il interdit dans quelques semaines ?

En effet, le Ministère de l’Intérieur vient de notifier à la Commission européenne un projet de décret visant à interdire la « diffusion de message de nature à signaler la présence des forces de l’ordre dans des périmètres définis par ces autorités ». Une mesure qui concernera  « les contrôles sensibles, notamment dans le cadre de la lutte contre le terrorisme ou la criminalité organisée, de la recherche de détenus évadés ou de personnes enlevées ».

Les autorités européennes ont trois mois pour se prononcer sur la validité de ce texte, mais dans le cas où il passerait, signaler la présence d’un contrôle de police deviendra une infraction de 5ème classe, qui allègera les contrevenants de 1500 euros, puisque c’est le tarif de ce genre d’infraction.

Les applications d’aide à la conduite verraient un de leur meilleur argument marketing s’évaporer, car elles devraient supprimer cette possibilité et les groupes Facebook évoquant des contrôles routiers, placeraient les administrateurs en position de contrevenants à la loi, avec les risques encourus.

Le gouvernement souhaite donc que les services de police puissent à nouveau surprendre les imprudents, les délinquants routiers, et empêcher que des terroristes, des délinquants du grand banditisme, des kidnappeurs, etc. puissent circuler en effectuant leur itinéraire sans la crainte de croiser une patrouille.

Waze et Coyote pourraient donc en revenir à leurs usages premiers à savoir informer les conducteurs, fournir un itinéraire et prévenir de dangers présents sur la route, mais plus empêcher le travail des forces de l’ordre.


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Lutter contre le terrorisme, c est tellement a la marge quand on voit les fichés S se promener en liberté. Comme d habitude juste bon a payer comme des vaches a lait pour financer les emplois fictifs et les banquets a 300K € pour recevoir des chefs d etat. Écoeuré. …..

  2. ex_rosberg on

    Bah ! Après des années de colère; de points envolés, d’amende, j’ai essayé autre chose: Respecter les limitations… On s’y fait vite en fait, et la vie est beaucoup plus cool. Je me sers toujours de waze et de tomtom, mais seulement pour qu’ils m’indiquent ma route, et pour ça, ils ont tjrs leur utilité je trouve.

    • piflechien on

      Etre bien gentil et respecter les vitesses, etc, oui c’est ce que je fais, sauf que cela ne m’a pas empêché (et je ne pense pas être le seul à en discuter autour de moi, mais peut être taxera t’on bientôt l’application bouche et oreilles..) de me prendre 2 contraventions à côté de chez moi pour:
      – un radar posé à 10 mètre du panneau 90 km/h, après une sortie de zone à 70 km/h, j’étais bien entendu à 80 km/h… (et oui mais faut lire le code 90 km/h, c’est à partir du panneau, pas avant)
      – un interdit de tourner à gauche posé 2 jours avant alors que cela faisait 10 ans que je tournais à gauche et que c’était autorisé (vous vous souvenez de Longtarin ?.. mais avec plein de copain en bleu)
      Je suis pour la justice, pour le respect, mais soyons juste de partout et peut-être que tout ira pour le mieux..
      Et je ne parle pas là des voitures immatriculées dans d’autres pays que l’on voit doubler à plus de 150 km/h sur les autoroutes…
      Apprenons le respect dans ce pays, tous, mais pas juste pour des classes moyennes qui n’ont d’autres choix que de prendre leur voiture et que des chasseurs attendent au détour d’un piège pour remplir leurs caisses….

  3. C’est une très bonne chose. Même en utilisant les GPS ou applications GPS, j’étais contre les signalements. Tu veux jouer à dépasser les limites ? Tu assumes et tu payes. Le jour où tu perds quelqu’un de cher dans un accident de la route pour un imbécile qui se croyait tout permis, tu remercieras

Répondre