Suivez-nous

Réseaux sociaux

Violation présumée de brevet : BlackBerry poursuit Twitter

BlackBerry vient de déposer une plainte contre Twitter pour violation de 6 de ses brevets. L’entreprise canadienne avait déjà attaqué Facebook, Instagram et WhatsApp pour des faits similaires.

Il y a

le

twitter

Ancien poids lourd des smartphones qu’il a arrêté depuis, BlackBerry possède encore de nombreux brevets. L’ancien constructeur attaque Twitter qu’il accuse de violation de brevet.

BlackBerry accuse Twitter de violation de brevet

Lancé en 1999 sous le nom de « Research In Motion » puis rebaptisé ensuite BlackBerry, l’entreprise canadienne a longtemps été un poids lourd des smartphones avec son propre système d’exploitation. L’entreprise, célèbre pour ses smartphones à clavier apparent, était à l’époque, en concurrence directe avec Apple et ses iPhone sous iOS ainsi que les téléphones tournant sous Android. Durant cette époque, l’entreprise a déposé de nombreux brevets liés à la téléphonie mobile, mais aussi à la messagerie instantanée.

En 2016, après des ventes catastrophiques, le constructeur canadien annonce se retirer du marché des smartphones et laisse à l’abandon son système opératif et sa messagerie. L’entreprise se réoriente alors vers la cyber-sécurité mais n’oublie pas ses brevets qu’elle conserve jalousement.

BlackBerry a déposé une plainte contre Twitter pour violation de brevets. L’entreprise canadienne accuse effectivement le réseau à l’oiseau bleu d’avoir violé six brevets liés à son système de messagerie ainsi que le système de notifications « Push », une technologie liée à la publicité et le fait de couper les notifications pour un message.

L’ancien poids lourd de la téléphonie mobile assure que Twitter « a créé des applications de messagerie mobile qui reprennent les innovations de BlackBerry, en utilisant un certain nombre d’interfaces utilisateur et de fonctionnalités innovantes qui ont fait des produits BlackBerry un tel succès commercial et critique en son temps ». Aucune précision n’a été donnée pour le moment sur ce que réclame l’entreprise canadienne au réseau social. De son côté, Twitter n’a pas encore réagit à ce dépôt de plainte. Une affaire qui vraisemblablement trouvera un accord à l’amiable comme s’est souvent le cas entre ce genre d’entreprises nord-américaine.

BlackBerry capitalise sur ses anciens brevets

BlackBerry fait donc de ses brevets une véritable manne n’hésitant pas à attaquer des mastodontes de la High Tech. L’an dernier déjà, l’entreprise canadienne s’en était prise à Facebook accusant, là aussi, le réseau social géant d’avoir violé ses brevets de messagerie. WhatsApp et Instagram avait, eux-aussi été attaqués en justice à la même période.

Pour rappel, la réponse de Facebook à cette plainte avait été particulièrement acide : « la plainte de Blackberry reflète malheureusement l’état actuel de son activité de messagerie. Ayant abandonné ses efforts pour innover, Blackberry cherche maintenant à taxer l’innovation des autres ».

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. C

    3 mars 2019 at 22 h 43 min

    S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests