Suivez-nous

Médias & Pub

Mark Zuckerberg accuse Apple de menacer la reprise économique des PME en 2021

iOS 14 devait inclure une fonctionnalité contre le suivi des utilisateurs pour cibler les publicités. Mais finalement, le lancement de cette nouveauté a été repoussé à 2021 afin de donner le temps aux développeurs de se préparer.

Il y a

  

le

 

Par

Application Facebook
© Joshua Hoehne

Au mois de septembre, avant le lancement des iPhone 12, Apple a déployé la mise à jour vers iOS 14. Celle-ci inclut pas mal de nouveautés au niveau de l’interface. Mais iOS 14 devait également apporter plus de transparence aux utilisateurs et informer ceux-ci lorsqu’une application souhaite faire du tracking pour cibler des publicités.

Plus précisément, une règle qui aurait dû être appliquée sur iOS 14 oblige les applications à demander le consentement de l’utilisateur avant d’accéder à l’Identifier for Advertisers (IDFA), un outil qui est utilisé pour cibler les publicités sur la plateforme d’Apple et sans lequel, rendre ces pubs pertinentes devient très difficile.

Facebook, dont l’activité Audience Network (un réseau d’annonceurs qui permet aux développeurs de monétiser leurs apps avec des publicités Facebook) est affectée par ces changements, a bien entendu critiqué cette décision de la firme de Cupertino. Et sous pression, Apple a fini par repousser l’application de la mesure à 2021.

Si Facebook et toutes les entreprises qui utilisent l’IDFA sur la plateforme d’Apple peuvent souffler pour le moment, Apple n’a pas abandonné cette mesure, mais indique qu’il souhaite juste donner le temps de se préparer aux développeurs.

Selon Mark Zuckerberg, les PME ont besoin de la publicité ciblée

Comme le rapporte le site Business Insider, lors de la présentation des résultats trimestriels de Facebook, Mark Zuckerberg a une nouvelle fois évoqué les conséquences de la mesure contre le ciblage sur iOS. Et d’après lui, celle-ci pourrait menacer la reprise économique des PME.

Pour lui, « la publicité personnalisée aide les petites entreprises à trouver des clients, à développer leurs activités et à créer des emplois ».

« Les actions prévues par des sociétés de plateformes comme Apple pourraient avoir un effet négatif significatif sur les petites entreprises et la reprise économique en 2021 et au-delà », a aussi déclaré le patron de Facebook.

L’entreprise estime que cette limitation de l’utilisation de l’IDFA sur iOS aura peu d’impact sur ses applications. En revanche, cela aura d’importantes répercussions sur Audience Network.

« Comme tous les réseaux publicitaires sur iOS 14, la capacité des annonceurs à cibler et à mesurer avec précision leurs campagnes sur Audience Network sera affectée et, par conséquent, les éditeurs doivent s’attendre à ce que leur capacité à monétiser efficacement sur Audience Network diminue », avait expliqué un responsable de Facebook au mois d’aout.

De son côté, Google cherche déjà une alternative aux cookies

De son côté, Google a déjà pour objectif de se débarrasser des cookies, qui permettent actuellement de rendre les publicités pertinentes sur le web. En effet, la firme de Mountain View bloquera les cookies tiers (ceux qui permettent de suivre l’internaute entre plusieurs sites) sur Chrome.

Mais avant de lancer ce blocage, la firme de Mountain View proposera d’abord une alternative qui permettra aux sites web de se monétiser avec de la publicité, tout en satisfaisant les exigences des internautes en matière de publicité.

La question, pour Google, n’est donc plus de savoir s’il faut garder les cookies tiers, mais plutôt de savoir avec quelles technologies ces cookies peuvent être remplacés.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.6 / 5
105,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests