Suivez-nous

Smartphones

Vie privée : Apple va exiger plus de transparence de la part des développeurs

Apple va lancer un nouveau système pour que l’on comprenne mieux quelles sont les données qui seront collectées lorsqu’on télécharge une application. Il s’agit d’étiquettes de confidentialité, inspirées des étiquettes nutritionnelles, pour tout comprendre en un clin d’œil.

Il y a

  

le

 

Par

test iphone 12 prise en main
© Presse-citron.net

L’un des moyens pour Apple de distinguer ses iPhone des smartphones utilisant Android est le discours selon lequel les données personnelles sont mieux protégées sur sa plateforme. Et chaque année, la firme propose de nouvelles fonctionnalités qui visent à renforcer cette protection.

Par exemple, cette année, avec iOS 14, Apple a prévu de lancer une nouveauté du système d’exploitation qui rend le ciblage des publicités plus compliqué sur l’iPhone. Comment ? Avec cette règle, les applications devront demander la permission de l’utilisateur avant d’accéder un outil appelé Identifier for Advertisers (IDFA) sans lequel le ciblage publicitaire devient difficile.

Finalement, l’application de cette règle a été retardée. Cependant, un autre changement sur l’App Store vise à mieux conscientiser les utilisateurs concernant les données collectées lorsqu’ils téléchargent une application, tout en obligeant les développeurs à être plus transparents.

Il s’agit d’une étiquette de confidentialité inspirée des étiquettes nutritionnelles qui sera affichée sur les pages des applications iOS et qui doit permettre à l’utilisateur de comprendre facilement quelles sont les données utilisées par l’app qu’il s’apprête à télécharger.

Par exemple, cette étiquette peut vous aider à comprendre que l’app peut utiliser vos contacts, votre géolocalisation et des identifiants pour vous suivre, tandis que des données comme les numéros de carte bancaire, l’historique ou vos achats sont directement liées à votre identité.

Et bientôt, les développeurs devront déclarer ces informations sur l’App Store. En effet, à partir du 8 décembre, remplir ces étiquettes sera obligatoire pour proposer de nouvelles applications ou lancer des mises à jour d’applications existantes.

Une mesure qui vise à mieux informer

Ces étiquettes ne révèlent pas seulement les traitements de données par une application, mais également les traitements par des tiers dont le code peut être intégré dans l’app. La firme de Cupertino explique aux développeurs que ceux-ci doivent identifier toutes les données que leurs apps ou le code d’un partenaire tiers collectent.

« Vous êtes responsable de l’exactitude et de la mise à jour de vos réponses. Si vos pratiques changent, mettez à jour vos réponses dans App Store Connect. Vous pouvez mettre à jour vos réponses à tout moment, et vous n’avez pas besoin de soumettre une mise à jour d’application pour modifier vos réponses », indique également Apple.

Il reste à savoir comment Apple va vérifier l’exactitude des informations affichées sur ces étiquettes. En effet, il est toujours possible que des développeurs ne déclarent pas toutes les collectes de données qui ont lieu sur leurs applications.

En tout cas, il s’agit d’une arme supplémentaire qui est proposée par Apple afin de lutter contre les abus en matière de collecte de données personnelles. Actuellement, la firme propose déjà un système de permissions efficace qui peut empêcher une application de collecter certaines informations sans un consentement explicite des utilisateurs.

Apple iPhone 12 64 Go
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests