Connect with us

Actualités

Vie privée : Onavo, le VPN de Facebook, viré de l’App Store

Apple aurait viré Onavo, le VPN que Facebook propose sur iOS.

Il y a

le

Facebook a un nouveau problème à gérer. D’après un article récemment publié par le Wall Street Journal, Facebook aurait retiré l’application Onavo de l’App Store, après que celle-ci ait été pointée du doigt par Apple.

Pour rappel, Onavo a été acheté par Facebook en 2013. L’appli sert normalement à gérer les données mobiles, mais également à « protéger les informations personnelles ». Onavo agit un peu comme un VPN.

Cependant, cette application est également accusée de collecter un peu trop de données sur la façon dont les gens utilisent leurs smartphones et sur les applications qu’ils installent. Ainsi, tout en offrant une « protection » à ses utilisateurs, Facebook pourrait par exemple se servir des données collectées par Onavo pour obtenir des informations sur les applications concurrentes.

Au mois de février notre confrère Wired conseillait à ses lecteurs de se méfier de ce VPN proposé par Facebook, évoquant le côté « intrusif » de cette application. Si l’application existe depuis très longtemps, cette année, Facebook a décidé de mettre celle-ci en avant sur son réseau social.

> Lire aussi :  Finalement, le piratage massif de Facebook n’a touché que 30 millions de comptes (mais pas 50 millions)

Trop de données ?

Dans un communiqué relayé par TechCrunch, un représentant d’Apple aurait expliqué pourquoi l’appli a finalement été retirée :

« Nous travaillons dur afin de protéger la vie privée et la sécurité des données sur l’écosystème d’Apple. Avec les dernières mises à jour de nos directives, nous avons clairement indiqué que les applications ne doivent pas collecter d’informations sur les autres applications installées sur l’appareil à des fins d’analyse ou de marketing/publicité et doivent indiquer clairement quelles données seront collectées et comment elles seront utilisées ».

Le conflit entre les patrons de Facebook et d’Apple ne devrait donc pas de s’arranger. Après le scandale Cambridge Analytica, Tim Cook avait critiqué le modèle économique de Facebook. Récemment, Apple aussi décidé de bloquer les traceurs de Facebook sur Safari.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests