Suivez-nous

Smartphones

Voici ce qu’Apple pourrait faire pour éviter les accusations d’abus de position dominante

D’après une rumeur, Apple développerait une fonctionnalité qui vous suggère des applications tierces à télécharger lorsque vous activez un nouvel iPhone ou un nouvel iPad. Suite à une sanction dans l’Union Européenne, Google fait déjà cela pour donner une chance aux concurrents de Google Search.

Il y a

  

le

 

Par

test iphone 12 audio
© Presse-citron.net

Accusé d’utiliser le système d’exploitation Android afin de favoriser son navigateur Chrome et son moteur de recherche, Google a écopé d’une amende record dans l’Union Européenne. La firme de Mountain View a également dû revoir ses accords avec les constructeurs de smartphones (qui font que ses apps sont préinstallées sur les appareils de ces constructeurs), et donner une chance aux concurrents de Chrome et de Google Search.

Actuellement, dans l’Union Européenne, lorsque vous activez un nouveau smartphone Android, le système d’exploitation vous proposera de choisir un moteur de recherche par défaut. Le choix inclut Google Search, mais aussi quelques concurrents sélectionnés grâce à un système d’enchères.

Et visiblement, Apple pourrait s’inspirer de ce que fait Google pour éviter d’être, à son tour, sanctionné. C’est en tout cas ce qu’indique un article publié par nos confrères de 9to5Mac. Le site aurait découvert cela dans le code d’iOS 14.3, une mise à jour du système d’exploitation de l’iPhone qui sera déployée plus tard cette année.

En substance, il s’agit de nouveaux onglets qui s’affichent lors de l’activation d’un nouvel iPhone ou d’un nouvel iPad et qui vont suggérer à l’utilisateur de télécharger des applications tierces. Ces onglets ne seraient cependant pas affichés partout dans le monde, mais seulement dans quelques pays.

On peut déjà supposer que les pays de l’Union Européenne feront partie de ceux où ces onglets de suggestion seront affichés. Avec ces suggestions, Apple pourrait argumenter qu’il donne des opportunités aux développeurs d’applications tierces, dont certains sont ses concurrents (actuellement, Apple propose de nombreux services comme Apple Music, Apple TV+, etc.)

Apple voudrait-il éviter un scénario à la Google ?

En effet, la firme de Cupertino est régulièrement accusée d’utiliser l’iPhone et l’App Store pour favoriser ses services au détriment des applications développées par des tiers. Parmi les développeurs qui sont en conflit avec Apple, il y a Spotify, Epic, ou encore Facebook.

Spotify accuse Apple d’utiliser l’App Store pour favoriser Apple Music, au détriment des autres applications de streaming audio. Et celui-ci a déjà déposé une plainte contre la firme de Cupertino auprès de la Commission Européenne.

Bien entendu, pour le moment, les informations au sujet de cette nouvelle fonctionnalité ne sont pas encore officielles. Et de ce fait, la prudence est toujours de mise.

Ce qui est certain, c’est qu’en Europe, la Commission Européenne a les GAFA dans son viseur. Et Apple a tout intérêt à faire un geste qui tendrait à améliorer son image. Encore récemment, celle-ci a annoncé deux enquêtes sur Amazon, qui est accusé d’utiliser sa plateforme de e-commerce afin de privilégier son activité de vente en détail au détriment des autres vendeurs.

Apple iPhone 12 64 Go
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests