Connect with us

☆ Entreprise Premium

7 innovations repérées à Viva Technology

Produire de la lumière grâce à l’urine, envoyer un nano-satellite dans l’espace, protéger les motards et cyclistes des nanoparticules… voici une sélection de beaux projets d’innovation portés par des étudiants et des diplômés des écoles du Groupe IONIS.

Il y a

le

Etudiants IONIS entrepreneuriat Innovation Viva Technology 2018

Cette année encore, IONIS Education Group, leader de l’enseignement supérieur privé en France, a pris ses marques à Viva Technology. C’est l’occasion idéale de valoriser les meilleurs projets d’innovation menés par ses étudiants et ses jeunes diplômés, issus des 24 écoles implantées dans treize villes en France et quatre métropoles en Europe. Voici une sélection très subjective de ceux qui ont attiré notre attention.

Produire de l’énergie grâce à l’urine humaine

Bio pile Everlux Sup biotech IONIS

Le prototype de la bio-pile du projet Everlux.

En voilà une idée qui fera probablement sourire les amateurs de bière. Elle n’est pourtant pas saugrenue et ce sont des étudiants de Sup’Biotech, spécialisés en biotechnologies, qui l’ont eue. Constatant le manque d’accès à l’énergie dans certains pays, entraînant la paralysie des activités humaines dès la nuit tombée, l’équipe de 8 étudiants a commencé à creuser cette idée. Les enjeux sont motivants : un milliard de personnes ne sont pas reliées à un réseau électrique, avec une part de la population qui monte à 85 voire 90 % dans des pays comme le Burundi et le Burkina Faso, nous expliquent-ils.

Comment ça marche ? Les étudiants ont créé une « bio-pile » qui utilise des bactéries pour dégrader un des composants de l’urine et ce faisant, produit un courant électrique suffisant pour alimenter des lampes LED. Aucun risque avec les bactéries. La « bio-pile » utilise des bactéries non pathogènes, très répandues dans nos environnements.

Les premiers résultats sont encourageants. Les étudiants ont d’ailleurs conclu un partenariat avec une école d’ingénieur au Burkina-Faso pour implanter le projet localement.

Envoyer un nano-satellite dans l’espace

Un groupe d’étudiants de l’IPSA, une école d’ingénieurs aéronautique et spatiale, se sont lancé le défi de créer un nano-satellite CubeSat et de l’envoyer en orbite ! Rien que ça ! C’est un projet très complexe et de longue haleine, qui va s’étaler sur 5 ans. Les étudiants partagent les évolutions du projet sur leur page Facebook.

Protéger les conducteurs de deux-roues contre la pollution

Nous vous avions déjà parlé d’R-Pur, au moment de leur campagne de crowdfunding. Nous avons retrouvé ces diplômés d’Epitech sur le stand IONIS à Viva Technology. Les masques R-Pur protègent de la pollution en filtrant les particules respirées, y compris les nanoparticules particulièrement dangereuses pour notre système respiratoire.

Un drone qui vous filme quand vous sautez en parachute

Ce projet d’étudiants de l’IPSA vise à concevoir un drone équipé d’une caméra à 360°, qui sera capable de vous filmer pendant un saut en parachute. Un gros défi technique à relever et de superbes images à la clé.

Utiliser les robots pour enseigner aux enfants avec autisme

Des étudiants en 3ème année à Epitech Bordeaux souhaitaient développer leurs compétences en programmation de robots. Une association leur a fourni un robot NAO et les a emmenés observer des enfants avec autisme dans une école maternelle. Les étudiants ont ainsi pu concevoir un jeu parfaitement adapté aux besoins d’apprentissage des enfants, en s’appuyant sur le bon contact qu’ils peuvent avoir avec NAO.

Développer ses compétences en intelligence artificielle grâce à une araignée-robot

Comme une personne nous l’a fait remarquer sur Twitter, cette araignée n’a que 4 pattes… Il n’en reste pas moins que ces 4 pattes sont suffisantes pour mettre les compétences des étudiants d’Epitech Paris à rude épreuve. Faisant partie d’une association d’une soixantaine d’étudiants sélectionnés parmi les meilleurs et les plus motivés, un petit groupe travaille sur ce projet pédagogique.

Quadrapode est une araignée apprenante : elle apprend à se déplacer au contact avec son environnement. Le projet combine software et hardware, ce qui semble plaire aux étudiants de l’association. En effet, ils travaillent en parallèle sur deux projets IoT : un casque connecté pour réduire les acouphènes et une manchette connectée pour mesurer les constantes vitales de patients situés dans des désert médicaux.

Un bel exemple de formation grâce à la réalité virtuelle

Ce projet porté par le laboratoire d’innovation de l’EPITA est né d’une collaboration avec l’Atelier Industriel de l’Aéronautique du Ministère de la Défense. La maintenance des avions nécessite une formation pointue. Certaines pièces étant très difficiles à manipuler, la réalité virtuelle permet aux techniciens de s’entraîner dans un environnement virtuel avant de réaliser les opérations de maintenance complexes.

Accompagner les startups en France et en région

IONIS 361, l’incubateur du Groupe IONIS, installé à Paris depuis deux ans et demi, vient de s’implanter à Lille et Montpellier. Son directeur Guillaume Bardèche et les deux responsables locaux, Shaïna Besse et Julien Duchemin, ont profité de Viva Technology pour faire connaître leurs services d’accompagnement aux startups exposantes.

IONIS 361 Pa

 

 Le Groupe IONIS fait partie de notre programme « Entreprises Premium ». Cet article a été écrit avec la participation des équipes du Groupe IONIS dans le cadre de ce partenariat. En savoir plus sur notre programme Premium.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. adelonore

    29 mai 2018 at 10 h 54 min

    L’article sous entend que l’idée de créer de l’énergie avec de l’urine est nouvelle… Ce n’est pas le cas. Le procédé, peut-être, l’idée, non.
    http://www.midilibre.fr/2013/03/06/une-nigeriane-de-14-ans-cree-un-generateur-electrique-qui-tourne-a-l-urine,655478.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests