Suivez-nous

Navigateurs

Vivaldi rejoint la liste des navigateurs qui intègre un bloqueur de publicités

Vivaldi 3.0 se dote d’un bloqueur de publicité, une nouvelle fonctionnalité bienvenue pour le navigateur web qui rejoint ainsi plusieurs de ses prédécesseurs.

Il y a

  

le

 
Vivaldi 3.0 navigateur web
© Vivaldi

Dans un billet de blog daté de ce mercredi, Vivaldi a annoncé le lancement officiel de la version 3 de son navigateur web. Cette nouveauté s’accompagne également de la première version finale pour Android.

Pour ce qui est de la version de Vivaldi 3.0, le changement majeur se situe dans le fait que celle-ci se dote d’un bloqueur de publicité, comme c’est déjà le cas avec Safari d’Apple, Firefox de Mozilla ou encore Edge de Microsoft. Toutefois, celui-ci n’est pas activé par défaut contrairement à ces derniers (pour les traqueurs, mais pas pour la publicité).

Vivaldi conseille de mettre certains sites web sur liste blanche

Chez Vivaldi, le bloqueur de publicités prend la forme d’un bouclier accessible à gauche de la barre de recherche. En cliquant sur celui-ci, l’utilisateur peut activer le blocage des traqueurs ou celui des traqueurs et des publicités. Le clic permet aussi d’accéder facilement aux réglages par défaut. Dès lors, vous avez la possibilité de paramétrer vos choix tout en créant une liste de sites web à considérer comme des exceptions.

Vivaldi 3.0 navigateur web bloqueur pub

© Vivaldi

Si Vivaldi a mis en place cette nouveauté, le navigateur recommande toutefois de mettre les sites web auxquels vous accordez confiance dans votre liste d’exception. Dans son billet, le fondateur explique : « Mettez-vous à la place de vos sites web préférés. Vous voulez sans doute qu’ils continuent à produire votre contenu préféré. Vous ne voulez pas les empêcher de générer des revenus ».

Cette précision est à mettre en lien avec le fait que ce bloqueur n’était pas au programme il y a quelques années encore. Le directeur général et fondateur de Vivaldi, Jon von Tetzchner indique : « La publicité classique, en revanche, n’est pas gênante. Elle est importante pour certains éditeurs et elle fait partie de l’Internet. Mais il y a eu une forte demande de la part des utilisateurs pour disposer d’un tel outil ».

Quant à la version finale Android de Vivaldi, elle s’appuie globalement sur l’interface et les fonctionnalités de la version web —dont le bloqueur de publicités. Une version iOS est au programme, mais aucune date n’a encore été communiquée par le groupe.

Vivaldi navigateur Android

© Vivaldi

 

Actuellement, Vivaldi compte environ 1,5 million d’utilisateurs dans le monde et 50 employés, rapporte Jon von Tetzchner. Le navigateur n’est pas encore rentable.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests