Connect with us

Tech

Vol le plus long du monde : qu’en disent vraiment les passagers ?

Singapore Airlines a créé la sensation dans l’industrie aéronautique en réalisant la semaine dernière le « vol le plus long du monde » reliant la ville de Singapour à l’aéroport Newark près de New York en moins de 18h. Plusieurs journalistes ont pu participer à cette traversée à bord d’un Airbus A350. Voici leurs premières impressions.

Il y a

le

Vol le plus long avec Singapore Airlines

Singapour Airlines a réalisé un exploit en parcourant plus de 17 000 kilomètres en une seule traite entre Singapour et New York, entre le 11 et le 12 octobre 2018. Cocorico, le vol a été réalisé par un avion français, un A350-99ULR de chez Airbus. Depuis, la compagnie aérienne a également fait le trajet retour, sans encombres. La ligne régulière est désormais ouverte.

Ci-dessous, vous trouverez les premiers commentaires de journalistes ayant eu l’occasion de participer à ce fameux vol autour du monde de 17 heures et 52 minutes. Au total, ce pas moins de sont 150 passagers et 17 membres d’équipages qui ont participé à ce vol inaugural.

Sur Instagram, le premier commentaire vient de The Point Guy qui illustre son propos avec des photos de l’intérieur de l’avion. On y découvre les deux catégories de sièges disponibles : Premium Economy et Business. Singapore Airlines a décidé de faire l’impasse sur la classe Economy pour offrir un confort supplémentaire aux voyageurs de cette nouvelle ligne régulière.

A l’en croire les retours d’expérience, les passagers ont été globalement très satisfaits par ce vol opéré par la compagnie nationale singapourienne. Ils en ont profité pour profiter d’une cuisine haut de gamme, de champagne, et d’un catalogue de plus de 1000 films. En revanche, le point noir se situe au niveau de l’accès internet qui est en supplément.

Le Condé Nast Traveler affirme que l’expérience n’est pas très différente d’un vol classique en Business Class ou en Premium Economy. Le seul vrai avantage qu’il y voit est la possibilité de traverser le monde sans faire d’escale – ce qui s’avère être un vrai confort.

Quant à Sarah Wells de chez Bloomberg, elle affirme que la durée de vol est quand-même assez pénible, et qu’elle se sentait enfermée dans une « prison de luxe » au bout d’un certain moment. Le vol a duré 17h25 au total, remontant plus de 12 fuseaux horaires. Dixit Sarah Wells, le confort de la cabine est à la hauteur – en particulier en classe Business.

On a ensuite Richard Quest de chez CNN qui relevait surtout la qualité du staff sur ce vol. Il en a profité pour faire un reportage heure par heure sur tout ce qui s’est passé dans l’avion, avec un reportage photo sur tous les plats qui lui ont été apportés.

De même, Business Insider par l’intermédiaire du journaliste Benjamin Zhang affirme lui aussi que le niveau de service de la Singapore Airlines était « impeccable », et que les solutions pour se divertir pendant le vol étaient de qualité, que la nourriture était à la hauteur, et que le siège était confortable. Il appréhendait en revanche le vol retour, qu’il devrait faire sur un siège Economy Premium – et non dans la Business Class.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Paul

    16 octobre 2018 at 22 h 44 min

    Petit bémol, j’aime venter les produits français mais « cocorico, un avion français » est un beau raccourci…. Certes les étapes finales d’assemblage se déroulent a Toulouse, mais l’avion est européen comme tout le groupe Airbus ! De la conception aux chaînes logistique de fournisseurs jusqu’à la fabrication, on est loin très loin d’un « avion français ».
    Je ne le déplore d’ailleurs pas, la collaboration européenne est une bonne chose mais soyons honnêtes s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests