Suivez-nous

Auto-Moto

Voici comment Jaguar Land Rover veut résoudre le problème du mal des transports

Grâce à la conduite autonome, le constructeur britannique souhaite réduire l’impact du mal des transports, qui concerne plus de 70% des personnes dans le monde.

Il y a

  

le

 
Jaguar Land Rover mal des transports
© Jaguar Land Rover

Que ce soit en voiture, en avion ou en bateau, le mal des transports survient souvent lorsque les yeux observent des informations différentes de celles ressenties par l’oreille interne, la peau ou le corps : en voiture, cela se produit généralement sur de longs trajets, lors de la lecture d’un livre ou la consultation d’un smartphone par exemple.

Pour contribuer à réduire ce phénomène qui touche plus de 70% des personnes à travers le monde, les ingénieurs de Jaguar Land Rover ont développé un logiciel qui va adapter en temps réel la façon de conduire d’un véhicule autonome, afin d’améliorer son confort et le bien-être ressenti à bord.

Une réduction de 60% de l’impact du mal des transports

Ce programme est réalisé par le centre de développement logiciel de Jaguar Land Rover, situé à Shannon, dans l’ouest de l’Irlande. Un algorithme a analysé plus de 30000 kilomètres d’essai, réels et simulés virtuellement, afin de comprendre les causes du mal des transports, et permet au système de conduite autonome d’adapter en temps réel les paramètres de conduite et de confort de la voiture.

Jaguar Land Rover mal des transports

© Jaguar Land Rover

Cela se matérialise par un « score de bien-être », qui permet de mesurer les progrès effectués : à ce jour, cette fonctionnalité permet de réduire jusqu’à 60% l’impact du mal des transports, en intervenant toutes les 10 millisecondes sur des facteurs physiques de conduite comme l’accélération, le freinage, la position dans la voie ou l’intervention sur la direction, qui sont optimisés afin de réduire le risque de nausée pour les passagers.

Cette technologie permet également d’enrichir les fonctionnalités d’aide à la conduite avancée (ADAS) des modèles Jaguar et Land Rover, comme le régulateur de vitesse adaptatif ou les systèmes de maintien dans la voie. Elle pourra ensuite être utilisée pour perfectionner le confort et la conduite autonome de chaque modèle Jaguar ou Land Rover, tout en conservant les caractéristiques spécifiques de chaque modèle, comme les performances sportives d’une Jaguar ou les capacités tout terrain d’un Land Rover.

Si nous devrions retrouver cette technologie sur les futurs véhicules de série du groupe britannique, certains modèles ne resteront qu’à l’état virtuel, comme cette hypercar Jaguar 100% électrique uniquement pilotable via le jeu Gran Turismo Sport sur PS4.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests