Suivez-nous

Sciences

Virgin Galactic prépare le tourisme spatial, tout confort

Virgin Galactic a présenté hier sa cabine spatiale. Elle permettra les premiers vols touristiques dans l’espace, prévus « dans quelques mois ».

Il y a

  

le

 
cabine de tourisme spatial Virgin Galactic
© Virgin Galactic

Vous avez toujours voulu faire un petit voyage dans l’espace ? Passer un week-end en apesanteur. Alors le tourisme spatial est en train d’écrire sa genèse, mais l’entreprise Virgin Galactic, propriété du milliardaire Richard Branson, peaufine les derniers détails avant son premier vol. La firme du new space a présenté hier sa cabine de vol. Élégante, pensée dans un style très épuré, elle permettra à 6 personnes, en plus des deux pilotes, de faire un voyage de quelques minutes au-dessus de la limite de l’espace (100 kilomètres d’altitude). Avec ses 12 hublots, 16 caméras et un immense miroir à l’arrière pour pouvoir admirer notre planète.

Un vol à 250 000 dollars

Le voyage inaugural devrait avoir lieu dans les prochains mois, après que Branson ait décalé cette date à plusieurs reprises. Mais le milliardaire était plus confiant que jamais quant au départ de sa fusée. Au sein de Virgin Galactic, les propos sont plus nuancés et plusieurs membres de l’entreprise rappellent qu’une batterie de tests doit encore être menée durant plusieurs vols d’entraînement, avant que le grand patron ne prenne lui-même place dans son vaisseau.

Le projet avait beaucoup enthousiasmé à son lancement. Ils étaient plus de 600 à avoir déboursé les 250 000 dollars obligatoires pour devenir « de futurs astronautes ». Mais lors d’un vol test en 2014, le vaisseau s’est écrasé dans le désert californien tuant un pilote et blessant très grièvement le second, cet accident a retardé de plusieurs années le développement du projet de tourisme spatial de Virgin Galactic.

Avion porteur et vaisseau-fusée au programme

Le vol se déroulera en plusieurs temps. D’abord un avion géant portera le vaisseau jusqu’à une altitude de croisière, de façon à limiter la violence du décollage. Puis à son démarrage le vaisseau démarrera une ascension en piqué vers les limites de l’atmosphère, les passagers subissent une force verticale de 3,5 g. Une fois arrivé à 110 kilomètres au-dessus de nos têtes, le vaisseau coupe ses moteurs et se laisse retomber. Les passagers seront alors en impesanteur et pourront flotter librement dans la cabine, libérée du poids de la gravité.

L’ambitieux projet a intrigué les plus fortunés de ce monde, en 2016 c’est l’astrophysicien Stephen Hawking qui a annoncé vouloir faire partie des premiers touristes de Virgin Galactic. Lady Gaga ou le groupe Muse ont également annoncé qu’ils se rendront dans l’espace dès que la technologie de Richard Branson sera opérationnelle.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Pierre-Olivier

    29 juillet 2020 at 18 h 39 min

    Je me permets de signaler quelques fautes d’orthographe :

    Virgin Galactic a présenté hier sa cabine spatial :–> SPATIALE (cabine est féminin)

    après que Branson n’est décalé cette date : –> après que Branson ait décalé. A moins que vous ne vouliez dire que Branson soit décalé 😀

    ascension en piquet : en piqué serait correct, mais cela ne signifie rien car le piqué se fait de bas en haut. Une ascension en piqué est un non-sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests