VeryLastRoom, la réservation d’hôtels à la dernière minute

VeryLastRoom est une toute nouvelle application iPhone de réservation d’hôtel pas comme les autres. A l’occasion de ce lancement, j’ai posé quelques questions à Nicolas Salin, CEO et co-fondateur de VeryLastRoom.

VeryLastRoom est une toute nouvelle application iPhone de réservation d’hôtel pas comme les autres. Elle permet de réserver une chambre d’hôtel pour le soir-même de midi à 2h du matin avec le prix de la nuit qui baisse minute par minute.

En clair, plus vous vous y prenez tard pour réserver votre nuit d’hôtel, moins vous payez – avec le risque qu’il n’y ait plus de chambres disponibles. Plus d’une centaine d’hôtels français sont disponibles dans des villes comme Paris, Marseille, Lyon, Nice,Toulouse, Strasbourg ou encore Nantes.

La start-up française, qui est basée à Marseille et compte déjà une dizaine d’employés, a fait d’ailleurs partie des finalistes de la compétition de start-ups qui se déroulait récemment à la conférence LeWeb Londres.

J’ai posé quelques questions à Nicolas Salin, CEO et co-fondateur de VeryLastRoom, qui s’est prêté au jeu de l’interview :

Presse-citron : Comment vous est venue cette idée ?

Nicolas Salin : Bien avant de lancer VeryLastRoom, nous avions crée une 1ère application iPhone de réservation d’hôtels avec laquelle nous avions cumulé 150 000 téléchargements. Du coup, on s’est rapidement rendu compte que près des 2/3 de nos réservations se faisaient pour le soir-même.

C’est ce qui nous a mis la puce à l’oreille et nous a donné l’idée de créer une application qui ne proposerait que des offres « very last-minute » ! C’est pour cette raison que sur VeryLastRoom, nous vendons uniquement des chambres pour le jour-même, entre midi et 2h du matin… et bien sûr à des prix introuvables sur internet !

Pour ce qui est du concept du prix qui descend en temps réel, centimes par centimes… c’est le genre d’idée dont tu ne te souviens jamais vraiment comment elle t’es venu, mais ce qui est sûr c’est que tu t’en souviens le lendemain ! 😉

Le concept est très alléchant pour les internautes mais comment réussissez-vous à convaincre les hôtels et quel est votre modèle économique ?

Le point fort de VeryLastRoom, c’est que l’application rend service à la fois :

  • aux clients en leur offrant des tarifs exclusifs qu’ils ne trouverons nulle-part ailleurs sur Internet !
  • et aux hôtels, en les aidant à vendre leurs dernières chambres au dernier moment, celles qu’ils auraient eu très peu de chances de vendre sans nous !

Lorsqu’un hôtelier se retrouve avec des chambres sur les bras pour le soir-même, c’est une pure perte pour lui ! Une chambre vide lui coûte presque aussi chère qu’une chambre pleine. Du coup, les hôteliers ont rapidement été séduits par notre concept et la possibilité de générer des revenus « bonus ».

Aujourd’hui, nous travaillons avec plus de 150 hôtels partenaires en France.

Pour ce qui est du business model, nous prélevons simplement une commission sur les réservations qui sont faites au travers de l’application.

Pour le moment, seuls des hôtels en France sont proposés, comptez-vous étendre le concept au niveau européen voire international ?

Depuis le début de l’aventure, notre ambition a toujours été de faire de VeryLastRoom une marque qui puisse s’exporter à l’international. C’est pour cela que nous avons choisi un nom en anglais… même si on a hésité à s’appeler toutedernierechambre.com ! 😉

Pour le moment, nous ne proposons que des hôtels en France, principalement dans les grandes villes. Mais ce n’est qu’un début, nous allons rapidement nous étendre aux petites et moyennes villes françaises, avant de partir à la conquête d’autres pays européens.

Quels sont les futurs axes d’amélioration ? Une application Android est-elle prévue ?

Notre priorité est avant tout de faire grossir notre offre d’hôtels, à la fois en nombre et en gamme de prix. Mais nous allons bien sûr continuer à améliorer l’application, à la rendre plus jolie, plus fonctionnelle… et à rajouter tous les petits détails qu’on n’a pas eu le temps d’intégrer dans cette première version mais qui au final font souvent la différence !

Evidemment, la version Android fait également partie de nos priorités, nous travaillons déjà dessus, elle sortira donc avant la fin de l’été !


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. Pingback: Réserver une nuit d'hôtel à la dernière minute avec VeryLastRoom | Community Voyageur | Scoop.it

  2. Pingback: Applications pour mobile | Pearltrees

  3. Excellente initiative : il m’est arrivé à plusieurs reprises – voyage de dernière minute, problème de transport, oubli de réservation – de ne pas pouvoir trouver de chambre, ou de chercher longtemps, sur Toulouse, Lyon ou Paris.

    C’est une application que j’installerai dès qu’elle sera disponible sur Android !

  4. Encore une bonne idée pour nous permettre de réaliser des économies ! Il est vrai que réserver une chambre d’hôtel dans Paris coûte une fortune d’autant plus que la plupart du temps ceux-ci ne disposent pas de parking. Des frais supplémentaires à ajouter…

  5. Pingback: VeryLastRoom, la réservation d’hôtels à la dernière minute | Travel Innovation | Scoop.it

  6. Super initiative… J’aime les applications qui servent à tous ! Pourquoi ne pas proposer aussi ces mêmes tarifs directement sur leur site web, de sorte que ceux qui n’ont pas de smartphones / tablettes puissent en profiter ?

  7. Pingback: VeryLastRoom, la réservation d'hôtels à la dernière minute | Les meilleurs hôtels de Strasbourg

  8. Bonjour, nous sommes le 20 septembre, dernier jour de l’été, et aucune trace de l’application Android sur leur site ou Google Play, est-ce toujours prévu ? Dommage, j’en avais besoin aujourd’hui sur Lyon… Incroyable pour des services visant la plus large audience d’être encore « Iphone only »!

  9. 150 hotels ce n’est pas encore terrible terrible ! Après il faut voir le partenariat qui est mis en place, les possibilités de mise en avant, la commission qu’ils se prennent… je vais y jeter sérieusement un oeil car le concept est tout de même intéressant ! Dommage qu’il n’y ai pas encore d’application android…

Répondre