Suivez-nous

Smartphones

Voici combien le Huawei P40 et le P40 Pro pourraient coûter

Les prix du Huwei P40 et du P40 Pro viennent peut-être de fuiter.

Il y a

  

le

 

Par

La marque Huawei sur le dos d'un smartphone
La marque Huawei sur le dos d'un smartphone / © Zac Wolff (via Unsplash)

En ce début d’année, si vous souhaitez acheter un nouveau smartphone haut de gamme, vous avez déjà le choix entre plusieurs modèles, dont le Mi 10 et le Mi 10 Pro de Xiaomi, ainsi que le Samsung Galaxy S20 et ses variantes.

Et petit à petit, d’autres modèles arrivent sur le marché, pour ne citer que l’Oppo Find X2 qui a été présenté il y a quelques jours.

Les fans de Huawei, quant à eux, attendent encore les nouveaux smartphones haut de gamme de la marque chinoise, le P40 et le P40 Pro.

Pour rappel, le P40 Lite, la version allégée de ces appareils, est déjà disponible, à moins de 300 euros.

Quant au P40 et au P40 Pro, ceux-ci devraient être présentés le 26 mars. Et en attendant, de nombreuses rumeurs circulent déjà sur la toile.

Aujourd’hui, une source non officielle nous donne une idée des tarifs que pourraient avoir les deux nouveaux mobiles haut de gamme de Huawei.

Nos confrères de TechRadar relaient une information provenant de « Teme », qu’ils considèrent comme « une source de fuites fiables lorsqu’ils s’agit de smartphones Huawei. »

Et d’après cette source, en Europe, le Huawei P40 pourrait coûter entre 799 euros et 899 euros. Quant au Huawei P40, celui-ci pourrait coûter entre 999 euros et 1 099 euros. Une version encore plus « premium » serait également proposée et celle-ci couterait entre 1 199 euros et 1 299 euros.

Bien entendu, pour le moment, ces informations sont encore à considérer avec une extrême prudence, étant donné qu’elles ne proviennent pas d’une source officielle.

Une situation compliquée pour Huawei en 2020

Si l’on ne doute pas que Huawei va dévoiler d’excellents smartphones sur le plan matériel, le constructeur chinois est toujours handicapé sur le plan logiciel à cause des sanctions de Washington.

Pour rappel, ces sanctions empêchent Huawei de collaborer avec Google. Et de ce fait, le constructeur chinois ne peut plus préinstaller les applications et les services de Google sur ses smartphones.

Bien entendu, actuellement, Huawei essaie déjà de mitiger le problème, par exemple en essayant de développer son alternative au Play Store, l’App Gallery.

Si cette boutique d’applications n’héberge actuellement pas toutes les apps que l’on trouve sur le Play Store, Huawei a investi beaucoup d’argent afin d’encourager les développeurs à utiliser ses services. Et récemment, nous avons également appris que Huawei propose des contrats plus favorables que ceux du Play Store et de l’App Store aux développeurs d’apps.

Mais malgré ces mesures, Huawei s’attendrait à une baisse de l’ordre de 20 % de ses ventes en 2020, par rapport aux ventes de 2019.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests